Campagne anti-cannabis : les Antilles en première ligne

Partagez cet article

 

Le taux de consommation de cannabis en France ne cesse de s’accroître depuis les deux dernières années. La Santé publique est alertée et décide de lancer une campagne afin de sensibiliser la population sur les effets indésirables de ce produit.

Les DROM (Départements et régions d’outre-mer) sont en première ligne 

Selon les chiffres dans les résultats des enquêtes menés par l’ESPAD (European School Survey Project on Alcohol and Other Drugs) en 2015, les territoires d’outre -mer sont en premier rang sur le nombre de consommateurs de cannabis en France. On a quand même observé une diminution de la consommation de ce stupéfiant depuis mais les chiffres restent alarmants. Les DROM se placent en première ligne de la campagne gouvernementale sur la lutte contre la consommation de la marijuana.

Des chiffres alarmants sur la consommation de cannabis dans les Départements et régions d’outre-mer Français

Selon les résultats du baromètre de santé des DROM publié en 2014 qui concerne quatre départements : la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane et La Réunion, les chiffres se montrent plutôt inquiétants. Le gouvernement doit agir pour limiter les risques d’accroissement. Entre les DROM, Guyane se positionne en première place sur le taux de consommation régulier de cannabis avec un taux de 3,8 % des jeunes entre 15 à 25 ans. La Réunion prend la deuxième place avec un taux de 2,9 %, Martinique 2,5 % et Guadeloupe 2,1 %. 

La santé n’a pas de prix

Le gouvernement a mobilisé 120 millions d’euros pour lancer une grande campagne pour lutter contre la consommation du cannabis. La santé publique n’a pas de prix et reste une priorité importante pour le gouvernement.

La campagne se concentre sur la sensibilisation de la population sur les conséquences de la consommation de cette drogue. Face aux enjeux des effets du cannabis sur la santé physique et mentale, l’insécurité et ses mauvais impacts directs dans la vie des consommateurs, il est primordial de conscientiser la population. Cette campagne vise à réduire, voire éliminer la dépendance des usagers à cette substance, même si c’est encore peu probable.

Au programme, la sensibilisation pour la lutte contre les addictions au cannabis

Le gouvernement français ne minimise pas l’enjeu de cette campagne et désigne même le premier ministre sur la direction de l’entité qui y travaille. 

Cette sensibilisation vise en premier lieu à prévenir, prendre en charge et réduire les risques et les dommages des addictions. C’est essentiel puisque cela touche directement la sécurité publique et individuelle. Puis, favoriser l’accompagnement et l’accès aux soins afin d’aider les personnes qui sont victimes de la dépendance à la drogue. L’application de la loi et la lutte contre le trafic font aussi partie du programme. Mais le plus important de tous reste la diffusion des connaissances scientifiques sur le cannabis. C’est la stratégie majeure sur la lutte contre la consommation du cannabis. En effet, il est crucial de faire connaître aux gens les informations scientifiques sur la constitution de la marijuana et ses effets sur l’organisme afin de mieux comprendre le danger qu’elle présente.

spot_img

Articles Similaires

Cannabis et Soulagement de la Douleur : Les Terpènes plus Puissants que la Morphine ?

Une révolution médicale semble en marche. Des chercheurs de...

Décrocher du cannabis : 5 étapes essentielles !

Le cannabis fait partie du quotidien de nombreux Français,...

La Rébellion des Cherokees : Le Cannabis comme Acte de Souveraineté !

Cherokee, Caroline du Nord – Dans une salle de...

Royaume-Uni : Premier cannabis médical national disponible

Le cultivateur britannique de cannabis médical Glass Pharms a...

Le Cannabis : Toujours le Roi des Substances Illicites en Europe

Le cannabis demeure la drogue illégale préférée des Européens,...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img