Conflit autour du cannabis légal au Minnesota

Partagez cet article

 

Deux jours après la légalisation du cannabis récréatif au Minnesota, un conflit émerge entre les entreprises et les forces de l’ordre concernant la vente de certaines plantes de chanvre. Alors que les débats se poursuivent sur la définition légale des produits autorisés à être vendus, l’incertitude règne sur le marché naissant.

Nouvelle ère pour la légalisation du cannabis

Le Minnesota a récemment ouvert ses portes au cannabis récréatif, suscitant des questions sur les produits pouvant être commercialisés. Dès le premier jour de légalisation, la police a saisi une vingtaine de plants devant un bureau de tabac, affirmant qu’ils pourraient potentiellement devenir des produits illégaux à mesure qu’ils se développent.

Conflit d’interprétation

Le chef de la police de Faribault, John Sherwin, considère ces plants comme un « instrument d’un crime potentiel » même s’ils ne contiennent pas encore de THC, l’élément psychoactif du cannabis. Cependant, Matt Little, fondateur de NuQanna, une entreprise de chanvre sous licence, affirme que ces plants sont totalement légaux, ne contenant actuellement aucune trace de THC.

La frontière floue entre chanvre et marijuana

Matt Little explique que les plantes qu’il vend sont du chanvre, légal tant qu’elles contiennent moins de 0,3 % de THC. Il affirme qu’à ce stade de leur vie, ces plantes ne contiennent aucun THC. Tom Gallagher, avocat du groupe NORML de la section Minnesota, souligne que la nouvelle loi ne mentionne pas spécifiquement les plantes immatures, laissant place à l’interprétation.

Consultation légale en cours

Le département de police de Faribault consulte les procureurs pour déterminer comment procéder dans cette affaire. Jill Todd, responsable de Total Tobacco Outlet, qui était la distributrice des plantes saisies, assure qu’elle agissait en toute légalité selon les conseils de ses avocats. Elle attend néanmoins une clarification de la loi avant de reprendre la distribution.

cannabis

Ambiguïté législative

Il semble y avoir une certaine confusion autour des lois régissant la vente de cannabis dans l’État. Les producteurs de chanvre sont inquiets de pouvoir cultiver des variétés de marijuana sans se retrouver dans l’illégalité. Tant que les règles ne seront pas claires, certains acteurs du marché préfèrent rester prudents quant à la distribution.

Licences d’entreprises en attente

La nouvelle loi permet l’utilisation et la possession de cannabis pour les personnes de 21 ans et plus, mais la délivrance des licences commerciales prendra encore plusieurs mois. Matt Little, titulaire d’une licence de chanvre depuis 2018, espère que la législation sera clarifiée à l’avenir pour faciliter le développement de l’industrie.

La légalisation du cannabis récréatif au Minnesota est accompagnée de débats concernant la vente de certains produits à base de chanvre. Alors que les entreprises cherchent à tirer parti de cette nouvelle opportunité, les forces de l’ordre cherchent à faire respecter la loi dans un cadre encore flou. Une clarification législative sera nécessaire pour apaiser les inquiétudes et favoriser une industrie florissante et bien régulée.

 

spot_img

Articles Similaires

Changement de Cap en Thaïlande : Le Retour du Cannabis surla Liste des Stupéfiants d’ici fin 2024

La Thaïlande, autrefois pionnière dans la dépénalisation du cannabis,...

Le Pakistan Va Légaliser le Cannabis à des Fins Médicinales : Une Révolution en Marche

Le gouvernement pakistanais vient d’annoncer une décision historique :...

Référendum sur le Cannabis en Slovénie : Nouvelles Perspectives et Défis

Le 9 juin prochain, les électeurs slovènes se prononceront...

Comment Identifier une Huile de CBD de Qualité

Dans un marché en pleine expansion du cannabidiol, la...

Le Taux Légal de CBD au Luxembourg : Ce Qu’il Faut Absolument Savoir

Le marché en plein essor du cannabidiol s'étend progressivement...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img