Savoir récolter le cannabis au moment propice

Partagez cet article

 

À l’heure où l’on parle, le cannabis et les produits dérivés du cannabidiol (CBD) connaissent un franc succès. Plusieurs cultivateurs rivalisent pour produire du cannabis que ce soit pour nourrir le marché récréatif ou celui des cannabinoïdes médicinaux. Selon les habitudes des cultivateurs, la récolte de cannabis peut se faire soit plus tôt soit plus tard. Cela étant, d’autres facteurs peuvent influencer le temps de récolte (emploi du temps, climat, etc.). Néanmoins, faites en sorte de ne pas laisser vos plantes reposer plus d’une semaine pour éviter tout désagrément. Découvrez dans cet article ce qu’il faut savoir pour optimiser la récolte de cannabis.

Déceler le bon moment pour récolter les trichomes

Certains indicateurs peuvent vous aider à savoir si vos plantes de cannabis sont récoltables ou non. Que ce soit une culture en intérieur ou en extérieur, vous devez donc bien regarder :

  • La couleur des stigmates : les filaments sur les bourgeons deviendront orange (auparavant blanc) et commenceront à s’enrouler lorsque la plante est mûre.
  • Les caractéristiques des trichomes : vous pouvez récolter les glandes résineuses du chanvre lorsqu’ils seront collants et que leur couleur devient blanc laiteux. Si les trichomes sont transparents, cela signifie qu’ils ne sont pas mûrs. À l’inverse, lorsque leur couleur vire à l’ambrée ou au brun, ces glandes résineuses sont probablement trop matures ou malades. Comme ils reçoivent plus de lumière, les colas qui apparaissent au niveau supérieur du cannabis murissent plus vite. Pour rappel, ces colas sont des groupes de bourgeons des plants femelles de marijuana. Souvent, les cultivateurs les divisent en bourgeons individuels pour afin qu’ils sèchent et durcissent uniformément (pour éviter les moisissures). Ainsi, les cultivateurs doivent parfois récolter ces colas mûrs avec les bourgeons inférieurs pas assez mûrs. Selon la souche cultivée, on devrait vous donner une estimation du moment où elle doit être récoltée. Vous pourriez avoir besoin d’un microscope portatif (30x-100x) pour examiner si les trichomes sont prêts à être récoltés ou pas. À la fin de leur cycle de vie, ces trichomes se décomposent à cause des agressions externes (oxygène, rayons UV).
trichomes-de-cannabis

Optimiser la récolte du chanvre en extérieur

Étant une plante de saison chaude, la marijuana se récolte normalement entre les mois de septembre et novembre (hémisphère nord). Mais parfois, on doit faire la récolte plus en avance (mi-octobre) pour éviter les pluies d’automne. Vous devez donc connaître le climat de votre localité ou du moins vous renseigner sur la période de sa récolte auprès d’autres cultivateurs. Normalement, on peut récolter une fois par an les plants de cannabis cultivés en extérieur. Souvent, les graines de cannabis germent au printemps et se récoltent à la saison automnale. Mais il est possible de récolter deux fois par an dans les zones tropicales.

La maturation du cannabis varie selon la souche que vous cultivez. Les souches Sativa provenant de régions équatoriales ont besoin d’une longue période d’été pour être complètement matures. En revanche, les variantes Indica provenant des climats rudes et froids mettent moins de temps à mûrir. L’aube (avant la montée du soleil) est propice à la récolte du cannabis. D’un côté, il peut être incommodant de récolter les plantes lorsqu’elles sont mouillées ou couvertes de rosée. D’un autre côté, une forte intensité de lumière et de chaleur peut éventuellement dénaturer leurs terpènes. On peut également récolter les plantes de cannabis le soir alors que la température se rafraîchit. Cela dit, il est préférable de faire la récolte le matin pour éviter une longue exposition au soleil.

L’importance de suivre la météo pour la récolte du cannabis en extérieur

Vous devez tenir compte des fluctuations météorologiques pour décider du moment idéal pour couper vos plantes de cannabis. Les vagues de froid ou les tempêtes de pluie peuvent considérablement compromettre votre récolte.

Comment gérer la récolte du cannabis par temps froid

Habituellement, les plants de cannabis tolèrent le froid (gel léger entre 0 à moins 2 °C) jusqu’à trois heures au maximum. Au-delà de ce laps de temps ou si ta température descend encore plus bas, vous pourriez endommager vos récoltes. Des cristaux de glace pourraient se former et faire flétrir les fleurs et les feuilles de cannabis. Précisant toutefois que les plantes cultivées en pot subissent des fluctuations de température plus importantes que celles cultivées en terre. Voilà pourquoi le cannabis est plus sensible à la gelée.

Faire la récolte durant la saison pluvieuse

La pluie en elle-même n’est pas trop dangereuse pour la récolte du cannabis. Mais elle peut le devenir si elle persiste et si elle est accompagnée d’un temps très orageux. Si la pluie perdure, la moisissure peut affecter vos plantes. De ce fait, vous devez les récolter avant qu’elles ne soient détrempées. Sinon, vous pouvez toujours les couvrir avec une bâche et de grands piquets. Ceci dit, n’oubliez pas d’enlever ces équipements quand le temps se réchauffe pour que vos plantes reçoivent l’oxygène et le soleil dont elles ont besoin.

culture-de-cannabis-en-intérieur

Comment récolter une culture en intérieur de marijuana ?

Habituellement, les plantes de cannabis cultivées en intérieur se récoltent environ 7 à 9 semaines de leur phase de floraison. Mais en général, cela dépend de la souche que l’on cultive. Quoi qu’il en soit, les indicas mûrissent plus rapidement que les sativas.

Appréhender la fréquence de récolte

Vous pouvez récolter autant de fois que vous le souhaitez pour une exploitation entre quatre murs. Sachez que la maturation du cannabis (graine à la récolte) peut prendre entre 3 à 8 mois. Ainsi, il est possible de récolter du cannabis plusieurs fois par an (4 fois pour les petites plantes ou 2 fois pour les grandes). Néanmoins, le clonage ou la plantation de graines auto florissantes permettent d’obtenir quelques semaines d’avance sur le cycle cultural. Quoi qu’il en soit, la fréquence des récoltes demande un certain travail de nettoyage (espace entre les récoltes, résidus, etc.).

Comment se passent les récoltes issues des graines à autofloraison ?

Vous pouvez planter des graines auto fleurissantes en extérieur pour obtenir plus d’une récolte de cannabis par an. Il faut savoir que les plantes à autofloraison ont un cycle de vie assez court. Vous pouvez donc les cultiver début mars ou avril pour obtenir dès les mois de juin ou de juillet. Ensuite, vous pouvez reprendre une deuxième culture récoltable en automne. Il faut tout de même préciser que les graines à autofloraison produisent habituellement de petites plantes.

Jouer sur la privation de lumière pour augmenter la récolte

Il est possible d’obtenir plusieurs récoltes d’extérieur par an en utilisant la technique de privation de lumière. Pour ce faire, vous pouvez placer une bâche au-dessus d’une serre afin de diminuer la lumière captée par les plantes. En outre, les cultivateurs n’en ont pas toujours une à leur disposition. De plus, ils doivent tous les jours retirer les bâches. Toutefois, cette technique de light deps aide à contrôler leur cycle de floraison afin d’obtenir plusieurs récoltes en une saison. Gardez en tête qu’un excès de lumière peut ruiner la récolte de bourgeons et de fleurs de cannabis.

Comment optimiser la préparation de la récolte de cannabis ?

En cultivant une même souche de cannabis, les plantes vont mûrir ensemble et on pourra aller récolter au même moment. En revanche, la période de récolte peut varier lorsqu’on cultive plusieurs souches. Les plantes d’une même variété peuvent être récoltées plus tôt ou plus tard. On recommande souvent de rincer les plantes avant de les récolter (leur donner seulement de l’eau) afin qu’elles éliminent leurs nutriments. Il vous faudra également décider si vous allez effectuer une coupe humide ou sèche. La première technique consiste à tailler les bourgeons directement après avoir coupé la plante. Quant à la seconde, elle nécessite un temps de séchage de plusieurs jours des plantes coupées avant de couper les bourgeons.

L’inconvénient de retarder la récolte du cannabis

Si vous attendez une semaine ou deux après la maturité de la plante pour la récolte, celle-ci perdra du THC. Retarder la récolte au-delà d’une semaine risque de sécher les plantes et de réduire la taille de leurs bourgeons. Le résultat est pire si vous cultivez vos plantes en extérieur dans un milieu froid. Elles pourraient développer des moisissures qui entraîneront leur pourrissement. Habituellement, ce sont les grandes productions qui obligent les cultivateurs à retarder la récolte du cannabis.

Bref, il est plus facile de récolter le cannabis si vous connaissez la souche que vous cultivez et si vous maîtrisez son cycle de vie. Il faut aussi prendre certaines précautions pour protéger les plantes des aléas climatiques comme le froid ou les fortes pluies. Vous devez également les rincer et prévoir la technique de coupe avant de procéder à la récolte. Les caractéristiques des stigmates et des trichomes peuvent vous aider à identifier le moment opportun pour faire la récolte du cannabis. Quoi qu’il en soit, un retard de récolte de plus d’une semaine peut engendrer des conséquences dramatiques sur votre production. En outre, il est possible de raccourcir le cycle de vie des plantes et d’augmenter la production. Vous pouvez faire germer des graines à autofloraison ou procéder au clonage d’une souche de cannabis à cette fin.

Découvrez les bonnes pratiques pour faire pousser le cannabis à partir de la graine dans une autre de nos rubriques.

spot_img

Articles Similaires

Cannabis et Soulagement de la Douleur : Les Terpènes plus Puissants que la Morphine ?

Une révolution médicale semble en marche. Des chercheurs de...

Décrocher du cannabis : 5 étapes essentielles !

Le cannabis fait partie du quotidien de nombreux Français,...

La Rébellion des Cherokees : Le Cannabis comme Acte de Souveraineté !

Cherokee, Caroline du Nord – Dans une salle de...

Royaume-Uni : Premier cannabis médical national disponible

Le cultivateur britannique de cannabis médical Glass Pharms a...

Le Cannabis : Toujours le Roi des Substances Illicites en Europe

Le cannabis demeure la drogue illégale préférée des Européens,...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img