Études : Les jeunes et les produits addictifs

Partagez cet article

 

Selon l’Observatoire français des drogues et des tendances addictives (OFDT), la consommation de produits addictifs, tels que l’alcool, le tabac et les drogues, chez les jeunes de 17 ans est en baisse. Découvrez plus d’informations dans cet article.

Les résultats de la 9e étude Escapad de l’OFDT

La 9e étude Escapad menée par l’Observatoire français des drogues et des tendances addictives (OFDT) en mars 2022 est une enquête nationale menée auprès de jeunes de 17 ans lors de journées d’appel de préparation à la défense.

Cette étude a pour objectif d’évaluer les comportements et les pratiques addictives des jeunes adolescents en France. Les résultats de cette étude ont montré une baisse significative de la consommation des produits addictifs chez les jeunes de 17 ans, par rapport à la précédente étude menée en 2017.

En effet, selon l’OFDT, tous les niveaux d’usage de drogues ont baissé et le tabagisme a reculé de manière significative. Moins d’un jeune de 17 ans sur deux a déclaré avoir déjà fumé au moins une cigarette, soit une baisse de 13 % par rapport à 2017. La consommation d’alcool est également en recul, avec près d’un adolescent sur cinq déclarant n’avoir jamais bu d’alcool et moins d’un sur deux indiquant n’avoir jamais été ivre. La même tendance baissière est apparue pour le cannabis, avec deux fois moins de jeunes le consommant régulièrement ou quotidiennement, ainsi que pour les drogues illicites qui enregistrent une baisse notable par rapport à 2017.

La popularité croissante de la cigarette électronique et du CBD chez les adolescents

Cependant, malgré le fait que les jeunes consomment moins de produits addictifs, l’étude de l’OFDT a également révélé une augmentation significative de la popularité de la cigarette électronique et du CBD chez les adolescents.

Selon les résultats de l’étude, l’utilisation de la cigarette électronique a triplé en cinq ans et a même été multipliée par six chez les filles. De plus, plus de 17 % des jeunes interrogés ont expérimenté le CBD, qui faisait partie du questionnaire pour la première fois. Cette tendance pourrait être préoccupante car l’usage de la cigarette électronique et du CBD peut avoir des effets nocifs sur la santé des adolescents, en particulier sur leur système respiratoire et leur santé mentale.

Il est donc important de surveiller de près l’utilisation de ces produits chez les jeunes et de mettre en place des politiques de prévention.

produits addictifs: tabac, drogue, alcool

Disparités de consommation selon la situation scolaire des jeunes

L’étude de l’OFDT a également mis en évidence des rendements de consommation selon la situation scolaire des jeunes. Les résultats montrent que les adolescents en apprentissage et ceux qui sont sortis du système scolaire ont des niveaux d’usage fréquents plus importants de produits addictifs par rapport aux élèves scolarisés dans le secondaire.

Cette différence pourrait être liée aux différentes pressions sociales et environnementales dans lesquelles évoluent ces jeunes. Il est donc important de prendre en compte ces facteurs dans les politiques de prévention et de sensibilisation à la consommation de substances addictives.

Pas d’effet de rattrapage malgré la crise sanitaire

Malgré la pandémie de COVID-19 qui a limité les moments de sociabilité et les expérimentations de drogues, l’étude de l’OFDT montre qu’il n’y a pas eu d’effet de rattrapage en termes de consommation de produits addictifs chez les jeunes de 17 ans.

Les comportements à risque ont donc durablement diminué chez cette population, ce qui est une bonne nouvelle pour la santé publique. Cependant, l’état de santé des adolescents s’est détérioré, notamment en ce qui concerne les troubles anxiodépressifs, l’anorexie et l’obésité, ce qui souligne l’importance de continuer à soutenir les jeunes dans leur bien-être mental.

Détérioration de l’état de santé mentale des adolescents

L’état de santé mentale des adolescents a été fortement impacté par la pandémie de COVID-19 et les mesures de confinement qui ont suivi. Les restrictions de déplacement, la fermeture des écoles et des activités de loisirs, ainsi que la distanciation sociale ont eu un impact négatif sur la santé mentale des jeunes. Les résultats de la 9e étude Escapad de l’OFDT ont montré une augmentation significative de la consommation de produits addictifs et psychoactifs chez les adolescents, mais également une détérioration de leur état de santé mentale.

En effet, les jeunes ont signalé des niveaux plus élevés de stress, d’anxiété, de dépression et de solitude. La pandémie a également entraîné une augmentation des comportements à risque, tels que l’automutilation et la consommation de substances psychoactives. Les jeunes qui avaient des antécédents de problèmes de santé mentale ont été particulièrement touchés par la crise sanitaire.

Les professionnels de la santé mentale s’inquiètent de l’impact à long terme de la pandémie sur la santé mentale des jeunes. Il est important de mettre en place des mesures pour soutenir la santé mentale des adolescents, telles que l’accès à des services de santé mentale, des activités de loisirs et des espaces sécurisés pour socialiser avec leurs pairs. Les parents et les éducateurs peuvent également jouer un rôle clé en soutenant les jeunes dans leur développement et en leur fournissant des ressources pour faire face à la pandémie et aux défis qu’elle pose.

 

En conclusion, la 9ème étude Escapad de l’OFDT a permis de dresser un portrait intéressant de la consommation de produits addictifs chez les adolescents français. Si l’on peut se réjouir de la baisse significative de la consommation de tabac et d’alcool chez les jeunes, il est important de noter la vitesse croissante de la cigarette électronique et du CBD, ainsi que les gains de consommation selon la situation scolaire des jeunes.

spot_img

Articles Similaires

UCN : Parler de cannabis sans aucune censure

Le sujet du cannabis a toujours fait l’objet de...

THC : D’où vient le taux 0,3 %

Dans plusieurs pays, il est facile de différencier le...

Nevada : Un lounge de cannabis pour le tourisme

Il existe de plus en plus de consommateurs de...

New York : L’autoculture du cannabis bientôt

De plus en plus de pays ont déjà adopté...

Espagne : En voie pour la légalisation du cannabis médical

L’Espagne connaît aussi un bouleversement politique et sanitaire à...

République tchèque : Interdiction du HHC

Le statut du HHC pose un problème dans de...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img