Le delta-6a10a THC, aka delta-3 THC

Partagez cet article

 

Il reste encore plusieurs mystères à explorer sur le cannabis. Seuls la science et l’expérience des consommateurs sont les véhicules qui nous permettent de découvrir les nombreuses facettes de cette plante merveilleuse. A l’heure actuelle, le CBD et le THC sont au centre des attentions, mais un nouveau cannabinoïde en est aux prémices de sa popularité. Il s’agit du delta-6a10a THC. Lumière sur cette nouvelle pépite du cannabis.

Présentation du delta-6a10a THC

Le delta-6a10a THC est un nom encore peu connu dans l’industrie du cannabis, exception faite des utilisateurs avertis. Il s’agit d’un tout nouveau cannabinoïde similaire au THC, mais avec des effets légèrement psychoactifs. C’est aussi un des nombreux isomères du THC que les scientifiques ont découverts dans la plante. Mais comme il n’existe qu’à l’état de traces, il est pratiquement impossible de l’extraire en quantité suffisante pour une consommation ou diverses applications. Par conséquent, il est nécessaire de le fabriquer en laboratoire en prenant du THC ou du CBD isolés. Ces derniers sont convertis à l’aide de catalyseurs, dans le processus similaire à la fabrication de HHC

A forte dose delta-6a10a THC a des effets physiques et psychiques qui rappellent ceux du delta-8 THC, mais beaucoup moins prononcés. Cela comprend l’euphorie, la détente et la relaxation. En ce qui concerne ses bienfaits thérapeutiques, nous manquons encore de recul scientifique car il s’agit d’un cannabinoïde tout récent. Toutefois, on peut s’attendre à des avantages qui ne s’éloignent pas de ceux de sa molécule souche. Il y a fort à parier qu’il possède des propriétés antidouleur et anti inflammatoires, qu’il stimule l’appétit et améliore la qualité du sommeil.

Fabrication du delta-6a10a THC

Le delta-6a10a THC a plusieurs appellations. D6a pour les uns, et delta-3 THC pour les autres. Quel que soit le nom qu’il porte, il s’agit toujours du même cannabinoïde et isomère du THC. Sa formule chimique est la même que celle du delta-9 THC et du CBD, mais leurs atomes sont disposés différemment. C’est-à-dire qu’il est composé de 21 atomes de carbone, 30 atomes d’hydrogène, et 2 atomes d’oxygène (C21H3002).  Il se distingue par ses effets uniques et subtils. Souvent, il est confondu avec le delta-10 THC dans les résultats des tests de chromatographie en laboratoire.

Comme nous l’avons expliqué plus haut, ce cannabinoïde mineur est naturellement présent dans la plante de cannabis, mais seulement à l’état de traces. Pour obtenir un distillat, il faudrait dépenser une énorme quantité de ressources végétales, si bien que les fabricants ont choisi la facilité. Afin de produire du delta-3 THC, ils ont décidé de travailler des cannabinoïdes plus abondants comme le THC et le CBD, en modifiant leur structure chimique avec des catalyseurs spécialisés. Ainsi, comme il est à la fois issu de la plante et fabriqué par un processus chimique, il s’agit d’un cannabinoïde semi-synthétique. Si l’on revient à ses origines, les chercheurs ont commencé à le développer vers 1940, en même temps qu’ils essayaient de synthétiser le delta-8 et le delta-9 THC. Mis au placard pendant de nombreuses années, il semble finalement avoir trouvé tout son intérêt. 

Effets du delta-6a10a

Bien que la formule moléculaire du delta-6a10a THC soit identique à celle de ses précurseurs, la disposition de leurs atomes sur leurs chaînes moléculaires n’est pas la même. Cela explique la légère différence ressentie dans leurs effets. Ensuite, il faut savoir que chaque cannabinoïde possède ses propres énantiomères. Pour sa part, le delta-3 THC en possède un couple: 1R et 1S. Il s’agit d’une énantiomérie parfaitement symétrique. Ces énantiomères sont comparables à deux vis dont l’une tourne dans le sens de l’aiguille d’une montre, et l’autre dans le sens contraire. L’énantiomère 1S est celui qui tourne comme l’heure, en induisant un effet euphorique identique au delta-8. A son opposé, le 1R tourne dans l’autre sens et induit l’effet inverse. Le peu d’études existantes sur ce cannabinoïde ne suffisent pas à discuter avec certitude de ses potentiels effets. En revanche, il semble avoir des résultats très prometteurs dans le traitement des convulsions.

Delta-3 THC et convulsions

En effet, il possède un analogue synthétique connu sous le nom de EA-1477, aux propriétés anticonvulsivantes. Ce dernier a été expérimenté sur des chiens dans les années 50. Les scientifiques ont découvert qu’il parvenait à empêcher les crises dues aux électrochocs. Cet analogue présente des propriétés similaires à celles du delta-3 THC, efficaces contre les convulsions et l’épilepsie. Il a aussi démontré des effets psychotropes moins high que le THC. Mais encore, le THC et le CBD possèdent les mêmes propriétés anticonvulsivantes. D’ailleurs, ils figurent parmi les ingrédients principaux des médicaments épileptiques tels que le Sativex et l’Epidiolex. Ainsi, tout se tient avec le cannabis.

Bienfaits supposés sur le bien-être et la santé

Rappelons-le, le delta-3 THC est un isomère du THC. En conséquence, leurs structures moléculaires et bienfaits thérapeutiques sur le corps et sur l’esprit sont presque identiques. Comme il n’y a pas beaucoup de recherches scientifiques sur ce cannabinoïde semi-synthétique, il reste encore très peu utilisé. Néanmoins, les usagers qui ont eu l’opportunité de l’expérimenter rapportent des effets comme un sentiment de confiance en soi. En même temps, il enlève toute anxiété, réduit le stress, booste la concentration et la productivité. Certains consommateurs décrivent la puissance de ses effets au ¾ de ceux du delta-8, tandis que d’autres lui attribuent des effets de type sativa. Ses effets supposés sur l’organisme rappellent le THC et le CBD:

  • il joue un rôle dans la neuroprotection,
  • il soulage la douleur et réduit les inflammations,
  • il stimule l’appétit,
  • il améliore la qualité du sommeil et favorise l’endormissement,
  • il stimule les capacités cognitives,
  • il agit positivement sur l’humeur,
  • il aide à lutter contre les bactéries, mieux que les antibactériens conventionnels.

Effet sur les autres isomères

En survolant les réseaux de communautés de personnes partageant les mêmes intérêts comme reddit, vous découvrirez que le D6a a la capacité de renforcer les effets des autres isomères. Paraît-il que combiné avec le delta-8 et le delta-10 THC, il est possible d’obtenir un fort effet euphorique.

Toutefois, l’utilisation du delta-6a10a THC n’en est encore qu’au stade expérimental, malgré qu’il partage des similarités avec les cannabinoïdes connus. Pour cette raison, il est recommandé de l’utiliser avec la plus grande précaution et de ne pas en abuser.

Dosage du delta-3 THC

En 1987, les scientifiques ont découvert que le D6a commence à faire effet et à devenir toxique à partir de 8 mg. A souligner que cette expérience a été réalisée sur des humains. Avec le dosage indiqué, ils ont remarqué une augmentation du rythme cardiaque et de légers troubles dans le comportement des candidats. Cette même étude suggère que le delta-6a10a THC présente des effets similaires au delta-1 THC. Pour info, cet isomère est le moins puissant de tous. 

Par ailleurs, les consommateurs contredisent cette étude en comparant le D6a avec le delta-8 et le delta-10 THC, avec un high modéré à faible dose. 

Comment fonctionne le delta-3 THC dans l’organisme?

Ce nouveau cannabinoïde est légèrement high. Il vous fait vous sentir plus léger et vous faire planer, mais pas autant que le tétrahydrocannabinol. Pour tout vous dire, l’agréable sensation qu’il procure se trouve à mi-chemin entre le high et la relaxation. Peu enivrant, ce composé est tout à fait gérable. Son action résulte de sa capacité à interagir avec les récepteurs CB1 du système endocannabinoïde, connectés au cerveau et au système nerveux central.

Aux Etats Unis, le delta-6a10a THC est légal en vertu de la loi fédérale, à condition que son origine provient du chanvre avec un taux qui n’excède pas 0,3% de THC. En revanche, s’il est tiré de la marijuana avec un taux supérieur au seuil autorisé, vous dérogez à la règle.

En France, le THC sous toutes ses formes, ses dérivés et isomères sont interdits. Le chanvre supérieur à 0,3% de THC est aussi interdit.  

Le delta-3 THC comparé aux autres cannabinoïdes

Delta-3 THC et delta-10 THC

Le D6a est un isomère du THC, aussi rare que peut l’être le delta-10. Tous deux sont présents en quantité négligeables dans le cannabis. Ils sont aussi synthétisés, soit à partir du CBD, soit du THC. Leurs effets se ressemblent en tous points, peuvent vous faire planer et offrent les mêmes bienfaits thérapeutiques. Cependant, le delta-10 fait bénéficier de 60% d’effets plus puissants. Souvent, ces deux cannabinoïdes de synthèse sont confondus sur les étiquettes de produits, faute de test en laboratoire.

Delta-3 et CBD

Le delta-6a10a THC a la même formule chimique que le CBD mais interagissent de manière différente sur le cerveau et les organes périphériques. Le premier est un agoniste du CB1 et provoque une légère intoxication. A contrario, le cannabidiol n’est pas toxique et ne modifie pas la capacité de jugement, ni la perception du temps et de l’espace. Toutefois, il joue positivement et de manière subtile sur l’humeur, le comportement et la perception sans faire planer.

En conclusion, le delta-6a10a THC n’a pas vraiment d’effets inédits qui lui permette de sortir du lot. Comme il agit de la même façon que le THC mais plus modérément, il ne peut se prétendre comme un cannabinoïde révolutionnaire. Son atout principal est qu’il permet d’accompagner les patients dans le traitement des convulsions, l’épilepsie, et les lésions cérébrales causées par les maladies neurodégénératives. Le delta-6a10a THC n’est pas non plus aussi populaire que les autres isomères, mais sera peut-être combiné à ces derniers pour plus de sensations fortes

spot_img

Articles Similaires

Cannabis et Soulagement de la Douleur : Les Terpènes plus Puissants que la Morphine ?

Une révolution médicale semble en marche. Des chercheurs de...

Décrocher du cannabis : 5 étapes essentielles !

Le cannabis fait partie du quotidien de nombreux Français,...

La Rébellion des Cherokees : Le Cannabis comme Acte de Souveraineté !

Cherokee, Caroline du Nord – Dans une salle de...

Royaume-Uni : Premier cannabis médical national disponible

Le cultivateur britannique de cannabis médical Glass Pharms a...

Le Cannabis : Toujours le Roi des Substances Illicites en Europe

Le cannabis demeure la drogue illégale préférée des Européens,...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img