Minnesota : Les gommes au THC seraient dangereuses ! 

Partagez cet article

 

La légalisation du cannabis prend de l’ampleur aux États-Unis. Cependant, les nouvelles réglementations semblent avoir quelques répercussions négatives sur la santé publique. C’est par exemple ce qui s’est passé au Minnesota. Un homme de 23 ans aurait perdu la vie après avoir consommé des gommes au THC. 

Que sait-on sur les gommes au THC ? 

le décès du jeune homme de 23 ans serait lié à la consommation d’une trop grande quantité de tétrahydrocannabinol sur une courte période. Il aurait ingéré pas moins de 10 gummies bears. Or, ces bonbons n’auraient pas respecté les mesures légales imposées par l’État du Minnesota. Pour rappel, la vente de produits comestibles contenant du THC est autorisée dans cet État du Midwest… Seulement, à une condition : contenir moins de 5 mg de THC par portion et 50 mg par emballage.

Cependant, les fameuses gommes au THC impliqueraient une teneur en tétrahydrocannabinol 50 fois supérieur aux normes en vigueur actuellement sur le territoire. Ce serait d’ailleurs ce qui est l’origine de la polémique autour de ces bonbons. Outre la mort du jeune homme de 23 ans, la FDA — Agence fédérale américaine des produits alimentaires et médicamenteux — rapporte également quelques cas suspicieux. On parle notamment de 5 adolescents qui seraient tombés malades après avoir consommé ces mêmes gummies. D’autres individus déclarent, par ailleurs, avoir éprouvé des problèmes incluant des nausées, de l’anxiété et des troubles du rythme cardiaque. 

Quels produits sont concernés ? 

En réalité, il ne s’agirait pas d’un, mais de plusieurs produits de différentes enseignes. Parmi les entreprises citées, on retrouve entre autres les boutiques de cigarettes électroniques Northland Vapor Moorhead et Northland Vapor Bemidji. Il en est de même pour l’entreprise Wonky Confections LLC. D’ailleurs, l’Ordre des pharmaciens du Minnesota aurait porté plainte contre ces organismes. La production et la vente de ces gommes au THC sont suspendues à l’heure actuelle. Les marques citées devront s’y contraindre au risque de subir le retrait de leur licence. 

D’autres tests devraient également être réalisés prochainement pour déterminer la présence de métaux lourds ou de pesticides dans ces produits. Des actions supplémentaires pourraient alors voir le jour contre les entreprises en question, si les résultats sont en leur défaveur. Dans tous les cas, les gummies bears contenant du THC présentent aussi un autre inconvénient majeur. En effet, leurs formats appétissants attireraient particulièrement l’attention des jeunes. Pourtant, la consommation des gommes au THC ne devrait concerner que les personnes majeures. Après tout, n’oublions pas que le tétrahydrocannabinol peut occasionner des problèmes de santé sérieux chez les adolescents

Pour l’Ordre des pharmaciens du Minnesota, cette démarche aurait aussi pour objectif de limiter l’expansion du marché illégal des produits à base de THC sur le territoire. Selon Les responsables, on estime cette industrie à 7 millions de dollars. Ils collaboreraient ainsi avec les autorités gouvernementales pour obtenir des résultats concluants.

Rappelons que les professionnels du cannabis doivent déjà faire face à une certaine confusion autour de la légalisation du THC au Minnesota.

spot_img

Articles Similaires

UCN : Parler de cannabis sans aucune censure

Le sujet du cannabis a toujours fait l’objet de...

THC : D’où vient le taux 0,3 %

Dans plusieurs pays, il est facile de différencier le...

Nevada : Un lounge de cannabis pour le tourisme

Il existe de plus en plus de consommateurs de...

New York : L’autoculture du cannabis bientôt

De plus en plus de pays ont déjà adopté...

Espagne : En voie pour la légalisation du cannabis médical

L’Espagne connaît aussi un bouleversement politique et sanitaire à...

République tchèque : Interdiction du HHC

Le statut du HHC pose un problème dans de...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img