Le cannabis dans la médecine chinoise

Partagez cet article

 

Les propriétés thérapeutiques du cannabis sont de plus en plus reconnues dans la médecine moderne, mais saviez-vous qu’il était également utilisé depuis des siècles dans la médecine chinoise ? Dès l’Antiquité, ce peuple entretenait déjà sa santé avec cette plante.
Cet article va se pencher sur son utilisation en tant que remède, en examinant les avantages et les inconvénients de cette pratique. Préparez-vous à voyager à travers l’histoire et à découvrir les secrets de cette plante fascinante.

L’usage médicinale du chanvre en Chine : un retour dans le temps

Le cannabis en Chine Antique 

La médecine chinoise traditionnelle (MCT) est riche en plantes et herbes utilisées pour traiter divers maux. L’une de ces plantes est le cannabis, qui est mentionné pour la première fois dans les écrits médicaux chinois datant de 2737 avant JC par l’empereur Shen Nung, considéré comme le « père de la pharmacologie » en Chine. Selon les textes anciens, le chanvre était utilisé pour soulager les douleurs articulaires, les troubles mentaux, les maladies féminines et les maladies infectieuses. Les anesthésies chirurgicales étaient également réalisées avec le chanvre. Les ouvrages médicaux de l’époque tels que le Shen Nung Ben Ts’ao et le Ben Ts’ao Kang Mu, recommandaient l’utilisation de cette plante pour traiter une variété de maladies. Les propriétés antiémétiques du cannabis étaient également connues en Chine et en Inde.

médecine chinoise

Deux des principaux textes de référence de la MCT sont le Shen Nung Ben Ts’ao et le Ben Ts’ao Kang Mu. Ces textes décrivent les différentes herbes médicinales utilisées dans la pratique de la médecine, ainsi que les méthodes d’utilisation et les dosages appropriés pour chaque herbe.

Le Shen Nung Ben Ts’ao est considéré comme l’un des textes les plus anciens sur la MCT. Il a été écrit il y a environ 2000 ans avant J.C et a été attribué au roi Shen Nung. Ce texte décrit les propriétés médicinales de plus de 300 herbes différentes, ainsi que les méthodes d’utilisation appropriées pour chaque herbe.

Le Ben Ts’ao Kang Mu, écrit au 16ème siècle, est un autre texte de référence sur la médecine chinoise traditionnelle. Il a été écrit par Li Shizhen, un médecin chinois renommé de l’époque Ming. Ce texte décrit les propriétés médicinales de plus de 1800 herbes différentes, ainsi que les méthodes d’utilisation appropriées pour chaque herbe. Il est considéré comme l’un des textes les plus complets sur la médecine chinoise traditionnelle jamais écrits.

Ces textes sont encore étudiés de nos jours par les pratiquants de la médecine chinoise traditionnelle et sont considérés comme des références incontournables pour comprendre les principes de cette pratique médicale.

L’évolution du cannabis dans empires du Milieu 

Il y a plusieurs siècles, les Chinois ont découvert les bienfaits médicaux des graines de chanvre, également connues sous le nom de chènevis. La consommation régulière de ces graines était censée améliorer la longévité et renforcer la santé globale. Les graines de chènevis étaient utilisées pour soulager les douleurs menstruelles, la constipation, les troubles intestinaux, les nausées et les intoxications alimentaires. De plus, l’application externe d’huile de chènevis ou d’extraits de feuilles de la plante était couramment utilisée pour traiter les maladies de la peau, les abcès, la lèpre et les plaies. Au fil des siècles, l’usage du chanvre a évolué pour s’adapter aux besoins de la population. Les guérisseurs chinois ont découvert que les différentes parties de la plante de cannabis avaient des propriétés thérapeutiques uniques. Les racines et les tiges étaient utilisées pour traiter les troubles cardiaques, tandis que les feuilles et les graines étaient utilisées pour soulager la douleur et traiter les maladies respiratoires. Les praticiens chinois ont également découvert que le chanvre était efficace pour soulager les symptômes de la maladie d’Alzheimer et de la dépression.

Le cannabis : un remède controversé dans la médecine moderne 

Aujourd’hui encore, les praticiens du pays de l’Asie de l’Est utilisent les propriétés du chanvre pour soulager les douleurs chroniques, soigner les troubles mentaux et respiratoires. Les avancées scientifiques modernes ont également démontré l’efficacité de cette plante pour traiter les troubles de l’humeur et les maladies permanentes comme la maladie de Crohn. Aujourd’hui, des chercheurs comme Raphael Mechoulam, professeur à l’université hébraïque de Jérusalem, estiment qu’il serait intéressant de poursuivre les recherches sur les applications traditionnelles du cannabis en tant que remède contre la lèpre et comme vermifuge. En effet, il existe des similitudes intéressantes entre les principes actifs de cette plante et ceux d’autres plantes utilisées dans ces domaines.

Malgré ces bienfaits reconnus, l’utilisation du chanvre reste encadrée et réglementée en Chine, considérée comme une drogue illégale. Pourtant, des milliers de personnes continuent de bénéficier de ses vertus thérapeutiques, pour soulager la douleur liée à des maladies telles que l’arthrite ou la fibromyalgie. Ils utilisent également cette méthode pour traiter les troubles digestifs tels que la constipation ou la diarrhée, ou encore gérer des troubles mentaux.

L’usage du cannabis thérapeutique en Chine, les revers de la médaille 

La médecine traditionnelle chinoise est un système médical millénaire qui a évolué au fil des siècles pour devenir le plus complet au monde. Elle utilise une combinaison de plantes, de minéraux et d’acupuncture pour traiter une variété de maladies et de troubles. Le cannabis fait également partie des plantes utilisées dans la médecine chinoise, mais son utilisation présente des avantages et des inconvénients qui méritent d’être examinés.

Les avantages de l’utilisation du cannabis dans la médecine chinoise 

Le cannabis est un médicament naturel, et il présente de nombreux avantages par rapport aux médicaments synthétiques. Les médicaments naturels ont tendance à être moins agressifs pour l’organisme et ont moins d’effets secondaires indésirables. En utilisant des plantes comme le chanvre, les guérisseurs chinois peuvent éviter les risques liés aux médicaments synthétiques tout en obtenant des résultats thérapeutiques similaires.

En effet, le cannabis est moins invasif que les médicaments traditionnels. Par exemple, il peut être utilisé pour traiter certaines maladies douloureuses sans recourir à des interventions chirurgicales ou à des traitements lourds. Cela permet aux patients de se rétablir plus rapidement et de retrouver une qualité de vie normale plus rapidement.

Le cannabis thérapeutique est le fruit de millénaires d’accumulation de connaissances. Il a été utilisé pour ses vertus médicinales depuis des siècles dans de nombreuses cultures à travers le monde. En médecine chinoise, il est souvent utilisé en combinaison avec d’autres herbes pour maximiser ses effets thérapeutiques. Les combinaisons d’herbes peuvent être très efficaces pour traiter une variété de maladies, notamment les maux périodiques, les troubles de l’humeur et les troubles de l’appétit. Les herbes utilisées en combinaison avec le cannabis peuvent aider à réduire les effets secondaires indésirables et améliorer l’efficacité du traitement. Cette association d’herbes et de marihuana est un exemple de la pratique de la médecine traditionnelle chinoise pour fournir des soins de santé holistiques et efficaces.

Les contraintes de l’usage du cannabis dans la chine moderne 

Depuis des siècles, le cannabis a été utilisé en Chine pour ses propriétés médicinales et récréatives. Cependant, l’utilisation du cannabis est devenue de plus en plus restrictive dans la Chine moderne en raison de la politique de répression de la drogue du gouvernement.

En plus des vertus citées plutôt, le cannabis est également utilisé pour soulager la douleur, les nausées et les vomissements associés à la chimiothérapie, ainsi que pour traiter les troubles mentaux tels que la dépression et l’anxiété. En interdisant l’utilisation de cannabis, le gouvernement chinois empêche les patients souffrant de ces maladies de bénéficier de ses bienfaits thérapeutiques.

feuilles de cannabis

En outre, l’interdiction du cannabis en Chine entraîne également des conséquences économiques négatives. Il est cultivé dans de nombreuses régions de la Chine et est un produit agricole important pour de nombreux agriculteurs locaux. En restreignant la possession de cannabis, le gouvernement chinois complique le commerce pour les agriculteurs et prive ces derniers de leur principale source de revenus.

Il est également important de noter que cette interdiction ne résout pas les problèmes de drogue dans le pays. Les personnes qui souhaitent utiliser de la drogue illégale trouveront toujours des moyens de se procurer des substances illicites, qu’il s’agisse de cannabis ou d’autres drogues. Au lieu d’interdire l’utilisation de cannabis, il serait plus efficace de mettre en place des programmes de prévention et de traitement pour les personnes souffrant de dépendance à la drogue.

Il faut souligner que l’interdiction de l’utilisation de cannabis va à l’encontre des droits fondamentaux des individus, notamment le droit à la santé et le droit à la liberté de choisir comment utiliser son propre corps.

Conclusion

Dans l’empire du Milieu, le cannabis a été utilisé pour ses propriétés médicinales depuis l’Antiquité. Malgré les preuves récentes de son efficacité thérapeutique, son utilisation dans la médecine moderne est encore controversée. Les politiques de répression du gouvernement ne résolvent pas les problèmes de drogue qui sévit dans le pays, tout en limitant les droits fondamentaux des individus. Il est important de continuer à explorer les avantages médicinaux du cannabis tout en réfléchissant aux conséquences d’une éventuelle légalisation pour une consommation personnelle. Il est donc nécessaire de mettre en place des programmes de prévention et de traitement pour les personnes souffrant de dépendance à la drogue tout en autorisant l’utilisation de cannabis à des fins médicinales et récréatives.

spot_img

Articles Similaires

Découvrez la Recette de Smoothie au CBD pour une Journée sans Stress

Le CBD, abréviation de cannabidiol, gagne en popularité en...

Biden Révolutionne la Classification du Cannabis aux États-Unis : Une Étape Monumentale

Le président Joe Biden a annoncé une décision historique...

Changement de Cap en Thaïlande : Le Retour du Cannabis surla Liste des Stupéfiants d’ici fin 2024

La Thaïlande, autrefois pionnière dans la dépénalisation du cannabis,...

Le Pakistan Va Légaliser le Cannabis à des Fins Médicinales : Une Révolution en Marche

Le gouvernement pakistanais vient d’annoncer une décision historique :...

Référendum sur le Cannabis en Slovénie : Nouvelles Perspectives et Défis

Le 9 juin prochain, les électeurs slovènes se prononceront...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img