Les dérivés au THC en Albert Lea

Partagez cet article

 

Anciennement prohibé, le cannabis connaît un tournant majeur en 2014. En effet, cette année marque la fin d’une longue lutte pour son autorisation sur le sol américain. Depuis, la possession de cannabis et de ses dérivés s’admet dans toute légalité. Mais encore, le planter devient tout à fait possible, dans des domaines privés. Toutefois, sa vente reste quelque peu floue dans certaines municipalités. Actuellement, l’usage récréatif du cannabis est reconnu dans 18 sur les 50 États d’Amérique. Étant responsable des effets psychotropes, la présence de THC est donc tolérée dans ces lieux. D’ailleurs, l’État du Minnesota a récemment admis la commercialisation des dérivés du THC. Ainsi, une ville nommée Albert Lea suggère une réglementation plus élargie concernant son usage.

Le THC et ses propriétés sur le corps

Le THC ou Tetrahydrocannabinol appartient à la famille des cannabinoïdes. Ainsi, il figure parmi les principaux actifs renfermés par le cannabis. Avec plus d’une centaine de confrères, il demeure le plus populaire d’entre eux. En réalité, le THC se démarque par ses effets récréatifs ou psychotropes sur le cerveau. Selon le Dr Julien Azuar : « Consommé en milieu festif, elle modifie l’état de conscience du sujet. »

Il conduit donc ses utilisateurs à ressentir une sensation de planer. Avec de bonnes proportions, ces effets peuvent être des plus agréables. Il satisfait particulièrement ceux en quête d’une profonde relaxation. Des études ont même démontré des vertus analgésiques sur les personnes atteintes de maladies chroniques. Cependant, son ingestion nécessite une certaine vigilance. D’où, il est strictement régularisé.

Une nouvelle réglementation du THC

À cause de l’engouement des habitants pour le THC, une nouvelle réglementation est proposée à la mairie. Ces changements incluraient donc:

  • adoption d’une licence municipale autorisant la vente de THC
  • pour les mineurs : interdiction de possession, d’achat, voire même d’entrer dans les boutiques spécialisées
  • prohiber la consommation de ses dérivés pour les moins de 21 ans
  • une protection particulière sur les produits du THC en boutique pour lutter contre le vol à l’étalage

Les objectifs d’une réglementation

En permettant la vente de THC au grand jour, le risque de vente illicite de ces derniers est atténué. De plus, elle empêcherait d’accroître l’influence du marché noir. Cela va de soi qu’il participe à la protection des habitants, plus particulièrement des jeunes. Grâce à un suivi sévère, les commerçants seront plus vigilants quant à la qualité de leur produit.

Le THC est donc une substance très demandée. Depuis son autorisation aux États-Unis, il s’allie parmi les plus en vogue du marché. Pour qu’il s’allie aux produits du tabac, les habitants d’Albert Lea, au Minnesota, proposent une amélioration de la réglementation. Il s’agirait généralement d’une certaine liberté quant à la vente de ces dérivés. En contrepartie, un contrôle rigoureux sur les revendeurs ainsi que les acheteurs sera approuvé. Grâce à cela, les produits au THC seront plus contrôlés par les autorités compétentes. De plus, les amateurs de cette substance pourront profiter de ses effets, de manière consciencieuse.

spot_img

Articles Similaires

Startups européennes du cannabis : Vers une révolution boursière ?

Une vague d’optimisme souffle sur les startups européennes du...

Le NFP et la Légalisation du Cannabis : Une Position Ambiguë

Avec l'ascension du bloc NFP (Nouvelle Force Progressiste) à...

Guide ultime pour conserver votre cannabis

La conservation du cannabis est une étape cruciale pour...

Distribution de cannabis médicinal sur l’Île de Man : Une nouvelle ère

Les pharmacies de l’île de Man ont désormais la...

La FDA et la FTC ciblent 6 entreprises pour vente illégale de produits au delta-8 THC

La Food and Drug Administration (FDA) américaine et la...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img