Possession de cannabis : Biden gracie les condamnés

Partagez cet article

 

La nouvelle est tombée. Jeudi dernier, le président américain Joe Biden annonce une décision qui a fait écho sur tout le territoire… Et même au-delà. En effet, toutes les personnes reconnues coupables de possession de cannabis au niveau fédéral profiteront d’une grâce présidentielle. Un décret exécutif qui ravira certainement les consommateurs de la marijuana. Les détails sur cette info ! 

Une promesse de campagne tenue pour Biden

La décriminalisation du cannabis fait partie des promesses de campagne de Joe Biden. Et à quelques semaines des élections de mi-mandat (qui se tiendront le 8 novembre prochain), ce geste politique a reçu l’approbation de nombreux Américains. Le président démocrate explique d’ailleurs sa décision dans un communiqué de la Maison-Blanche

Celui-ci évoque notamment trois principaux motifs. À savoir : 

  • Favoriser l’accès à l’emploi, au logement et aux opportunités éducatives pour les condamnés ; 
  • Encourager les gouverneurs d’États à envisager un assouplissement de la législation du cannabis en vigueur ; 
  • Inviter le département de la Santé et des Services Sociaux HHS et le procureur général à revoir le statut actuel de la marijuana aux USA. 

Environ 6 500 condamnés seraient concernés 

Ce décret exécutif de Joe Biden concerne uniquement les personnes condamnées pour possession de marijuana. Le président américain maintient sa position contre le trafic, la commercialisation et la vente aux mineurs de cannabis. Si aucun chiffre officiel n’est encore disponible quant aux bénéficiaires de cette ordonnance, la Maison-Blanche parle d’environ 6 500 individus. Comptons également les 1 000 personnes dans le District de Columbia qui vient de légaliser le cannabis récréatif pour les adultes de plus de 21 ans.

À noter tout de même qu’aucun d’entre eux ne se trouve actuellement derrière les barreaux. Il s’agit plutôt d’une volonté de limiter les dommages collatéraux résultant de la condamnation. Nombreux sont effectivement ceux qui font face à des difficultés au quotidien à cause de cela. 

De l’autre part, Joe Biden pointe pareillement du doigt la « guerre raciale » qui tourne autour de la possession de cannabis aux États-Unis. Si la proportion d’usage reste la même pour tous les groupes ethniques, les arrestations toucheraient effectivement de façon disproportionnée les personnes de couleur.  

Un pas de plus vers la décriminalisation du cannabis  

La décriminalisation de la marijuana se concrétise progressivement dans les différents États. Cependant, la loi fédérale reste inchangée depuis les années 70. Pour rappel, le cannabis est aujourd’hui classé au même titre que l’héroïne et le LSD sur le territoire. Il serait même jugé plus dangereux que le fentanyl et la méthamphétamine. Ces derniers seraient pourtant responsables d’une épidémie d’overdoses sur le continent.

C’est justement pour cette raison que le président démocrate Joe Biden invite le procureur général à revoir le statut du cannabis. L’objectif serait à terme de décriminaliser complètement la marijuana pour qu’elle ne soit plus interdite au niveau fédéral. 

À l’heure actuelle, ils seraient 19 États sur 50 à avoir légalisé la détention et la consommation de marijuana. Parmi eux, on retrouve le Colorado, le Massachusetts, l’Alaska, New York, Virginie, le District de Columbia et même Washington. Bien évidemment, on entend également un changement de politique anti-cannabis lors des élections Midterm 2022.

spot_img

Articles Similaires

Cannabis et Soulagement de la Douleur : Les Terpènes plus Puissants que la Morphine ?

Une révolution médicale semble en marche. Des chercheurs de...

Décrocher du cannabis : 5 étapes essentielles !

Le cannabis fait partie du quotidien de nombreux Français,...

La Rébellion des Cherokees : Le Cannabis comme Acte de Souveraineté !

Cherokee, Caroline du Nord – Dans une salle de...

Royaume-Uni : Premier cannabis médical national disponible

Le cultivateur britannique de cannabis médical Glass Pharms a...

Le Cannabis : Toujours le Roi des Substances Illicites en Europe

Le cannabis demeure la drogue illégale préférée des Européens,...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img