Chuck Schumer : Dépénalisation de la marijuana au niveau fédéral

Partagez cet article

 

Aux États-Unis, de nombreux États ont déjà passé le cap pour la légalisation et la dépénalisation de la marijuana. Ceci est le fruit d’un combat mené par des militants influents très déterminés. On a obtenu ces résultats après un engagement continu comme ce que Chuck Schumer est en train de faire en ce moment. En effet, il s’est engagé à continuer à travailler sur cette décriminalisation au niveau fédéral en 2023.

L’annonce Schumer sur la dépénalisation de la marijuana

Récemment, le chef de la majorité au Sénat, Schumer, a fait des éloges à Reggie Babin. Il faisait partie des membres de son personnel. Il a joué un grand rôle pour faire avancer cette dépénalisation de la marijuana. Ses efforts dans le domaine législatif ont permis à Schumer de s’approcher beaucoup plus de son objectif.

Lors du départ de Reggie Babin, Schumer a annoncé : « Nous nous sommes rapprochés de l’objectif de dépénalisation, mais nous n’avons pas réussi. » En effet, pour ce chef de la majorité, même si son collaborateur a fait du bon travail, cela reste insuffisant. Heureusement, il a continué par une promesse : « Nous allons continuer votre travail et votre héritage l’année prochaine. »

La proposition de dépénalisation par Schumer

Juillet dernier, Schumer a produit un projet de loi complet sur la dépénalisation de la marijuana. Cependant, ce projet n’a pas pu être présenté au Sénat puisqu’il n’a pas eu les 60 voix nécessaires. Ainsi, le chef de la majorité a travaillé pour finaliser des réformes plus progressives et bien plus centrées sur le cannabis. Encore une fois, il fait face à un rejet à cause de l’opposition du chef de la minorité au Sénat, Mitch McConnell.  

Après de nombreux refus, Schumer ne se laisse pas faire. Il continue de faire de nouvelles propositions comme d’intégrer le SAFE banking dans le projet de dépénalisation. En effet, il pense que ce sera un des problèmes majeurs auxquels on devra faire face l’année prochaine. Le fait que les vendeurs doivent garder leur recette dans leur caisse attise l’insécurité.

Le souci avec les refus

De nombreux législateurs sont contre la proposition de dépénalisation de la marijuana. Ils ne cessent de mettre des bâtons dans les roues de Schumer. De plus, ces refus ont eu certains effets dissuasifs sur les membres du GOP. Même s’ils pourraient être disposés à l’adoption du SAFE banking, après l’intervention de la minorité, ils se sont retranchés.

Pour conclure, la dépénalisation de la marijuana est une chose à laquelle tient vraiment Schumer. Malgré toutes les difficultés auxquelles il a fait face, il reste déterminé. Outre la décriminalisation en soi, il veut aussi introduire le système du SAFE banking dans sa proposition de loi. Avec le soutien des membres du GOP, il pourrait bien arriver à ses fins. 2023 semble être une année pour les réformes. Les consommateurs du cannabis espèrent qu’il gagnera enfin la cause pour laquelle il se bat depuis des années.

spot_img

Articles Similaires

Cannabis et Soulagement de la Douleur : Les Terpènes plus Puissants que la Morphine ?

Une révolution médicale semble en marche. Des chercheurs de...

Décrocher du cannabis : 5 étapes essentielles !

Le cannabis fait partie du quotidien de nombreux Français,...

La Rébellion des Cherokees : Le Cannabis comme Acte de Souveraineté !

Cherokee, Caroline du Nord – Dans une salle de...

Royaume-Uni : Premier cannabis médical national disponible

Le cultivateur britannique de cannabis médical Glass Pharms a...

Le Cannabis : Toujours le Roi des Substances Illicites en Europe

Le cannabis demeure la drogue illégale préférée des Européens,...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img