Maryland : Obstacles de paiement dans l’industrie du cannabis légal 

Partagez cet article

 

Un mois après la légalisation du cannabis dans le Maryland, les dispensaires légaux font face à des défis liés aux options de paiement. Alors que les affaires prospèrent, des problèmes de traitement des paiements entravent encore l’industrie naissante.

Depuis la légalisation du cannabis dans le Maryland, l’industrie connaît une période de croissance prometteuse. Cependant, malgré ce succès initial, les propriétaires de dispensaires légaux sont confrontés à des défis inattendus, notamment en ce qui concerne les options de paiement pour leurs clients. Un mois après le début de cette nouvelle ère, les dispensaires se trouvent dans l’impasse, cherchant des solutions pour permettre des transactions sans heurt tout en respectant les réglementations fédérales qui continuent d’interdire le cannabis.

Les problèmes des dispensaires face aux options de paiement 

Parmi les problèmes les plus pressants auxquels sont confrontés les dispensaires légaux du Maryland, figure la limitation des options de paiement pour les clients. Actuellement, la plupart de ces établissements acceptent uniquement les paiements par carte de débit, qui agissent essentiellement comme des guichets automatiques sans numéraire. Cependant, ces terminaux ne sont pas compatibles avec toutes les banques, ce qui rend les transactions parfois laborieuses pour certains clients.

L’interdiction des transactions par carte de crédit 

L’un des principaux obstacles à l’élargissement des options de paiement est l’interdiction des transactions par carte de crédit. Étant donné que le cannabis reste illégal au niveau fédéral, les grands réseaux de cartes de crédit, tels que Mastercard, ont demandé aux institutions financières de cesser de traiter les paiements liés au cannabis. Cette restriction a été un coup dur pour les dispensaires qui cherchent à offrir à leurs clients des méthodes de paiement plus pratiques et sécurisées.

paiement

La déclaration de Mastercard sur les paiements liés au cannabis 

La société Mastercard, l’un des principaux fournisseurs de services de paiement, a récemment émis une déclaration concernant les transactions liées au cannabis. Selon leur porte-parole, Mastercard a demandé aux institutions financières de mettre fin à toute activité liée au cannabis, conformément à leurs politiques internes. La société exige que ses clients opèrent uniquement dans le cadre de la légalité, ce qui signifie qu’ils ne peuvent pas traiter les transactions impliquant des produits illégaux au niveau fédéral, tels que le cannabis.

Les conséquences pour les dispensaires 

Cette mesure de Mastercard a eu un impact significatif sur les dispensaires légaux du Maryland. Beaucoup d’entre eux étaient initialement en train de développer des systèmes pour accepter les paiements par carte de crédit, mais cette déclaration a bouleversé leurs plans. Les propriétaires de dispensaires, comme Matthew Hersh, directeur général du KIP Dispensary à Cockeysville, sont maintenant contraints de chercher d’autres options pour répondre aux besoins de leurs clients.

À la recherche de solutions 

Face à cette situation délicate, les dispensaires légaux du Maryland sont déterminés à trouver des solutions alternatives. Une refonte juridique concertée pourrait être nécessaire pour permettre aux établissements de cannabis de recevoir différents types de paiement, mais cela nécessiterait un changement significatif des réglementations actuelles. Les propriétaires de dispensaires et les militants du cannabis espèrent que des efforts seront déployés pour assouplir les restrictions fédérales, ouvrant ainsi la voie à des options de paiement plus diversifiées.

Nouveaux visages et nouvelles affaires 

Malgré les obstacles liés aux paiements, les dispensaires légaux du Maryland connaissent un succès certain. Ils ont attiré de nombreux nouveaux clients et embauché de nouveaux employés pour répondre à la demande croissante. La popularité de ces établissements montre que l’industrie du cannabis légal est en plein essor malgré les défis qu’elle doit surmonter.

Un mois après le début du cannabis légal dans le Maryland, les dispensaires font face à des défis importants liés aux options de paiement. L’interdiction des transactions par carte de crédit émanant de grandes sociétés de paiement comme Mastercard a compliqué la situation pour ces établissements.

Néanmoins, les propriétaires de dispensaires et les militants du cannabis restent optimistes quant à l’avenir de l’industrie. Ils continueront de chercher des solutions pour permettre à leurs clients de payer facilement et en toute sécurité, tout en espérant que les réglementations fédérales évolueront pour soutenir davantage cette industrie florissante.

spot_img

Articles Similaires

DEA : La teneur en THC du cannabis illicite atteint 16% aux États-Unis

Selon la DEA, les États-Unis connaissent actuellement une hausse...

Cannabis aux USA : La lutte pour la légalisation fédérale

Lors d'une audience fédérale, des entreprises de cannabis du...

Cannabis : Plus de fumeurs que de gros buveurs aux États-Unis

Une étude révèle que le nombre de consommateurs quotidiens...

Une Nouvelle Étude Révèle les Effets du THCV et du CBD sur la Perte de Poids

Les cannabinoïdes continuent de fasciner les chercheurs pour leurs...

Une nouvelle étude révèle les impacts insoupçonnés du cannabis sur le cœur et le cerveau

Le cannabis, longtemps utilisé pour ses propriétés médicinales, est...

Découvrez la Recette de Smoothie au CBD pour une Journée sans Stress

Le CBD, abréviation de cannabidiol, gagne en popularité en...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img