La Lutte pour la Légalisation du Cannabis au Sein de la Tribu Cherokee : Un Débat enflamme les Esprits

Partagez cet article

 

La tribu des Eastern Band of Cherokee Indians (EBCI), située en Caroline du Nord, se trouve au cœur d’une controverse croissante concernant la légalisation du cannabis pour les adultes. Le chef principal de l’EBCI, Richard G. Sneed, est confronté à une situation tendue alors qu’un membre du Congrès de la Caroline du Nord, Chuck Edwards, s’engage dans les affaires internes de la tribu. Cette intrusion a suscité des débats et pourrait avoir un impact inattendu sur le référendum imminent concernant la légalisation du cannabis pour les adultes au sein de la tribu.

Le Débat sur la Légalisation du Cannabis et l’Intrusion d’Edwards dans le tribu

Le référendum sur la légalisation du cannabis pour les adultes au sein de la tribu Cherokee est prévu pour jeudi. Richard G. Sneed, le chef de l’EBCI, a vivement réagi à l’intervention de Chuck Edwards dans le débat. Edwards, membre du Congrès, a publié un article d’opinion dans le Cherokee One Feather, un média d’information tribale, dans lequel il exprimait son opposition à la légalisation du cannabis sur les terres tribales. Il a même menacé de présenter le « Stop Pot Act » au Congrès, qui réduirait le financement fédéral des transports pour toutes les juridictions, tribales ou étatiques, où la marijuana récréative est légale.

L’intervention d’Edwards a déclenché une réaction inattendue de la part du chef Sneed, qui estime que cette intrusion pourrait en réalité renforcer le soutien à la légalisation du cannabis au sein de la tribu. Selon Sneed, « le fait qu’il ait publié cet article dans le journal incite probablement davantage de gens à voter pour ».

Défense du Territoire Souverain par le tribu

Bien qu’ayant compris la perspective d’Edwards concernant le « Stop Pot Act », il soutient que l’intervention dans le vote de la tribu est inacceptable. Il souligne que la pire chose qu’un élu non indien puisse faire est de dicter à un tribu indienne souveraine comment elle doit gérer ses affaires. Cette intrusion remet en question la souveraineté tribale et suscite une vive réaction de la part de la communauté Cherokee.

Le chef Sneed souligne l’importance de la souveraineté tribale dans la prise de décisions internes. Les tribus amérindiennes possèdent leur propre gouvernance et ont le droit de décider de questions importantes telles que la légalisation du cannabis sur leurs terres. L’interférence extérieure, en particulier d’un membre du Congrès, est perçue comme une menace pour cette souveraineté.

Les Complexités de la Position de Sneed

Le chef Sneed admet que sa position sur la légalisation du cannabis pour les adultes est complexe. D’une part, il soutient l’utilisation par les adultes, mais d’un autre côté, il est préoccupé par le calendrier de mise en œuvre. Les terres tribales de l’EBCI, où la marijuana médicale est déjà légale, connaissent des retards dus aux problèmes logistiques, notamment le transport à travers des territoires étatiques où la marijuana reste illégale, ainsi que des retards dans les tests en laboratoire nécessaires avant la vente.

Le chef souligne également que la législation de la Caroline du Nord sur la marijuana médicale ajoute des complications. L’État n’a pas encore adopté de loi permettant une réglementation efficace du cannabis médical, ce qui complique la mise en œuvre de la légalisation au sein de la tribu.

tribu cannabis

Les Répercussions Possibles

Alors que la controverse entre l’EBCI et Chuck Edwards s’intensifie, le vote sur la légalisation du cannabis pour les adultes au sein de la tribu Cherokee approche à grands pas. Cette situation suscite des débats et des tensions au sein de la communauté Cherokee, mais elle pourrait également mettre en lumière la question de la souveraineté tribale et avoir des répercussions imprévues sur le résultat du référendum.

Implications Nationales

L’affaire entre l’EBCI et Chuck Edwards met en évidence des questions plus larges concernant la légalisation du cannabis dans le pays. Alors que de plus en plus d’États légalisent la marijuana à des fins récréatives, les gouvernements tribaux s’intéressent également à cette industrie en pleine croissance. La manière dont cette question sera résolue au sein de la tribu Cherokee pourrait avoir des répercussions sur d’autres tribus amérindiennes cherchant à entrer dans le marché du cannabis.

Pour conclure, la lutte pour la légalisation du cannabis au sein de la tribu Cherokee met en évidence des enjeux complexes de souveraineté tribale, d’intrusion extérieure et de défis logistiques. Alors que le référendum approche, la communauté Cherokee est confrontée à une décision importante qui façonnera son avenir en matière de cannabis. Cette controverse illustre également les difficultés rencontrées par de nombreuses tribus américaines à mesure qu’elles entrent dans l’industrie du cannabis à un moment où de plus en plus de juridictions l’autorisent.

spot_img

Articles Similaires

UCN : Parler de cannabis sans aucune censure

Le sujet du cannabis a toujours fait l’objet de...

THC : D’où vient le taux 0,3 %

Dans plusieurs pays, il est facile de différencier le...

Nevada : Un lounge de cannabis pour le tourisme

Il existe de plus en plus de consommateurs de...

New York : L’autoculture du cannabis bientôt

De plus en plus de pays ont déjà adopté...

Espagne : En voie pour la légalisation du cannabis médical

L’Espagne connaît aussi un bouleversement politique et sanitaire à...

République tchèque : Interdiction du HHC

Le statut du HHC pose un problème dans de...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img