Cannabis et crise cardiaque : Nouvelles révélations

Partagez cet article

 

La consommation de cannabis à long terme ne semble pas augmenter le risque de crise cardiaque, d’après une nouvelle étude, bien que des questions persistent sur ce sujet complexe.

La récente publication d’une étude dans l’American Journal of Cardiology a suscité un débat sur la relation entre la consommation de cannabis à long terme et le risque de crise cardiaque chez les adultes d’âge moyen. Cette étude suggère que la consommation régulière de la plante ne semble pas augmenter ce risque, et dans certains cas, elle pourrait même être associée à une réduction du risque. Cependant, il est important de noter que la question de la consommation de cannabis et de ses effets sur la santé cardiovasculaire reste complexe, avec de nombreuses variables à prendre en compte.

Méthodologie de l’étude 

L’étude a été menée par des chercheurs de l’Université de Californie à San Diego (UCSD) et a utilisé des données provenant de l’enquête nationale sur la santé et la nutrition (NHANES) de 2009 à 2018. Les participants étaient des adultes âgés de 35 à 59 ans, avec un âge moyen de 47,3 ans. Au total, 24,9 % des participants ont déclaré avoir consommé du cannabis mensuellement pendant plus d’un an.

Profil des consommateurs de cannabis 

Les participants qui avaient consommé de l’herbe mensuellement pendant plus d’un an étaient plus susceptibles d’être des hommes blancs, avec un niveau d’éducation plus faible, un revenu familial moins élevé, et un nombre plus élevé de jours de consommation d’alcool par semaine par rapport à ceux qui n’avaient jamais consommé de cannabis. Ils étaient également plus enclins à être fumeurs de cigarettes actuels et présentaient un score de risque de maladie cardiovasculaire athéroscléreuse (ASCVD) significativement plus élevé sur 10 ans. Cependant, ils pratiquaient également davantage d’activité physique.

cannabis

Les résultats de l’étude 

L’étude a révélé que la consommation mensuelle de cannabis précédant un infarctus du myocarde (IM) n’était pas associée à un risque accru de crise cardiaque, même après ajustement pour divers facteurs de risque. Cette absence d’association a été qualifiée d’inattendue étant donné les caractéristiques des consommateurs de cannabis, telles que le tabagisme et la consommation d’alcool, qui sont généralement liées à un risque accru de maladie cardiaque.

Explication possible 

Les chercheurs ont suggéré qu’une explication possible de cette absence d’association pourrait être que les individus ayant des antécédents de consommation mensuelle de cannabis avaient pu cesser de consommer plus tôt en raison de problèmes de santé, ce qui aurait pu réduire leur risque de maladie cardiaque. Cette théorie est similaire au « paradoxe du fumeur » observé dans la recherche sur le tabagisme, où les fumeurs actuels peuvent recevoir des soins médicaux plus intensifs à un âge plus précoce, ce qui peut améliorer leurs résultats par rapport aux non-fumeurs.

Appel à davantage de recherches 

Les auteurs de l’étude ont conclu en appelant à des recherches supplémentaires sur ce sujet complexe, notamment des études longitudinales et expérimentales pour mieux comprendre les effets à long terme de la consommation de cannabis sur la santé cardiovasculaire. Ils ont souligné que l’accès croissant aux produits à base de cannabis nécessitait une investigation approfondie de ses impacts sur la santé publique.

Perspectives supplémentaires 

Une perspective supplémentaire sur la consommation de cannabis et la santé cardiovasculaire a été offerte par Kristie M. Harris, psychologue de la santé à la Yale School of Medicine. Elle a noté que bien que des récepteurs cannabinoïdes soient présents dans le muscle cardiaque et le système vasculaire, les effets exacts de la consommation de cannabis sur le risque cardiovasculaire demeuraient incertains en raison des limitations des données disponibles. Elle a également souligné que le paysage des produits à base de cannabis évoluait rapidement, ce qui nécessitait des études plus approfondies pour suivre ces changements.

En conclusion, l’étude récente suggère que la consommation régulière de cannabis à long terme ne semble pas augmenter le risque de crise cardiaque chez les adultes d’âge moyen. Cependant, des questions subsistent quant aux mécanismes sous-jacents et aux variables en jeu. Il est impératif de poursuivre la recherche dans ce domaine pour mieux comprendre les effets potentiels de la consommation de cannabis sur la santé cardiovasculaire, en particulier à mesure que l’accès aux produits à base de cannabis continue de croître.

 

spot_img

Articles Similaires

Cannabis comestible ou édibles : Quels sont les bienfaits ?

Les bienfaits du cannabis dans l’alimentation, y avez-vous déjà...

Cannabis récréatif : Entre lois et fausses certitudes

Ces dernières années, notre façon d’utiliser ainsi que notre...

Strasbourg se penche sur la légalisation du cannabis

Après la légalisation du cannabis en Allemagne, la maire...

Chaos à New York : Légalisation du cannabis invalidée ?

Une récente décision de justice a bouleversé l’industrie du...

Exploitez tout le Potentiel du Cannabis : Révolution de la Fertilisation Foliaire !

Dans le domaine de la culture du cannabis, maximiser...

Le Duo Cannabinoïde : CBD vs THC dans le Soulagement de l’Anxiété

L’anxiété est l’un des troubles mentaux les plus répandus...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img