Astuces pour combattre la moisissure à plate couture sur votre herbe

Partagez cet article

 

Aloha les fumeurs de weed ! Vous savez ce qui peut gâcher votre séance de fumette ? De la weed moisie ! Mais ne vous inquiétez pas, nous sommes là pour vous sauver la mise. Vous pourriez vous demander comment reconnaître cette vilaine moisissure sur votre herbe bien-aimée, et bien c’est très simple ! Si vous sentez une odeur pourrie, si vous voyez une couleur foncée ou des taches blanches et verdâtres, c’est probablement de la moisissure.

Mais avant même d’en arriver là, nous allons vous donner quelques astuces pour éviter la moisissure.

Yooooo ! Vous avez découvert un sachet à moitié rempli d’herbe caché depuis des mois dans votre réserve. C’est comme si vous avez trouvé un trésor secret ! Mais oh oh, l’odeur de l’herbe vieille vous saute au nez dès que vous l’ouvrez. Et là, boum ! Vous remarquez de la poudre blanche sur la surface de votre trésor précieux. Fini les projets de fumer. Vous jetez tout.

Oui oui, nous sommes tous passés par là. La moisissure sur le cannabis est un fléau commun. Nous allons découvrir les différents types de moisissures, comment elles apparaissent et comment les éviter pour que vous puissiez profiter d’une herbe fraîche à chaque fois

Comment distinguer les ennemis cachés de votre herbe?

Les moisissures peuvent être de vrais vilains diables cachés dans votre cannabis, mais ne vous inquiétez pas, nous allons vous apprendre à les repérer ! Même si cela peut être difficile à voir à l’œil nu, surtout pour les débutants, avec notre aide , vous deviendrez un détective de la moisissure en un rien de temps.

Voici les trois méchants les plus courants que vous pourriez rencontrer dans votre cannabis. préparez-vous à jouer les justiciers de la moisissure !

Herbes en danger : la menace du mildiou est dans l’air ! 

mildiou sur l'herbe

Si vous remarquez que les feuilles de vos plantes ressemblent à de la poudre à sucre, c’est probablement le mildiou qui s’est infiltré. Mais ne vous inquiétez pas, c’est un invité indésirable facile à éliminer.

Ne le laissez pas sans surveillance, sinon il pourrait rapidement causer des dommages importants sur vos têtes. Il serait dommage de gaspiller tout votre travail pour élever de belles herbes.

Heureusement, le mildiou est facile à repérer avec un peu de diligence de votre part. Alors gardez un œil vigilant sur vos plantes et chassez le mildiou avant qu’il ne cause des ravages.

La bataille contre la moisissure des têtes : un défi de taille !

Vous croyez avoir tout vu avec le mildiou ? Détrompez-vous ! La moisissure des têtes est un ennemi redoutable qui ne se révèle qu’une fois installé.

Mais comment le reconnaître ? Il suffit de jeter un coup d’œil à vos têtes, si elles ont viré au brun foncé, voire au noir, vous avez probablement un problème. Certaines têtes peuvent même prendre une teinte violacée.

Lorsqu’une tête est contaminée, elle se couvre d’une substance sombre, épaisse et poussiéreuse, et elle devient molle au toucher. Hélas, il n’y a pas de solution miracle, il faudra malheureusement jeter ces têtes infectées.

La danse de la moisissure blanche pelucheuse

C’est le temps de réduire les boulons, car nous parlons de la menace numéro un pour vos têtes d’herbe précieuses : la moisissure blanche pelucheuse !

Elle peut sembler être une petite chose inoffensive, mais n’allez pas la sous-estimer ! Cette moisissure peut rapidement se propager et causer de gros dommages à vos cultures. Si vous la laissez à l’abandon, c’est comme dire adieu à deux mois de dur labeur dans le vent.

En la repérant tôt, vous pourrez prendre les mesures nécessaires pour éliminer cette menace potentielle. Alors, soyez vigilant et agissez rapidement si vous repérez ces fils d’araignée en apparence inoffensifs sur vos têtes. Cela vous permettra de préserver la beauté et la qualité de votre récolte de weed.

Les moisissures sont les ennemis des cultivateurs de cannabis. Elles aiment se nicher dans des environnements humides et décomposés, comme les têtes mal étendues ou les cultures extérieures en fin de saison.

Herbe à la dérive : le mystère de la moisissure dévoilée

Oh, pourquoi est-ce que ma belle herbe à l’air si triste et mélancolique ? C’est parce qu’elle a été touchée par la maladie appelée moisissures ! Elle se développe généralement lorsque les conditions sont mouillées et humides, surtout pour les cultures en extérieur. Mais même si vous avez déjà présenté votre weed, la moisissure peut toujours s’installer si vous la rangez dans des récipients peu fiables. Alors, protégez votre weed et éloignez les moisissures pour une culture heureuse et en bonne santé ! 

Est-ce que le bocal Mason peut transformer votre herbe en champignon?

herbe dans un bocal mason

Vous connaissez sûrement le bocal Mason, ce petit pot en verre solide et hermétique qui fait le bonheur de nombreux cuisiniers et amateurs de sauces maison. Mais saviez-vous que le bocal Mason peut également être utilisé pour stocker et affiner votre herbe de cannabis précieuse ?

Oui, vous avez bien lu ! Le bocal Mason est le parfait compagnon pour garder votre wees en bon état, fraîche et prête à l’emploi. Cependant, il est important de se rappeler que toute humidité piégée peut entraîner une situation de moisissures, même avec le récipient le plus hermétique et imperméable.

Alors, avant de vous lancer dans le stockage de votre cannabis, précisez-vous que vos bocaux Mason sont correctement nettoyés et séchés. De plus, pour éviter tout risque de moisissures, utilisez des packs de régulation de l’humidité. Ils sont peu requis et vous permettent de dormir sur vos deux oreilles en sachant que votre weed est en sécurité et en parfaite condition.

Comment repérer les petits démons moisis sur votre herbe ?

Vérifiez votre weed comme un pro avec votre sens ! Si vous n’êtes pas un expert en cannabis, ne vous inquiétez pas. Vous pouvez toujours utiliser votre nez pour détecter les moisissures. 

L’odeur

Sentez votre herbe et si elle sent mauvais, il y a de fortes chances qu’elle soit contaminée. Si l’odeur ne vous aide pas, pas de panique ! Il est temps de faire appel à un autre de vos cinq sens pour découvrir la vérité sur la fraîcheur de votre weed.

L’aspect

Détectez les moisissures comme un détective ! Vos yeux peuvent être aussi utiles que votre nez pour repérer une herbe moisie. Mais attention, vous devez savoir quoi chercher. Nous avons déjà parlé des différents types de moisissures et de leur apparence. Si vous voyez quelque chose qui ressemble à la barbe à papa blanche sur votre weed, c’est probablement de la moisissure pelucheuse. Certains moules peuvent être utilisés à du kief, mais vous devez savoir faire la distinction. Le mildiou a une couleur beaucoup plus terne et peut sembler grisâtre. Les moisissures ont plutôt l’air de poussière mate et n’ont pas l’éclat brillant du kief.

Découvrez les moisissures en HD avec les bons outils 

Si vous voulez aller encore plus loin pour découvrir les moisissures, des outils spéciaux peuvent vous aider. Une loupe ou même un microscope à faible puissance peut faire l’affaire, et la bonne nouvelle est qu’ils sont relativement abordables. Sous ces lentilles spéciales, les moisissures ont l’air d’avoir des filaments qui diffèrent des trichomes. Ces appareils vous offriront un cours intensifié sur la détection des moisissures qui sera très utile pour l’avenir !

Utilisez la magie de la lumière noire 

Si vous n’êtes pas un expert en la matière et que vous ne savez pas quoi chercher, vous pourriez éventuellement confondre les trichomes et les moisissures. Avant de vous en rendre compte, il sera déjà trop tard. Mais pas de panique ! Une lumière noire peut vous aider à détecter les moisissures avec beaucoup plus de facilité. Les moules brillent d’un vert vif sous la lumière noire, les rendant facilement identifiables.

Testez votre  weed en laboratoire

Si vous voulez jouer la sécurité, testez votre herbe préférée en laboratoire ! Faites confiance à un vrai expert en microbiologie pour examiner votre cannabis sous un microscope. Ils décortiqueront tout, de la manière dont les moisissures se développeront à leur environnement idéal. Le seul bémol ? Cela coûtera un peu d’argent. Mais pour ce prix, vous méritez des résultats précis de la part de professionnels qualifiés !

Recherchez des indicateurs et achetez à une source fiable

Vous voulez vous d’avoir de la weed de qualité supérieure ? Alors gardez l’œil ouvert pour les signes de moisissures, comme les fils de toile d’araignée et la poudre blanche. Évitez les revendeurs peu fiables que vous pourriez trouver dans la rue et optez plutôt pour les magasins et dispensaires agréés. Si vous achetez un détaillant digne de confiance, il ne vous vendra jamais de l’herbe moisie. Si cela se produit, cela pourrait être un signe d’alerte et vous devriez en informer les autorités réglementaires.

Comment donner un coup de jeune à votre herbe moisie ? 

Si vous n’avez pas accès à des endroits fiables pour acheter votre cannabis, il y a des chances que votre weed soit un peu vieille et moisie. Mais pas de panique, nous allons vous montrer comment redonner de la fraîcheur à votre herbe en un rien de temps !

Peut-on sauver votre herbe moisie ? 

herbe moisie
cannabis growing. white mold on the hemp plant. marijuana problem

Si vous cherchez à faire revivre votre herbe qui s’est un peu fanée, vous pourrez trouver des astuces sur les forums de cannabis. Certains diront de couper les parties moisies et de sauver les têtes saines pour une autre fois, d’autres vous suggéreront de les plonger dans l’eau pendant 24 heures. Malheureusement, ces conseils ne sont pas toujours fiables et si une partie de votre herbe à pris des rides, il y a de fortes chances que le reste ait été contaminé aussi. Même si on peut trouver des solutions farfelues sur Internet, il vaut mieux ne pas les tenter. Techniquement, oui, il est possible de sauver l’herbe moisie, mais est-ce que cela en vaut la peine ? Voulez-vous prendre le risque de mettre votre santé en danger pour une brève satisfaction ? Réfléchissez-y à deux fois avant de sauter le pas.

Comment éviter la moisissure sur votre herbe ? 

La clé c’est la prévention ! Évitez d’avoir à vous débattre avec des têtes moisies en suivant ces étapes pour un séchage et un affinage réussis.

Séchez à une température modérée de 15 à 21 degrés Celsius et gardez l’humidité sous contrôle à 55 %. Un thermo-hygromètre peut vous aider à mesurer l’humidité. Et pour savoir si votre herbe est prête, comptez entre 3 à 7 jours ou testez en pliant les tiges. Si elles se cassent, c’est que c’est bon, mais si elles se plient, il y a encore de l’humidité.

Pour un affinage en grande forme, mettez vos têtes séchées à l’abri dans des bocaux en verre hermétiques, c’est la meilleure manière de préserver leur saveur et de tenir l’humidité à distance. Laissez-les dans ces récipients pendant 2 à 8 semaines et « faites respirer » les bocaux en ouvrant le couvercle pendant quelques minutes chaque jour. Gardez l’humidité relative à l’intérieur des bocaux sous 65 %, mieux encore, 62 % est l’idéal !

Gardez vos têtes fraîches et funky avec ces astuces de stockage!

  • Trouvez un endroit frais et sec: Évitez les placards brûlants au-dessus de la cuisinière et choisissez un endroit à l’abri de la lumière pour conserver tous les composés actifs.
  • Utilisez des bocaux hermétiques: Les bocaux Mason sont parfaits, mais même des pots de confiture feraient l’affaire pour éviter que l’humidité ne s’échappe. Si vous voulez être super sûr, optez pour un stockage Sneakguard.
  • Maintenez un taux d’humidité optimal: Le taux d’humidité idéal est compris entre 60 et 62 % pour une fraîcheur maximale. Utilisez des packs d’humidité pour vous faciliter la vie!

Stockage de l’herbe : le cannabis peut-il aller RU ?

Si vous n’y prenez pas garde, votre herbe peut rapidement tourner au vinaigre ! Une dose massive de rayons du soleil peut faire déshydrater vos têtes en un clin d’œil, et une humidité de folie peut déclencher une invasion de moisissure.

Il est plus sage de prévenir que de guérir ! Assurez-vous de stocker vos têtes dans des bocaux en verre étanches, dans un endroit frais, sec et à l’abri de la lumière.

En fin de compte, tenez bon les conseils que nous avons partagés dans cet article. Suivez-les à la lettre, et la moisissure ne sera plus jamais un problème pour vous !

Fumer de l’herbe moisie, c’est non merci ! Si vous décidez de le faire, vous pourriez vous retrouver avec des problèmes de santé comme des irritations des poumons, une toux, des nausées et même des réactions allergiques. Et c’est encore pire sur le long terme, car des études montrent que les bactéries de moisissure dans le cannabis peuvent causer des infections pulmonaires potentiellement mortelles. Alors, pour éviter tous ces problèmes, évitez de fumer de l’herbe moisie et conservez-la correctement. A présent, découvrez les secrets d’un stockage réussi pour vos concentrés de cannabis

 

spot_img

Articles Similaires

La Thaïlande réinterdira le cannabis en 2025

La Thaïlande, qui avait marqué l’histoire en devenant le...

Cannabis et ados : Ce que les parents doivent savoir

Ah, le cannabis ! Avec sa légalisation au Canada, il...

Booba se lance dans le cannabis !

Le célèbre rappeur Booba ne se contente plus de...

26 nouvelles drogues en Europe en 2023

L’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA) a...

Trois États Américains Envisagent la Légalisation du Cannabis en Novembre

Alors que les discussions sur la légalisation du cannabis...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img