Cannabis Ruderalis : Une espèce unique aux caractéristiques intrigantes

Partagez cet article

 

Aujourd’hui, plongeons dans le monde du cannabis pour explorer un sujet qui suscite des débats animés : le cannabis ruderalis. Cette variété de cannabis a suscité des controverses en raison de son statut en tant qu’espèce distincte par rapport aux variétés indica et sativa.

Les origines mystérieuses du cannabis ruderalis

L’histoire complexe du cannabis ruderalis se révèle passionnante, avec des origines qui restent en partie mystérieuses. Les botanistes et les experts en cannabis ont longtemps débattu de son statut précis, se demandant s’il s’agit d’une espèce indépendante ou d’une sous-espèce. D’un point de vue botanique, il est indéniable que le ruderalis est une plante robuste qui survit même dans des environnements hostiles.

Cette aptitude à la survie dans des conditions difficiles suggère que le ruderalis a peut-être évolué sous l’influence de conditions climatiques rigoureuses. Ces conditions pourraient avoir entraîné des adaptations qui ont altéré les paramètres biologiques nécessaires à son développement optimal.

On estime que ces conditions naturelles mais exigeantes ont favorisé l’émergence des plantes de Cannabis Ruderalis en Asie et en Europe centrale et orientale. C’est en 1924 que le botaniste russe Janis chewski a identifié scientifiquement cette souche, dans les régions sauvages de la Sibérie méridionale. Il a introduit le terme « Ruderalis » pour classer ces variétés de chanvre « sauvage » capables de s’adapter aux climats extrêmes sans intervention humaine.

Autrefois, on supposait que le Cannabis Ruderalis descendait des cultivars Indica qui s’étaient adaptés aux courtes photopériodes des régions nordiques où il était originaire. Cependant, cette hypothèse manque de preuves solides, bien qu’elle reste plausible.

cannabis ruderalis

Traits distinctifs du cannabis ruderalis

Les particularités distinctives du Cannabis Ruderalis résident principalement dans son cycle de floraison, qui dépend davantage de son stade de maturité que de la photopériode. De plus, le ruderalis se caractérise par sa faible teneur en THC, ce qui signifie qu’il n’entraîne que des effets négligeables. Cependant, cette particularité a suscité l’intérêt des cultivateurs d’hybrides, car sa floraison automatique le rend idéal pour créer des variétés hybrides riches en principes actifs.

Différences entre Sativa, Indica et Ruderalis

Pour mieux saisir les spécificités du Cannabis Ruderalis, comparons-le brièvement aux autres variétés de cannabis : sativa et indica. Les plantes de Cannabis sativa prospèrent dans les climats chauds et ensoleillés, arborant une silhouette élancée avec des feuilles longues et fines. En revanche, les plantes de Cannabis indica s’épanouissent dans des climats plus froids, possédant une structure plus robuste et des feuilles plus larges. Les effets de ces deux variétés diffèrent également : le sativa offre un effet cérébral énergisant, tandis que l’indica induit une relaxation physique et un sentiment de bien-être.

Comment identifier le cannabis ruderalis

Le cannabis ruderalis se distingue par sa taille modeste et sa croissance robuste, avec de larges feuilles d’un vert clair. Ses bourgeons, bien que petits, sont denses et maintenus par des tiges solides. Il se démarque par sa nature sauvage et sa résistance exceptionnelle aux conditions extrêmes. Ses plantes compactes et robustes, ainsi que ses bourgeons petits mais denses, le rendent apte à la survie même dans des environnements peu accueillants. Bien que sa teneur en THC soit faible (<3 %), le ruderalis affiche des niveaux plus élevés de CBD.

Utilisations pratiques du cannabis ruderalis

Le Cannabis Ruderalis est utilisé dans l’hybridation pour sa résistance et sa floraison automatique, qui ne dépend pas de la photopériode. Les cultivateurs novices, commerciaux et « guérilleros » l’apprécient pour sa polyvalence et sa robustesse. Les variétés autoflorissantes dérivées du ruderalis fleurissent en seulement 2 à 4 semaines, un trait hérité de sa région d’origine, où les étés courts et les journées longues ont encouragé l’autofloraison.

La légalité du cannabis ruderalis

Bien que les effets du cannabis ruderalis soient minimes en raison de sa faible teneur en THC, les sélectionneurs ont réussi à créer des hybrides ruderalis qui conservent les caractéristiques désirables du sativa ou de l’indica tout en profitant de la floraison automatique. Cette polyvalence a permis de combiner les avantages de l’autofloraison avec des niveaux plus élevés de THC/CBD.

Toutefois, il est important de noter que la légalité du cannabis ruderalis varie selon les régions. Avec une teneur en THC supérieure à celle du chanvre, le ruderalis peut être illégal dans les pays où les variétés à forte teneur en THC sont interdites.

En conclusion, le cannabis ruderalis apporte une perspective fascinante à l’univers du cannabis. Son origine intrigante et ses caractéristiques uniques en font une option précieuse pour les cultivateurs et les amateurs de cannabis en quête de variété et de polyvalence.

 

spot_img

Articles Similaires

Découvrez la Recette de Smoothie au CBD pour une Journée sans Stress

Le CBD, abréviation de cannabidiol, gagne en popularité en...

Biden Révolutionne la Classification du Cannabis aux États-Unis : Une Étape Monumentale

Le président Joe Biden a annoncé une décision historique...

Changement de Cap en Thaïlande : Le Retour du Cannabis surla Liste des Stupéfiants d’ici fin 2024

La Thaïlande, autrefois pionnière dans la dépénalisation du cannabis,...

Le Pakistan Va Légaliser le Cannabis à des Fins Médicinales : Une Révolution en Marche

Le gouvernement pakistanais vient d’annoncer une décision historique :...

Référendum sur le Cannabis en Slovénie : Nouvelles Perspectives et Défis

Le 9 juin prochain, les électeurs slovènes se prononceront...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img