Canada : Un achat énorme de cannabis récréatif en 2022

Partagez cet article

 

En 2022, on remarque que les canadiens ont effectué un achat énorme en cannabis récréatif. Découvrez plus amples informations à ce sujet dans cet article.

Les ventes de cannabis atteignent un nouveau record mensuel au Canada

Le marché du cannabis récréatif au Canada a connu une croissance continue depuis la légalisation en 2018. En décembre dernier, les ventes de cannabis au détail ont atteint un nouveau record mensuel au pays, dépassant le précédent record de novembre.

Selon les derniers chiffres de Statistique Canada, les ventes de cannabis au détail ont totalisé plus de 295 millions d’euros en décembre 2022, soit une augmentation de près de 14 % par rapport au mois précédent. Cela représente une croissance impressionnante pour une industrie qui était autrefois considérée comme illégale et marginale.

L’Ontario, la province la plus peuplée du Canada, a enregistré les ventes les plus élevées avec plus de 118 millions d’euros en décembre. Cela représente une augmentation de 35 % par rapport à l’année précédente. En deuxième position se trouve l’Alberta avec des ventes de 51,3 millions d’euros, suivie de la Colombie-Britannique avec des ventes de 43,8 millions d’euros.

Ces chiffres renvoient à une augmentation globale des ventes de cannabis au cours de l’année. En effet, les ventes totales de cannabis au détail ont dépassé 4,5 milliards de dollars canadiens (3,1 milliards d’euros) à l’échelle nationale en 2022, soit une augmentation de près de 18 % par rapport à l’année précédente.

Cette croissance peut être attribuée à plusieurs facteurs, notamment une augmentation de la demande des consommateurs, une plus grande accessibilité des produits grâce à l’expansion des points de vente, et une baisse des prix en raison de la concurrence accrue entre les détaillants.

En conclusion, les ventes de cannabis au détail ont connu une croissance spectaculaire au Canada, établissant de nouveaux records mensuels et annuels. Cette tendance de croissance semble se poursuivre, offrant des opportunités pour les entreprises et les investisseurs dans l’industrie du cannabis.

légalisation du cannabis récréatif au Canada

L’Ontario, moteur de l’économie du cannabis au Canada

L’Ontario, la province la plus peuplée du Canada, est devenue un moteur de l’économie du cannabis dans le pays. Avec plus de 1 600 magasins de détail, l’Ontario a enregistré des ventes de plus de 118 millions d’euros en décembre 2022, représentant une augmentation de 35 % par rapport à l’année précédente. En moyenne, les Ontariens vivent à moins de 4 kilomètres d’un magasin de vente au détail de cannabis, ce qui facilite l’accès à cette substance.

Malgré le fait que certaines grandes villes de la province, comme Mississauga, interdisent encore aux détaillants de cannabis récréatif d’exercer leurs activités, le nombre de magasins de vente au détail de cannabis continue d’augmenter régulièrement en Ontario. Des entreprises telles que Tokyo Smoke, Spiritleaf, Sessions, Fire & Flower et True North ont ouvert un grand nombre de magasins de vente au détail de cannabis en Ontario et continuent de prospérer.

En outre, un rapport publié en mai dernier a révélé que l’Ontario pourrait accueillir environ 2 000 magasins de cannabis pour atteindre son « niveau optimal », ce qui indique que le marché du cannabis pourrait se développer en Ontario à l’avenir.

Les ventes de cannabis au détail augmentent malgré les interdictions municipales

Malgré les interdictions municipales, les ventes de cannabis au détail continuent d’augmenter au Canada. Un exemple est la ville de Mississauga, en Ontario, qui interdit toujours la vente de cannabis au détail. Cependant, le maire de la ville a récemment exprimé son soutien pour la levée de cette interdiction, rejoignant ainsi de nombreuses autres villes qui ont fait de même.

Malgré les obstacles, les ventes de cannabis au détail continuent de croître. En Ontario, qui est le plus grand marché du cannabis récréatif au détail du Canada, les ventes ont augmenté de 35 % d’une année à l’autre, totalisant plus de 118 millions d’euros. Les ventes en Alberta et en Colombie-Britannique ont également augmenté, atteignant respectivement 51,3 millions d’euros et 43,8 millions d’euros.

En outre, selon un rapport de l’Ontario Cannabis Store (OCS), les Ontariens vivent en moyenne à moins de 4 kilomètres d’un magasin de vente au détail de cannabis, malgré les interdictions municipales. Bien que les ventes en ligne représentent une petite proportion des ventes totales, 96 % des ventes sont réalisées dans des magasins de type brick-and-mortar.

En somme, malgré les obstacles et les interdictions municipales, les ventes de cannabis au détail continuent d’augmenter, avec l’Ontario qui joue un rôle important dans l’économie du cannabis au Canada.

Les produits les plus populaires dans les magasins de vente au détail de cannabis

Les magasins de vente au détail de cannabis proposent une variété de produits aux consommateurs, allant des fleurs séchées aux produits comestibles et concentrés. Selon les derniers chiffres séchés de Statistique Canada, les fleurs ont représenté environ 50 % des ventes totales au quatrième trimestre de l’exercice 2021-22, suivies par les pré-roulés (15 %), les vapes (16 %) et les produits comestibles et concentrés (5 % chacun).

Les fleurs séchées, qui sont les têtes de la plante de cannabis, sont les produits les plus populaires dans les magasins de vente au détail de cannabis récréatif. Les consommateurs peuvent les fumer ou les vaporiser pour profiter des effets psychoactifs de la plante.

Les pré-roulés, également connus sous le nom de joints préfabriqués, sont des cigarettes roulées à l’avance contenant du cannabis. Ils sont très populaires auprès des consommateurs qui ne veulent pas rouler leurs propres joints ou qui cherchent une option plus pratique.

Les vapes sont des dispositifs électroniques qui vaporisent du liquide ou des huiles de cannabis. Ils sont souvent considérés comme une alternative plus saine à la fumée de cannabis, car ils n’émettent pas de fumée et ne brûlent pas la plante.

Les produits comestibles et concentrés, bien qu’ils représentent une part plus faible des ventes totales, sont également populaires auprès des consommateurs. Les produits comestibles incluent des aliments tels que des bonbons, des chocolats et des boissons infusées de cannabis, tandis que les concentrés sont des extraits de cannabis hautement concentrés, tels que des huiles et des cires. Ces produits sont souvent utilisés par les consommateurs à des fins médicales ou récréatives, et peuvent offrir des effets plus puissants et durables que les autres produits à base de cannabis.

le cannabis récréatif au Canada

Les principaux détaillants de cannabis en Ontario

L’Ontario est l’une des provinces canadiennes où la vente de cannabis récréatif au détail est la plus importante. Avec plus de 1 600 magasins de vente au détail, elle est également celle qui compte le plus grand nombre de points de vente au Canada.

Tokyo Smoke est l’un des plus grands détaillants de cannabis au Canada, avec environ 60 magasins en Ontario et dans d’autres provinces. Fondée en 2015, l’entreprise a été rachetée en 2018 par Canopy Growth, l’un des plus grands producteurs de cannabis du monde.

Spiritleaf est une autre entreprise importante dans le secteur de la vente au détail de cannabis en Ontario, avec environ 43 magasins dans la province. Elle est connue pour offrir une grande variété de produits de cannabis, allant des fleurs séchées aux huiles, en passant par les comestibles et les vaporisateurs.

Sessions est un autre détaillant de cannabis bien connu en Ontario, avec environ 42 magasins dans la province. L’entreprise se concentre sur l’expérience client et offre une variété de produits haut de gamme, notamment des fleurs séchées, des comestibles, des vaporisateurs et des produits de soins de la peau à base de CBD.

Fire & Flower est un détaillant de cannabis basé à Edmonton, en Alberta, qui compte 37 magasins en Ontario et dans d’autres provinces. L’entreprise a récemment conclu un partenariat avec Alimentation Couche-Tard, le propriétaire de la chaîne de dépanneurs Circle K, pour ouvrir des magasins de cannabis dans les stations-service de la chaîne à travers le Canada.

True North est un autre détaillant de cannabis en Ontario qui compte environ 36 magasins dans la province. L’entreprise se concentre sur l’offre de produits de cannabis de haute qualité et sur l’expérience client, avec des magasins conçus pour être accueillants et conviviaux.

Le potentiel de l’Ontario pour les nouveaux magasins de cannabis récréatif

L’Ontario, la province la plus peuplée du Canada, est considérée comme un marché important pour le cannabis. Bien que le nombre de magasins de cannabis de détail ait augmenté rapidement au cours des dernières années, il reste encore beaucoup de place pour la croissance.

En effet, selon un rapport publié en mai dernier par la Société ontarienne de gestion de la distribution, l’Ontario pourrait accueillir jusqu’à 2 000 magasins de cannabis pour atteindre son « niveau optimal ». Le rapport a souligné que le nombre de magasins de cannabis dans la province était encore faible en comparaison avec d’autres États américains et canadiens où le cannabis récréatif est légal.

Actuellement, il y a plus de 1 600 magasins de cannabis en Ontario, mais la majorité d’entre eux se trouvent dans les zones densément peuplées de Toronto, d’Ottawa et de la région du Grand Toronto. Il y a encore des régions rurales et éloignées qui ne disposent pas de magasins de cannabis de détail, ce qui laisse un grand potentiel pour l’ouverture de nouveaux magasins dans ces régions.

Les entreprises de cannabis récréatif ont également de grandes opportunités de croissance en Ontario en raison de la taille de la population de la province et de l’importance économique de la région. Les grandes villes comme Toronto et Ottawa sont des marchés clés pour les entreprises de cannabis en Ontario et offrent un grand potentiel pour la croissance des ventes.

En conclusion, le Canada offre un grand potentiel pour les nouvelles entreprises de cannabis récréatif et les détails existants, en particulier dans les zones rurales et éloignées où la demande de cannabis peut ne pas encore être entièrement satisfaite. Cependant, les entreprises de cannabis doivent tenir compte des réglementations locales et des restrictions de zonage avant d’ouvrir de nouveaux magasins.

spot_img

Articles Similaires

Moodi Day : gagner de l’argent avec le cannabis tout en restant chez soi

Moodi Day, une entreprise américaine basée à New York,...

Zurich lance un programme pilote pour la consommation et la vente de cannabis

L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) suisse a...

Le Brésil se rapproche de la culture légale du cannabis médical

La Cour supérieure de justice du Brésil a accepté...

5 superpouvoirs des champignons fonctionnels et du CBD !

Eh bien, eh bien, avez-vous entendu parler de la...

EIHA : La conférence annuelle de 2023 se tiendra les 7, 8 et 9 juin

La plus grande conférence européenne sur le chanvre industriel...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img