Bronx – Louer à des illégaux : Amendes sévères

Partagez cet article

 

Une récente législation vise à contrôler la location de biens commerciaux aux vendeurs illégaux de cannabis et de produits du tabac. Les propriétaires risquent des amendes substantielles s’ils louent délibérément leurs propriétés à des fumoirs non autorisés vendant ces produits illicites. Cette initiative vise à réguler le marché et à réduire le nombre croissant de magasins non agréés opérant dans la ville.

Avis d’infraction : Prévention de la location à des vendeurs illégaux

Depuis l’entrée en vigueur de la nouvelle loi, les membres du conseil municipal ont exposé les détails de ces mesures législatives pour contrôler la location de biens aux vendeurs illégaux de cannabis et de produits du tabac. Dans le cadre de ce système, les propriétaires sont informés à deux reprises si leurs locataires s’adonnent à la vente illégale de produits. L’objectif est de donner aux propriétaires l’opportunité d’agir et de résoudre la situation en expulsant les locataires en infraction ou en prenant d’autres mesures appropriées.

Amendes dissuasives : Contrôle de la location aux fumoirs sans licence

La législation prévoit des amendes conséquentes pour les propriétaires commerciaux qui ignorent délibérément la nature illicite des activités de leurs locataires. La première infraction entraînera une amende de 5 000 $, tandis que chaque infraction subséquente se traduira par une amende de 10 000 $. Cette échelle croissante de sanctions a été mise en place pour décourager les propriétaires de louer leurs biens à des fumoirs non autorisés, contribuant ainsi à éliminer les pratiques illégales du marché.

illégaux

Lutter contre les disparités de licence : Un problème croissant

Les élus municipaux ont souligné que la multiplication des magasins de tabac illégaux a créé des inégalités dans l’attribution des licences. Actuellement, seulement sept magasins de cannabis opèrent légalement à New York, dont un dans le Bronx. Cette situation a rendu plus difficiles le contrôle et la régulation du marché. En imposant des sanctions aux propriétaires qui louent à des vendeurs illégaux, les responsables cherchent à réduire le nombre de ces magasins et à garantir que les activités commerciales respectent la législation en vigueur.

En action : Fermeture des magasins illégaux de tabac

Les autorités chargées de l’application des lois ont déjà repéré plus de 40 magasins de tabac illégaux dans l’ensemble des cinq arrondissements. Elles sont prêtes à prendre des mesures concrètes pour fermer ces établissements illégaux. Cette répression vise à assainir le marché en réduisant l’offre de produits illégaux et en renforçant le respect des réglementations locales.

En conclusion, la nouvelle législation contre la location aux vendeurs illégaux de cannabis et de tabac reflète une initiative proactive visant à réguler le marché et à éliminer les pratiques illégales. Les propriétaires commerciaux sont incités à jouer un rôle actif dans la prévention de la vente illégale de produits en vérifiant attentivement les activités de leurs locataires. Cette mesure vise à garantir que les biens immobiliers ne sont pas utilisés pour des opérations illégales, tout en contribuant à la création d’un environnement commercial équitable et respectueux de la loi dans la ville.

 

spot_img

Articles Similaires

La Thaïlande réinterdira le cannabis en 2025

La Thaïlande, qui avait marqué l’histoire en devenant le...

Cannabis et ados : Ce que les parents doivent savoir

Ah, le cannabis ! Avec sa légalisation au Canada, il...

Booba se lance dans le cannabis !

Le célèbre rappeur Booba ne se contente plus de...

26 nouvelles drogues en Europe en 2023

L’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA) a...

Trois États Américains Envisagent la Légalisation du Cannabis en Novembre

Alors que les discussions sur la légalisation du cannabis...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img