Pistils du cannabis : Le guide visuel

Partagez cet article

 

Les pistils du cannabis, souvent méconnus, jouent un rôle essentiel dans le cycle de vie de la plante. Tout d’abord, ils sont responsables de la pollinisation. Ensuite, leur évolution visuelle est un indicateur clé du stade de maturité du cannabis. Quelle est leur signification ? Combien sont-ils importants ? Exploration.

Le pistil, quèsaco ?

Le pistil est l’une des parties les plus intrigantes de la plante femelle de cannabis. Il joue un rôle central dans le processus de reproduction de cette dernière. Le pistil comporte trois éléments principaux : le stigmate, le style et l’ovaire. Ceux-ci ont une structure qui rappelle des poils, et se développent généralement au niveau des nœuds où les branches se rejoignent à la tige principale de la plante. À mesure que la plante atteint sa maturité, les pistils évoluent visuellement. En effet, ils passent d’une teinte blanche à des nuances d’orange ou de brun. Cette évolution visuelle est un indicateur clé pour les cultivateurs de cannabis. Ils leur indiquent le moment propice à la récolte, où les niveaux de cannabinoïdes et de terpènes atteignent leur apogée.

Le rôle de chaque composant du pistil

Le stigmate

Souvent confondu à tort avec les pistils, constitue la partie supérieure de ces derniers. Avec sa texture collante, le stigmate est spécialement conçu pour capturer les grains de pollen. Son rôle est donc essentiel à la pollinisation et à la production de graines.

Le style

Il s’agit d’une longue tige qui relie le stigmate à l’ovaire. Son rôle dans la pollinisation est de permettre le transfert du pollen des plantes mâles vers l’organe reproducteur femelle.

L’ovaire

Elle se situe à la base du pistil, et abrite les ovules nécessaires à la fécondation. Il joue un rôle dans la protection et la production des ovules. Lorsque ces dernières sont combinées avec les gamètes mâles, elles se transforment en graines, permettant ainsi à la plante de cannabis de se reproduire.

pistils

Comprendre le rôle du pistil dans le cannabis

Le rôle des pistils est crucial dans le cycle de vie du cannabis. Ils sont essentiels à la pollinisation, ainsi qu’à la reproduction de la plante. Pendant la pollinisation, les plantes mâles libèrent du pollen. Ce pollen, quant à lui, est transporté par le vent ou par les insectes jusqu’aux plantes femelles. Grâce à sa texture collante, le stigmate du pistil agit comme un piège à pollen en capturant les grains de pollen qui se déplacent à travers le style pour féconder les ovules de l’ovaire. Ce processus de fécondation permet la formation de graines, et assure la survie ainsi que la propagation de l’espèce de cannabis.

En culture de cannabis destiné au commerce, les cultivateurs préfèrent souvent adopter des mesures permettant d’empêcher la pollinisation et la production de graines. Afin d’obtenir des fleurs de haute qualité, sans graines, riches en cannabinoïdes et terpènes, ils isolent les plantes mâles des plantes femelles. Avec cette approche, ils réussissent à préserver la puissance et la qualité des fleurs de cannabis, afin de garantir une expérience optimale pour les consommateurs.

L’apparition des pistils : un signe de préfloraison

Les pistils sont un indicateur clé que les plantes de cannabis entrent dans le stade de préfloraison. Les variétés sensibles à la photopériode commencent à développer des pistils à un moment bien précis. Les pistils commencent à apparaître lorsque le régime d’éclairage passe à 12 heures de lumière pour 12 heures d’obscurité en culture d’intérieur, ou lorsque les jours raccourcissent naturellement s’ils sont cultivés à l’extérieur.

Certains pistils de cannabis peuvent apparaître plus rapidement que d’autres, en fonction des conditions de culture et selon le type de variété. Généralement, ils prennent jusqu’à 10 jours pour se développer après le déclenchement de la floraison. Dans le cas des variétés à autofloraison, les premiers pistils apparaissent 3 à 4 semaines après la germination. 

Évolution des couleurs des pistils : indicateur de maturité

À mesure que les plantes de cannabis progressent dans leur cycle de vie et entrent en floraison, les pistils changent de couleur. Initialement blancs en début de floraison, ils évoluent généralement vers des teintes d’orange, de rouge ou de brun, qui indiquent leur stade de maturité. Certains cultivars présentent même des nuances vives de rouge et d’orange, en raison de la présence d’anthocyanes. Il s’agit de pigments du même groupe que les flavonoïdes, sensibles aux variations environnementales telles que la température et la lumière. Cependant, la couleur des pistils seule ne suffit pas à déterminer le stade précis de maturité de la plante.

Poils blancs au début de la floraison

Au début de la floraison, les pistils sont de couleur blanche. Cela indique qu’ils sont encore immatures et qu’ils doivent poursuivre leur développement. Ainsi, à ce stade précoce, les plantes ne doivent pas encore être récoltées. Il faut les laisser mûrir pleinement pour leur permettre d’atteindre leur plein potentiel en termes de teneur en cannabinoïdes et terpènes.

Poils orange et rouges au milieu de la floraison

Dans les quatre semaines suivant le début de la floraison, les pistils commencent à changer. Ils passent du blanc à l’orange ou au rouge, synonyme de maturité. Ce moment propice à la récolte, pour une meilleure concentration en cannabinoïdes et terpènes. Si les fleurs sont récoltées trop tard, elles peuvent perdre en saveur et en puissance.

Poils bruns en fin de floraison

À la fin de la floraison, les pistils prennent une teinte brune, indiquant que la plante a achevé la production de ses graines. Lorsque vous observez des pistils bruns, il est impératif de récolter immédiatement, car cela signifie que vous avez dépassé la période optimale de teneur en cannabinoïdes et terpènes.

Comment interpréter les pistils pour une récolte optimale ?

Au moment de la récolte, les pistils du cannabis offrent des indications clés qui permettent de savoir que le moment est venu. Cependant, il y a également d’autres facteurs qui méritent une attention particulière. En plus de la couleur des pistils, il faut aussi observer attentivement les trichomes. Il s’agit des petites glandes résineuses qui contiennent les composés apportant les effets du cannabis. Pour une évaluation précise, l’utilisation d’une loupe de bijoutier est recommandée.

L’idéal est de récolter lorsque près de 80 % des trichomes sont devenus troubles ou laiteux, sans toutefois être ambrés ou bruns, car la dégradation des cannabinoïdes commence lorsque les trichomes vieillissent. Cette période offre un équilibre optimal entre la puissance et la maturité des fleurs de cannabis.

Les pistils de cannabis ne sont pas juste des poils pour faire joli sur la plante. Non seulement ils exercent un rôle essentiel dans le développement de la plante, mais fournissent également des informations précieuses sur sa maturité et sa qualité. Sans les pistils, les variétés que nous connaissons aujourd’hui n’auraient pu se reproduire. Pour obtenir du cannabis de bonne qualité, la clé est de bien savoir interpréter la signification des couleurs des pistils. Que vous soyez un cultivateur novice ou un amateur passionné de cannabis, accorder de l’importance aux pistils peut grandement enrichir votre expérience et votre appréciation de cette plante extraordinaire.

 

spot_img

Articles Similaires

Cannabis et Soulagement de la Douleur : Les Terpènes plus Puissants que la Morphine ?

Une révolution médicale semble en marche. Des chercheurs de...

Décrocher du cannabis : 5 étapes essentielles !

Le cannabis fait partie du quotidien de nombreux Français,...

La Rébellion des Cherokees : Le Cannabis comme Acte de Souveraineté !

Cherokee, Caroline du Nord – Dans une salle de...

Royaume-Uni : Premier cannabis médical national disponible

Le cultivateur britannique de cannabis médical Glass Pharms a...

Le Cannabis : Toujours le Roi des Substances Illicites en Europe

Le cannabis demeure la drogue illégale préférée des Européens,...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img