Cannabis médical : Le Tennessee fait du surplace

Partagez cet article

 

Aux États-Unis, l’État du Tennessee reste l’un des 13 États sans programme viable concernant la régulation du cannabis médical. Sur le territoire, le cannabis à usage récréatif reste illégal. La branche exécutive du gouvernement continue de pénaliser fortement la consommation de marijuana. La possession de petites quantités (14 grammes ou moins) y est passible d’un an de probation. Certes, l’usage médical avec prescription de la plante est autorisé. Cependant, le Tennessee peine encore à contrôler le marché. La commission de réglementation du cannabis attire l’attention des autorités sur l’expansion rapide des produits à base de THC… mais sans grand succès ! 

Cannabis médical : l’État du Tennessee fait la « sourde oreille » 

C’est en tout cas ce que déplore la commission spéciale mise en place par le gouvernement. Pour rappel, celle-ci a pour objectif d’étudier différents modèles de réglementation concernant l’usage du cannabis médical. Un an après la sortie de son premier rapport, le Tennessee n’aurait effectivement pas avancé. Ce document n’aurait d’ailleurs pas reçu l’attention escomptée. Pour les 9 membres de la commission, il serait pourtant grand temps pour cet État du sud des États-Unis de se pencher sérieusement sur le sujet. Pour cause, les produits contenant du THC sont déjà accessibles. Cela pourrait mettre en péril la politique de protection de santé et de sécurité publiques. 

Malheureusement, la situation sur le cannabis médical semble stagner. Ce qu’accusent certains professionnels, à l’instar du pharmacien Ray Marcrom. WPLN News rapporte que toutes les informations sont déjà à leur disposition. Il ne devrait donc pas être difficile de mettre en place un programme viable. D’autant plus que les États voisins du Tennessee seraient déjà nombreux à avoir entamé une démarche qui pourrait servir d’exemple. Pour les professionnels comme Ray Marcrom, ce qui manque serait un guide pour leur montrer le chemin à suivre. 

Un programme qui a du mal à retenir l’attention des autorités

En effet, la commission elle-même éprouverait des difficultés à faire son travail. Certains membres pointent du doigt le manque d’assiduité de ses membres. Ce problème leur aurait déjà valu quelques remplacements. À ne citer que l’ancien sénateur de l’État du Tennessee, Steve Dickerson. Après s’être porté volontaire pour présider la commission, l’homme politique a dû céder sa place à cause des absences trop répétitives lors des réunions. Pour le Tennessee, le chemin vers la régulation de l’usage du cannabis médical est ainsi encore semé d’embûches. 

Pourtant, la majorité de la population locale sont enthousiastes à l’égard d’une réforme. D’après un sondage mené par la Middle Tennessee State University, 81 % des habitants du Tennessee n’auraient par exemple aucun problème à ce que les patients et les médecins puissent décider de l’utilisation du cannabis médical. Tandis qu’ils ne seraient que 37 % à émettre un avis positif quant à la légalisation de la marijuana à usage personnel.

Pour d’autres États américains, le problème réside plutôt dans le respect des réglementations mises en place. Rappelons en particulier l’affaire des gommes au TCH au Minnesota.

spot_img

Articles Similaires

Cannabis et Soulagement de la Douleur : Les Terpènes plus Puissants que la Morphine ?

Une révolution médicale semble en marche. Des chercheurs de...

Décrocher du cannabis : 5 étapes essentielles !

Le cannabis fait partie du quotidien de nombreux Français,...

La Rébellion des Cherokees : Le Cannabis comme Acte de Souveraineté !

Cherokee, Caroline du Nord – Dans une salle de...

Royaume-Uni : Premier cannabis médical national disponible

Le cultivateur britannique de cannabis médical Glass Pharms a...

Le Cannabis : Toujours le Roi des Substances Illicites en Europe

Le cannabis demeure la drogue illégale préférée des Européens,...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img