Israël élargit l’accès au cannabis médical pour un soulagement accru

Partagez cet article

 

Faciliter l’accès aux bienfaits du cannabis médical

La Knesset, le Parlement israélien, a récemment pris une décision significative visant à élargir considérablement l’accès au cannabis médical, dont l’huile de cannabis, permettant ainsi à un plus grand nombre de patients de bénéficier de ses propriétés thérapeutiques sans la nécessité d’obtenir une licence spéciale.

Une réforme pour améliorer les soins

Cette décision s’inscrit dans le cadre d’une réforme en cours menée par le ministère de la Santé au cours des derniers mois. Dans le cadre de cette réforme, les patients souffrant d’un large éventail de maladies pourront désormais recevoir du cannabis médical et de l’huile de cannabis sans avoir à obtenir une licence spécifique. Ils se verront prescrire le cannabis médical de la même manière que d’autres médicaments délivrés sur ordonnance. L’application de cette réglementation entrera en vigueur dans les six prochains mois, une fois que les autorités compétentes auront achevé les préparatifs nécessaires.

Un accès élargi pour davantage de patients

Selon les nouvelles réglementations, les patients atteints des conditions médicales suivantes pourront désormais bénéficier d’une prescription de cannabis médical : épilepsie, maladie de Crohn, démence, autisme (sans restriction d’âge), maladies oncologiques, sclérose en plaques, VIH/SIDA et patients en phase terminale dont l’espérance de vie est inférieure à six mois.

Cette réforme supprime l’exigence de licence pour ces patients, qui pourront recevoir une ordonnance de certains médecins spécialement formés à l’utilisation de l’huile de cannabis.

Une évolution importante

Cette décision marque une évolution majeure par rapport à la réglementation actuelle, selon laquelle les patients atteints de cancer et souffrant d’une maladie oncologique active, ainsi que ceux suivant un traitement anticancéreux actif pour soulager les symptômes ou traiter les effets secondaires, doivent obtenir un permis avant de se voir prescrire du cannabis médical.

Actuellement, environ 100 000 patients en Israël bénéficient du cannabis médical, la majorité d’entre eux souffrant de diverses maladies, de douleurs chroniques et de troubles post-traumatiques. Lors des discussions sur la réforme, les patients ont exprimé leurs inquiétudes quant à l’inclusion de ces maladies et conditions spécifiques dans la nouvelle réglementation.

cannabis médical

Une approche axée sur le bien-être des patients

« Ce n’est que la première étape ; d’autres conditions médicales nécessitent également une attention et un traitement », a déclaré Uriel Busso, membre de la Knesset et président de la commission.

« Notre objectif est d’améliorer le bien-être des patients et de soulager leur douleur en rendant le cannabis médical plus accessible, tout en tenant compte des préoccupations liées à un usage abusif et nocif de cette plante », a-t-il ajouté.

Une prise en charge améliorée et une accessibilité accrue

La décision d’élargir l’accès au cannabis médical, sous forme d’huile par exemple, témoigne de l’engagement d’Israël à améliorer la prise en charge des patients et à garantir que ceux qui en ont besoin puissent bénéficier plus facilement des traitements appropriés. En supprimant l’exigence de licence et en autorisant les médecins formés à prescrire le cannabis médical et l’huile de cannabis, les patients éligibles auront un accès amélioré à ce traitement.

Les professionnels de la santé joueront un rôle essentiel dans ce processus, grâce à leur formation spécialisée sur l’utilisation du cannabis médical. Grâce à leurs connaissances, ils seront mieux préparés pour évaluer les patients et prescrire des traitements à base de cannabis lorsque cela est approprié, offrant ainsi un soulagement ciblé et un soutien adapté.

De plus, cette réforme vise à répondre aux préoccupations concernant les prix et la disponibilité. En simplifiant le processus et en élargissant l’accessibilité, le gouvernement espère rendre le cannabis médical plus abordable et disponible pour ceux qui pourraient bénéficier de ses effets thérapeutiques.

Perspectives pour l’avenir

La récente décision d’Israël visant à faciliter l’accès au cannabis médical représente une étape significative vers une meilleure prise en charge des patients et met en évidence l’approche progressiste du pays en matière de traitements médicaux. En élargissant les critères d’éligibilité et en simplifiant le processus de prescription, un plus grand nombre de patients auront la possibilité d’explorer les avantages potentiels des traitements à base de cannabis.

À mesure qu’Israël continue de mettre l’accent sur le bien-être des patients, il est prévu que de nouveaux développements émergeront pour aborder d’autres conditions médicales qui pourraient bénéficier des traitements à base de cannabis. L’engagement continu à équilibrer les besoins des patients, la sécurité et une utilisation responsable du cannabis médical témoigne de la détermination du pays à faire progresser les soins de santé et à soulager ceux qui ont besoin d’un soulagement thérapeutique.

 

spot_img

Articles Similaires

DEA : La teneur en THC du cannabis illicite atteint 16% aux États-Unis

Selon la DEA, les États-Unis connaissent actuellement une hausse...

Cannabis aux USA : La lutte pour la légalisation fédérale

Lors d'une audience fédérale, des entreprises de cannabis du...

Cannabis : Plus de fumeurs que de gros buveurs aux États-Unis

Une étude révèle que le nombre de consommateurs quotidiens...

Une Nouvelle Étude Révèle les Effets du THCV et du CBD sur la Perte de Poids

Les cannabinoïdes continuent de fasciner les chercheurs pour leurs...

Une nouvelle étude révèle les impacts insoupçonnés du cannabis sur le cœur et le cerveau

Le cannabis, longtemps utilisé pour ses propriétés médicinales, est...

Découvrez la Recette de Smoothie au CBD pour une Journée sans Stress

Le CBD, abréviation de cannabidiol, gagne en popularité en...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img