Thaïlande : Opium et champignons médicaux

Partagez cet article

 

Le gouvernement thaïlandais franchit une nouvelle étape vers l’autorisation de la culture du pavot à opium et des champignons hallucinogènes à des fins médicales, avec le soutien unanime des principales institutions gouvernementales.

Le gouvernement thaïlandais a récemment donné son accord pour un projet audacieux visant à permettre la culture contrôlée du pavot à opium et des champignons hallucinogènes à des fins médicales expérimentales. Cette proposition, portée par le ministère de la Justice, a obtenu un soutien unanime de la part de plusieurs organes gouvernementaux clés, signe de l’intérêt et de l’engagement du pays envers l’innovation dans le domaine médical et la réduction de la dépendance aux importations de substances médicamenteuses cruciales.

Opium à usage médical : Cultivation et extraction

Le nouveau décret législatif autorise le Collège international de contrôle des stupéfiants, basé dans le district de Chiang Rai à Chiang Saen, à entreprendre la culture du pavot à opium à des fins médicales. Cette initiative, supervisée par l’Office of Narcotics Control Board, permettra ensuite l’extraction de la morphine par l’Organisation pharmaceutique gouvernementale, dont les laboratoires se trouvent à Bangkok et à Pathum Thani. L’objectif sous-jacent de cette démarche est de promouvoir une production nationale d’opioïdes médicaux, réduisant ainsi la nécessité d’importations coûteuses et renforçant l’approvisionnement interne en substances essentielles pour le traitement de la douleur.

Champignons hallucinogènes pour l’innovation médicale

Outre la culture du pavot à opium, le décret vise également à encourager la croissance contrôlée de champignons hallucinogènes dans des universités et établissements d’enseignement spécifiquement désignés dans quatre régions de la Thaïlande. Ces institutions sélectionnées auront l’opportunité de mener des projets expérimentaux visant à explorer les propriétés antidépressives potentielles des extraits de ces champignons.

En effet, les champignons hallucinogènes contiennent des composés actifs tels que la psilocybine et la psilocine, qui ont montré des indications prometteuses pour le développement de nouveaux traitements antidépresseurs. Cette démarche s’inscrit dans le contexte d’une augmentation significative des cas de dépression en Thaïlande, avec près de 1,76 million de diagnostics enregistrés entre 2015 et 2020.

opium

Soutien gouvernemental et perspectives économiques

L’initiative de légalisation de l’opium pharmaceutique et des champignons médicinaux a reçu un soutien enthousiaste et unanime de la part des organes gouvernementaux clés. Des institutions telles que le ministère de l’Enseignement supérieur, des Sciences, de la Recherche et de l’Innovation, le ministère de l’Intérieur, le Bureau du Conseil national de développement économique et social, ainsi que la police royale thaïlandaise, ont tous apporté leur appui à ce projet novateur. Les experts estiment que cette démarche pourrait potentiellement ouvrir la voie à une production nationale rentable de médicaments essentiels, ce qui permettrait à la Thaïlande de réaliser d’importantes économies en réduisant les coûts d’importation.

Vers une révolution médicale en Thaïlande

La Thaïlande se positionne à la pointe de l’innovation médicale en autorisant la culture contrôlée du pavot à opium à des fins médicales et en explorant le potentiel des champignons hallucinogènes pour le traitement de la dépression. Cette approche audacieuse, soutenue unanimement par les organes gouvernementaux, marque un pas en avant dans la recherche de solutions médicales nationales plus autonomes et économiquement avantageuses. Si cette initiative réussit, elle pourrait non seulement améliorer la qualité de vie des patients thaïlandais, mais aussi inspirer d’autres pays à explorer de nouvelles voies pour l’innovation médicale et la réduction des dépendances aux importations pharmaceutiques.

 

spot_img

Articles Similaires

Cannabis et Diabète : Une Révélation Surprenante sur le Contrôle de la Glycémie

Une nouvelle étude révolutionnaire a révélé que la consommation...

Personnalité et tabagisme : Fumeurs et non-fumeurs décryptés

Une étude approfondie publiée le 3 juillet dans Plos...

Boom des patients dans les cliniques de cannabis médical à Londres

Les cliniques de cannabis médical à Londres connaissent une...

Wiz Khalifa Interpellé en Roumanie pour Possession de Cannabis : Un Festival qui Tourne Mal

Le célèbre rappeur américain Wiz Khalifa a récemment fait...

Le Maroc vise le marché européen du cannabis légal

Le Maroc est en passe de devenir un acteur...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img