Pourquoi le marché noir du cannabis prospère

Partagez cet article

 

Malgré la légalisation croissante de la marijuana dans des pays comme les États-Unis et le Canada, une récente enquête révèle que de nombreuses personnes continuent d’acheter de l’herbe sur le marché noir. Les résultats de cette étude, menée auprès de 12 000 consommateurs de cannabis, mettent en lumière le rôle prédominant du prix en tant que facteur déterminant. Cet article explore les raisons derrière cette tendance et examine les implications pour l’industrie légale du cannabis.

La légalisation de la marijuana a progressé à pas de géant ces dernières années, mais malgré cela, le marché noir de cette substance persiste dans de nombreux pays. L’une des principales raisons qui poussent les consommateurs à préférer l’herbe illégale est son prix avantageux, comme l’indique une enquête menée entre 2019 et 2020 aux États-Unis et au Canada. Alors que la légalisation visait à éradiquer les ventes illégales, à garantir la sécurité et à augmenter les recettes fiscales, le marché noir reste florissant. Cet article explore les découvertes de cette enquête et les implications pour l’industrie légale du cannabis.

Le prix, un facteur déterminant

L’enquête menée auprès de 12 000 consommateurs de cannabis au Canada et aux États-Unis a révélé que le prix était le principal obstacle à l’achat légal. Environ 35 % à 36 % des répondants au Canada et 27 % aux États-Unis ont cité le coût comme le facteur décisif pour opter pour le marché noir. Cette tendance indique clairement que la marijuana légale doit faire face à des défis en matière de compétitivité économique.

La Californie en exemple

Un référendum en 2016 a légalisé l’usage récréatif de la marijuana en Californie, avec pour objectif de mettre fin aux ventes illégales, de réguler la substance pour des raisons de sécurité et d’augmenter les recettes fiscales de l’État. Malgré l’ouverture des premiers dispensaires en 2018, le marché noir est resté stable, générant environ 8 milliards de dollars de revenus par an, selon Tom Adams de Global Go Analytics. En 2022, les ventes de cannabis autorisées ont même chuté de 8,2 % pour atteindre 5,3 milliards de dollars.

marché noir

Les obstacles à l’achat légal

Outre le prix, l’enquête a identifié d’autres obstacles à l’achat légal. Les inconvénients, tels que les files d’attente ou les horaires d’ouverture restrictifs, représentaient le deuxième obstacle le plus fréquent, avec 17 % à 20 % des répondants au Canada et 16 % à 18 % aux États-Unis. En 2020 par rapport à 2019, certains obstacles ont diminué au Canada, notamment les inconvénients et la localisation des sources légales, mais ont augmenté aux États-Unis, avec des problèmes tels que la lenteur des livraisons et l’exigence d’une carte de crédit.

Le marché noir aux États-Unis

Aux États-Unis, le marché noir du cannabis constitue un défi majeur pour l’établissement d’un marché légal fonctionnel. Des États pionniers tels que la Californie ont vu coexister ces deux marchés, suscitant des critiques des acteurs de l’industrie légale. Alex Brough, co-fondateur de Keneh Ventures, un fonds de capital-investissement investissant dans des entreprises liées au commerce légal de la marijuana, a souligné le dilemme des consommateurs : opter pour l’herbe bon marché et non testée du marché noir ou payer plus cher dans un dispensaire légal.

Le témoignage d’Alex Brough

 Brough a illustré ce dilemme en comparant le propriétaire d’un dispensaire légal qui respecte toutes les règles à un contrebandier vendant de la marijuana à bas prix et non réglementée. Il a expliqué que les consommateurs se tournent souvent vers le marché noir pour des raisons budgétaires, soulignant que « si vous êtes soucieux de votre budget, vous optez pour les 30 $ plutôt que les 60 $ ».

Apprendre des États précédents

Les États américains qui établissent de nouveaux marchés légaux du cannabis peuvent tirer des leçons des expériences des États précédents. Cette approche permet d’assurer des transitions plus fluides et de mieux anticiper le fonctionnement de leur marché légal. Cependant, les ventes de cannabis sur le marché noir existent depuis des décennies, avec des vendeurs qui ont établi des relations avec leurs clients. Il faudra du temps pour créer un nouveau marché légal et gagner la confiance de nouveaux acheteurs.

L’enquête récente met en lumière le rôle prédominant du prix dans la décision des consommateurs d’acheter de la marijuana sur le marché noir malgré la légalisation croissante. Cette tendance souligne le défi que représente la compétitivité économique pour l’industrie légale du cannabis. Il appartient aux législateurs, aux entreprises et aux acteurs de l’industrie de trouver des moyens d’attirer davantage de consommateurs vers le marché légal tout en maintenant des prix concurrentiels.

 

spot_img

Articles Similaires

Cannabis comestible ou édibles : Quels sont les bienfaits ?

Les bienfaits du cannabis dans l’alimentation, y avez-vous déjà...

Cannabis récréatif : Entre lois et fausses certitudes

Ces dernières années, notre façon d’utiliser ainsi que notre...

Strasbourg se penche sur la légalisation du cannabis

Après la légalisation du cannabis en Allemagne, la maire...

Chaos à New York : Légalisation du cannabis invalidée ?

Une récente décision de justice a bouleversé l’industrie du...

Exploitez tout le Potentiel du Cannabis : Révolution de la Fertilisation Foliaire !

Dans le domaine de la culture du cannabis, maximiser...

Le Duo Cannabinoïde : CBD vs THC dans le Soulagement de l’Anxiété

L’anxiété est l’un des troubles mentaux les plus répandus...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img