Alerte sur le THC-O

Partagez cet article

 

Ces derniers mois, un nouveau produit a fait son apparition sur le marché des drogues récréatives : le THC-O. Issu du THC, le principal composant psychoactif du cannabis, le THC-O est présenté comme étant beaucoup plus puissant et offrant des effets plus intenses que le THC traditionnel. Cependant, cette nouvelle substance suscite de vives inquiétudes chez les experts de la santé publique, qui craignent un risque accru de toxicité et de dépendance. Dans cet article, nous allons explorer les dangers potentiels du THC-O, ainsi que les raisons pour lesquelles il est important de sensibiliser le grand public à cette nouvelle menace pour la santé.

Les dangers de l’acétate THC-O pour la santé

L’étude publiée par le Journal of Medical Toxicology met en lumière les risques que présente l’inhalation d’acétate de THC-O pour la santé. En effet, cette substance, issue du THC et fabriquée à partir de produits chimiques corrosifs, serait très puissante et pourrait avoir des effets toxiques sur les poumons.

Plus précisément, les chercheurs soulignent que le THC-O présente des similitudes avec l’acétate de vitamine E, un additif utilisé dans les cartouches de vape THC sans licence et qui a été impliqué dans l’épidémie d’EVALI en 2019-2020. Cette maladie pulmonaire grave a touché plus de 2800 personnes et 68 décès aux États-Unis.

En effet, les tests réalisés par le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) ont montré que tous les échantillons de fluide pulmonaire de vapoteurs malades présentaient la présence d’acétate de vitamine E. comme le THC-O, peut produire du cétène, un toxique pulmonaire très puissant.

Par conséquent, vapoter du THC-O pourrait causer des problèmes de santé graves, notamment des pulmonaires. Bien que cette substance ne soit pas encore réglementée ni testée, les experts en toxicologie médico-légale ont estimé qu’elle constitue une menace importante pour la santé et la sécurité publiques.

Il est donc important de prendre conscience des dangers liés à l’acétate de THC-O et de se méfier des produits qui en contiennent. Pour vapoter en toute sécurité, il est recommandé de se rendre dans des boutiques agréées et de privilégier des produits de qualité, conformes aux normes en vigueur.

fleur de THC-O

Similitudes entre l’acétate de vitamine E et le THC-O

L’acétate de vitamine E et le THC-O sont deux substances qui ont été impliquées dans des problèmes de santé liés à la vaporisation de produits de vapotage et de cannabis. Bien qu’ils soient des composés différents, ils présentent certaines similitudes.

Tout d’abord, les deux substances sont liposolubles, ce qui signifie qu’elles sont solubles dans les graisses et les huiles, mais pas dans l’eau. Cette propriété peut être problématique lorsqu’elles sont inhalées, car elles peuvent se déposer dans les poumons et ne pas être éliminées automatiquement par l’organisme.

De plus, les deux substances ont été utilisées comme additifs dans les produits de vapotage pour augmenter la viscosité de l’huile et améliorer la texture. Cependant, leur utilisation comme additifs dans les produits de vapotage n’est pas réglementée et leur inhalation peut entraîner des dommages pulmonaires.

Enfin, tant l’acétate de vitamine E que le THC-O ont été impliqués dans des cas de maladies pulmonaires graves, notamment la pneumonie lipoïdique, qui peut être fatale. Bien que les mécanismes exacts de ces maladies ne soient pas encore entièrement compris, il est possible que l’inhalation de ces substances endommage les cellules pulmonaires et provoque une inflammation.

En conclusion, bien que l’acétate de vitamine E et le THC-O soient des composés différents, ils présentent des similitudes en termes de propriétés physico-chimiques et de risques pour la santé lorsqu’ils sont inhalés. Il est important de comprendre les dangers de ces substances pour éviter les problèmes de santé liés à leur utilisation.

THC-O : un risque d’EVALI bis ?

EVALI (E-cigarette, or Vaping, product use Associated Lung Injury) est une maladie pulmonaire grave qui a été signalée en 2019 et associée à l’utilisation de produits de vapotage. Les symptômes de l’EVALI peuvent inclure une toux, des douleurs thoraciques, des difficultés respiratoires, de la fièvre, des nausées et des vomissements. Plusieurs cas ont été signalés, dont certains ont été mortels.

L’acétate de vitamine E a été identifié comme un facteur de risque potentiel pour le développement de l’EVALI. En effet, cette substance était souvent utilisée comme agent de dilution dans les produits de vapotage illégaux contenant du THC. Lorsqu’elle est inhalée, l’acétate de vitamine E peut causer des dommages pulmonaires.

Comme le THC-O est un produit relativement nouveau et peu réglementé, il n’a pas encore été étudié en profondeur pour déterminer s’il présente un risque pour la santé similaire à celui de l’acétate de vitamine E. Cependant, comme il est synthétisé chimiquement, il est possible qu’il puisse contenir des contaminants ou des impuretés potentiellement dangereux pour la santé.

Par conséquent, il est possible que l’utilisation de produits de vapotage contenant du THC-O puisse entraîner des risques pour la santé similaires à ceux de l’acétate de vitamine E, notamment le risque de développer l’EVALI. Cependant, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour déterminer le niveau de risque associé à l’utilisation du THC-O dans les produits de vapotage.

THC-O en bourgeon

Le THC-O, un cannabinoïde de synthèse issu du THC

Le THC-O, également connu sous le nom de delta-8 THC-acétate, est un cannabinoïde de synthèse issu du THC, le principal composé psychoactif du cannabis. Il est fabriqué en ajoutant de l’acétate à la molécule de delta-8 THC, ce qui le rend plus concentré et plus puissant que le THC naturel.

Comme pour tout cannabinoïde de synthèse, il y a des risques associés à l’utilisation de THC-O. L’un des principaux risques est la possibilité de développer une addiction, car le THC-O est plus puissant que le THC naturel. L’utilisation de cannabinoïdes de synthèse a également été associée à des effets secondaires graves, tels que des crises cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux, des convulsions et des troubles psychotiques.

Le THC-O peut également être fabriqué à partir de sources de cannabis contaminées, ce qui peut entraîner des problèmes de santé supplémentaires pour les consommateurs. De plus, comme mentionné précédemment, ce produit peut être dangereux s’il est inhalé, car il peut causer des lésions pulmonaires et des problèmes respiratoires.

La puissance du THC-O comparée au THC

Le THC-O est considéré comme beaucoup plus puissant que le THC traditionnel. Les fabricants de ce cannabinoïde prétendent que leur produit est environ trois fois plus puissant que le THC ordinaire. Cela signifie que les effets psychotropes du THC-O peuvent être ressentis à des doses beaucoup plus faibles que celles nécessaires pour obtenir des effets similaires avec le THC.

Il convient toutefois de noter que ces allégations n’ont pas été scientifiquement prouvées et que les effets de ce produit sur le corps et l’esprit ne sont pas encore pleinement compris. En outre, la qualité et la concentration du THC-O peuvent varier considérablement d’un produit à l’autre, ce qui rend difficile la détermination d’une dose sûre et efficace.

En raison de sa puissance supposée, le THC-O peut également avoir un potentiel de dépendance plus élevé que le THC ordinaire. Les utilisateurs doivent donc être conscients des risques associés à l’utilisation de cette substance et de la possibilité de développer une tolérance ou une dépendance.

Il est important de noter que la recherche sur le THC-O est encore limitée et qu’il y a encore beaucoup à apprendre sur cette substance. Les personnes qui envisagent d’utiliser ce cannabinoïde doivent être conscientes des risques potentiels pour la santé et consulter un professionnel de la santé avant de prendre une décision éclairée sur l’utilisation de cette substance.

Le THC-O Acétate, une substance illégale et dangereuse

Le THC-O Acétate est une substance illégale et potentiellement dangereuse. Bien que certaines entreprises prétendent que cette substance est légale car elle n’est pas spécifiquement répertoriée dans les lois sur les drogues, il est important de noter que le THC-O Acétate est considéré comme un dérivé du THC, une substance contrôlée dans de nombreux pays, y compris les États-Unis et le Canada.

Le THC-O Acétate est également considéré comme dangereux en raison de sa méthode de production. En effet, la production de THC-O Acétate implique l’utilisation de produits chimiques potentiellement toxiques tels que l’anhydride acétique. Ces produits chimiques peuvent être nocifs pour les personnes impliquées dans la production ainsi que pour les consommateurs qui ingèrent le produit.

En outre, ce cannabinoïde n’a pas été étudié de manière approfondie en termes de sécurité et d’effets sur la santé. Il est donc difficile de savoir avec certitude les risques associés à l’utilisation de cette substance.

En conclusion, le THC-O représente une nouvelle menace pour la santé publique. Bien que considéré comme un produit de cannabis « haut de gamme », sa production et sa consommation sont peu réglementées et peuvent avoir des conséquences graves sur la santé. Les risques d’effets secondaires dangereux, tels que des lésions pulmonaires et des crises cardiaques, sont très réels. Il est donc crucial que les consommateurs soient informés des dangers potentiels de ce cannabinoïde et que les autorités prennent des mesures pour réglementer sa production et sa distribution. En attendant, il est important que les personnes souhaitant consommer du cannabis se tournent vers des sources sûres et fiables pour leur approvisionnement, afin de réduire le risque de consommation de produits potentiellement dangereux et illégaux.

spot_img

Articles Similaires

Le Maroc vise le marché européen du cannabis légal

Le Maroc est en passe de devenir un acteur...

La Polynésie approuve le cannabis thérapeutique

La Polynésie française a franchi une étape significative vers...

La Nouvelle Légalité du Cannabis aux États-Unis : Une Opportunité pour la Recherche

En mai dernier, la DEA (Drug Enforcement Administration) des...

Chanvre à Victoria : Le gouvernement passe à l’action

Le gouvernement de l'État de Victoria en Australie a...

Australie: Controverse autour des bonbons gélifiés aux champignons

Un rappel massif des bonbons gélifiés "Mushroom Gummies" d'Uncle...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img