THC et lait maternel : Révélations

Partagez cet article

 

Une équipe de chercheurs de l’Université d’État de Washington a récemment révélé une découverte fascinante : le tétrahydrocannabinol (THC), la substance psychoactive du cannabis, reste présent dans le lait maternel des mères consommatrices de marijuana. Cette révélation pose de nouvelles questions sur l’impact potentiel de cette exposition sur les nourrissons.

Des concentrations de THC imprévisibles

Contrairement à l’alcool, dont la présence dans le lait maternel suit un schéma prévisible, le THC ne montre pas de pic de concentration clair. Les chercheurs ont observé des fluctuations importantes, rendant difficile la détermination exacte du moment où le THC s’élimine du lait. Même après une abstinence de 12 heures, des traces de THC étaient encore détectables, montrant des variations imprévisibles.

Effets potentiels sur les bébés

Les bébés allaités par des mères consommant du cannabis reçoivent en moyenne 0,07 milligramme de THC par jour. Bien que cela puisse sembler faible comparé aux doses trouvées dans les produits comestibles, les effets sur les nourrissons restent largement inconnus. Cette incertitude est préoccupante pour les parents et les professionnels de la santé.

THC

Un appel à la vigilance pour les parents

Courtney Meehan, anthropologue biologique à l’Université d’État de Washington et auteure principale de l’étude, a déclaré :

« Les parents qui allaitent doivent être conscients que s’ils consomment du cannabis, leurs nourrissons sont susceptibles de recevoir des cannabinoïdes via le lait qu’ils produisent. Nous ne savons pas encore si cela affecte le développement des nourrissons. »

Ce message vise à sensibiliser les parents aux risques potentiels.

Les défis de la recherche

Analyser le lait maternel de 20 mères consommatrices de cannabis après des périodes d’abstinence a été une tâche complexe. Les chercheurs ont eu du mal à établir des schémas clairs de concentration de THC, ce qui complique la création de recommandations précises pour les mères allaitantes. Cette étude montre combien il est crucial de poursuivre les recherches dans ce domaine.

Motifs de consommation de cannabis

Les mères participantes ont indiqué des raisons telles que l’anxiété et les douleurs chroniques pour justifier leur consommation de cannabis pendant l’allaitement. Elles perçoivent le cannabis comme une alternative potentiellement plus sûre à certains médicaments. Cependant, le manque de preuves solides sur la sécurité du cannabis pour les mères allaitantes appelle à la prudence et à des recherches plus approfondies.

Vers des recommandations claires

Avec l’augmentation de la consommation de cannabis, il est essentiel de développer des directives similaires à celles pour l’alcool pendant l’allaitement. Les chercheurs espèrent fournir des conseils clairs et pratiques aux mères allaitantes afin de protéger la santé et le bien-être des nourrissons dans un contexte où l’usage de cannabis devient de plus en plus courant.

Conclusion : Une nécessité de continuer les recherches

En conclusion, cette étude met en lumière une problématique essentielle pour les mères allaitantes et souligne l’importance de poursuivre les recherches pour établir des recommandations de santé publique. Les parents doivent être bien informés pour prendre des décisions éclairées concernant la consommation de cannabis pendant l’allaitement, afin de garantir la sécurité et le développement sain de leurs enfants.

 

spot_img

Articles Similaires

Startups européennes du cannabis : Vers une révolution boursière ?

Une vague d’optimisme souffle sur les startups européennes du...

Le NFP et la Légalisation du Cannabis : Une Position Ambiguë

Avec l'ascension du bloc NFP (Nouvelle Force Progressiste) à...

Guide ultime pour conserver votre cannabis

La conservation du cannabis est une étape cruciale pour...

Distribution de cannabis médicinal sur l’Île de Man : Une nouvelle ère

Les pharmacies de l’île de Man ont désormais la...

La FDA et la FTC ciblent 6 entreprises pour vente illégale de produits au delta-8 THC

La Food and Drug Administration (FDA) américaine et la...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img