Synergie des Psychédéliques et de la MDMA : Une Nouvelle Étude Révèle des Résultats Prometteurs

Partagez cet article

 

La consommation de psychédélique tels que les champignons à la psilocybine ou le LSD peut engendrer des expériences intenses, mêlant sensations agréables et informations utiles, mais peut également entraîner des effets inconfortables tels que chagrin et peur intenses. Cependant, une étude récente indique qu’associer une petite dose de MDMA à ces psychédéliques pourrait réduire les sentiments d’inconfort et mettre en avant les aspects positifs de l’expérience. Cette recherche, menée par des scientifiques du Langone Center for Psychedelic Medicine de l’Université de New York et du Center for Psychedelic Research de l’Imperial College de Londres, offre un nouvel éclairage sur les synergies possibles entre ces substances et leurs implications potentielles pour le traitement des troubles de santé mentale.

Les Effets Mitigés de l’Association Psychédéliques-MDMA

L’étude en question a démontré que l’association de la MDMA avec des psychédéliques comme la psilocybine ou le LSD pourrait atténuer certains aspects inconfortables de l’expérience psychédélique. Publiée dans la revue scientifique à comité de lecture « Scientific Reports », cette recherche indique que la co-utilisation de la MDMA avec des psychédéliques pourrait réduire l’intensité du chagrin et de la peur généralement associés à ces voyages mentaux. De plus, l’étude a mis en évidence une augmentation de l’auto-compassion, de l’amour et de la gratitude chez les participants.

La Méthodologie de l’Étude

Les chercheurs ont recueilli des données auprès de 698 personnes ayant récemment consommé des psychédéliques telles que la psilocybine ou le LSD. Parmi elles, 27 personnes ont déclaré avoir également consommé de la MDMA en même temps que les psychédéliques. En analysant les expériences rapportées par les participants et les dosages des substances consommées, l’équipe de recherche a comparé les effets de la co-utilisation de la MDMA avec ceux de la consommation de psychédéliques seules.

Des Résultats Dose-Dépendants

Les résultats de l’étude ont montré que les effets de la co-utilisation de la MDMA avec des psychédéliques varient en fonction du dosage. Les participants qui avaient consommé une faible dose de MDMA en même temps que la psilocybine ou le LSD ont rapporté une expérience globalement moins intense en termes de chagrin, de peur et d’expériences difficiles par rapport à ceux n’ayant pas consommé de MDMA. Cependant, cette différence n’était pas observée lorsque les participants consommaient des doses moyennes à élevées de MDMA. Les effets positifs, tels que l’auto-compassion, l’amour et la gratitude, étaient également renforcés par de faibles quantités de MDMA.

MDMA et cannabis

Implications et perspectives

Les résultats de cette étude ouvrent la voie à des réflexions importantes. En effet, si les psychédéliques comme la psilocybine et le LSD présentent un potentiel thérapeutique pour les troubles de santé mentale, leurs effets indésirables, tels que les « bad trips », suscitent des préoccupations. L’association avec la MDMA pourrait fournir une option pour atténuer ces effets négatifs tout en renforçant les effets positifs. Cette découverte pourrait non seulement améliorer l’expérience des consommateurs, mais également rendre les thérapies psychédéliques plus accessibles et viables pour un plus grand nombre de personnes.

Cadre Légal et Tendances

Bien que les psychédéliques et la MDMA soient actuellement classées comme des substances contrôlées, la recherche sur leurs utilisations thérapeutiques gagne du terrain. Les législateurs et les régulateurs prennent des mesures pour examiner les avantages potentiels de ces substances dans le traitement des troubles de santé mentale. La DEA a même proposé des quotas de fabrication plus élevés pour des substances comme la MDMA et la psilocybine afin de soutenir la recherche scientifique. Cependant, des recherches plus approfondies sont nécessaires pour comprendre pleinement les effets synergiques et les implications médicales de ces combinaisons.

Pour conclure, l’étude récente sur l’association de la MDMA avec des psychédéliques ouvre la voie à de nouvelles possibilités pour maximiser les avantages thérapeutiques tout en minimisant les effets négatifs des voyages psychédéliques. Ces résultats pourraient remodeler la manière dont les thérapies psychédéliques sont envisagées et mises en œuvre dans le traitement des troubles de santé mentale. À mesure que la recherche progresse et que les législateurs évaluent les cadres réglementaires, la combinaison de la MDMA et des psychédéliques pourrait jouer un rôle important dans l’avenir de la santé mentale.

spot_img

Articles Similaires

UCN : Parler de cannabis sans aucune censure

Le sujet du cannabis a toujours fait l’objet de...

THC : D’où vient le taux 0,3 %

Dans plusieurs pays, il est facile de différencier le...

Nevada : Un lounge de cannabis pour le tourisme

Il existe de plus en plus de consommateurs de...

New York : L’autoculture du cannabis bientôt

De plus en plus de pays ont déjà adopté...

Espagne : En voie pour la légalisation du cannabis médical

L’Espagne connaît aussi un bouleversement politique et sanitaire à...

République tchèque : Interdiction du HHC

Le statut du HHC pose un problème dans de...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img