La filière du cannabis en Thaïlande après la dépénalisation

Partagez cet article

 

Après une décennie de prohibition, la Thaïlande a dépénalisé l’utilisation du cannabis médical et récréatif en 2018, ouvrant ainsi la voie à une nouvelle filière industrielle. Cette décision a été motivée par les avantages économiques que la production et la vente de cannabis pourraient apporter au pays, ainsi que par l’espoir d’utiliser cette plante pour améliorer les soins de santé. Cependant, la dépénalisation a également créé de nouveaux défis, notamment la nécessité de mettre en place un cadre juridique clair pour réguler cette industrie émergente et de lutter contre les importations illégales de cannabis qui menacent l’industrie locale. Dans ce contexte, cet article examine les opportunités et les défis de la filière du cannabis en Thaïlande après la dépénalisation.

La dépénalisation du cannabis en Thaïlande : un boom économique terni par l’absence de cadre juridique clair

Depuis la dépénalisation du cannabis en Thaïlande, l’industrie du cannabis a connu un essor fulgurant, avec l’émergence de milliers de boutiques et d’entreprises de cannabis, en particulier à Bangkok et dans les sites touristiques.

Cependant, cette évolution économique a été ternie par l’absence d’un cadre juridique clair. En effet, la législation promise depuis longtemps n’a pas été adoptée par le parlement en février, laissant le pays sans loi pour réguler l’usage récréatif du cannabis. Cette situation a créé une incertitude juridique qui a affecté les investisseurs locaux et internationaux, qui ne savent pas exactement quelles sont les règles du jeu en vigueur en Thaïlande. En outre, cette incertitude juridique a permis aux importations illégales de cannabis de prospérer, menaçant ainsi la production nationale et les cultivateurs locaux.

Par conséquent, la dépénalisation du cannabis en Thaïlande a créé un boom économique, mais cette évolution est ternie par l’absence d’un cadre juridique clair et la menace de la concurrence illégale.

dépénalisation du cannabis en Thaïlande

Les États-Unis, principale source du cannabis importé en Thaïlande

Depuis la dépénalisation du cannabis en Thaïlande, les importations illégales de cannabis se sont multipliées, notamment en provenance des États-Unis. Selon des membres de l’industrie, au moins la moitié du cannabis vendu en Thaïlande est importée en contrebande, bien qu’il n’y ait pas d’estimation de la quantité ou de la valeur des importations.

Les dispensaires de Bangkok, Phuket et Pattaya sont particulièrement touchés par cette importation illégale, selon Chokwan « Kitty » Chopaka, un militant pro-cannabis et détaillant. Cette situation a considérablement impacté les cultivateurs locaux en faisant baisser les prix de gros et en réduisant les marges bénéficiaires.

Les États-Unis sont donc devenus la principale source de cannabis importé en Thaïlande, ce qui a eu un impact économique négatif sur les cultivateurs locaux et sur le secteur dans son ensemble.

Les importations illégales de cannabis menacent l’industrie locale en Thaïlande

Depuis, la dépénalisation du cannabis en Thaïlande, le marché du cannabis a connu un essor considérable dans le pays, avec l’émergence de milliers de boutiques et d’entreprises de cannabis, en particulier à Bangkok et dans les sites touristiques. Cependant, cette croissance économique est actuellement menacée par les importations illégales de cannabis, principalement en provenance des États-Unis.

Selon les professionnels de l’industrie interrogés, au moins la moitié du cannabis vendu en Thaïlande est importée en contrebande, bien qu’ils n’aient pas d’estimation de la quantité ou de la valeur des importations. Cette situation est problématique pour les cultivateurs locaux, qui sont confrontés à une réduction des marges bénéficiaires en raison de la concurrence étrangère illégale. Les grandes quantités de cannabis importées clandestinement ont en effet fait baisser le prix de gros et nuisent in fine aux cultivateurs.

Les conséquences économiques négatives de ces importations illégales sont déjà palpables : de nombreux cultivateurs envisagent d’abandonner l’industrie face à la réduction des marges bénéficiaires. Cette situation est d’autant plus préoccupante que le secteur est encore en développement en Thaïlande, et que la Chambre de commerce thaïlandaise a révélé que le marché pourrait valoir 1,2 milliard de dollars d’ici 2025.

Il est donc crucial pour le gouvernement thaïlandais de prendre des mesures pour lutter contre les importations illégales de cannabis, afin de protéger l’industrie locale et de permettre une croissance économique durable dans ce secteur en plein essor.

cannabis dépénalisation en Thaïlande

La culture du cannabis en Thaïlande : un marché en plein essor malgré la concurrence étrangère

La culture du cannabis en Thaïlande est en plein essor depuis la dépénalisation du cannabis. Les agriculteurs thaïlandais ont investi dans des fermes de cannabis pour profiter de cette nouvelle opportunité économique. Cependant, l’arrivée des importations illégales de cannabis en provenance des États-Unis a créé une concurrence déloyale pour les cultivateurs locaux.

Malgré cela, les agriculteurs thaïlandais continuent de produire du cannabis et cherchent à se révéler en proposant des produits de qualité supérieure à un prix compétitif. Certains agriculteurs ont adopté des techniques de culture innovantes pour améliorer la qualité de leur produit, tandis que d’autres ont investi dans la recherche et le développement pour créer des variétés de cannabis uniques.

De plus, la Thaïlande possède une longue histoire de culture de cannabis, avec des variétés locales comme le « Thai stick » qui ont acquis une renommée mondiale. Les cultivateurs locaux espèrent capitaliser sur cette histoire et mettre en avant leur savoir-faire pour attirer les consommateurs.

Malgré les défis posés par les importations illégales, la culture du cannabis en Thaïlande continue de croître et devrait continuer à se développer dans les années à venir.

En conclusion, la dépénalisation du cannabis en Thaïlande a ouvert de nouvelles perspectives économiques pour le pays. Malgré l’absence de cadre juridique clair et la menace que représentent les importations illégales, l’industrie locale du cannabis est en plein essor, avec des perspectives de croissance prometteuses. Le gouvernement thaïlandais devra cependant continuer à travailler sur la réglementation de cette filière pour garantir sa viabilité à long terme, tout en assurant la protection des consommateurs et en luttant contre les trafics illégaux. Au final, la réussite de la filière du cannabis en Thaïlande dépendra de la capacité du pays à trouver un équilibre entre la réglementation nécessaire pour garantir sa croissance et la flexibilité nécessaire pour favoriser l’innovation et l’expansion de la filière.

spot_img

Articles Similaires

Cannabis et Diabète : Une Révélation Surprenante sur le Contrôle de la Glycémie

Une nouvelle étude révolutionnaire a révélé que la consommation...

Personnalité et tabagisme : Fumeurs et non-fumeurs décryptés

Une étude approfondie publiée le 3 juillet dans Plos...

Boom des patients dans les cliniques de cannabis médical à Londres

Les cliniques de cannabis médical à Londres connaissent une...

Wiz Khalifa Interpellé en Roumanie pour Possession de Cannabis : Un Festival qui Tourne Mal

Le célèbre rappeur américain Wiz Khalifa a récemment fait...

Le Maroc vise le marché européen du cannabis légal

Le Maroc est en passe de devenir un acteur...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img