Cannabis humide : Séchage rapide ou extraits vivants ?

Partagez cet article

 

Vous avez un stock de cannabis humide et vous ne savez pas quoi en faire pour éviter qu’il ne pourrisse? Voici 6 méthodes rapides pour sécher le cannabis en urgence. Pour préserver ou améliorer l’arôme et la puissance de votre herbe fraîche, découvrez également nos 3 recettes simples pour des extraits live.

Règle #1: s’armer de patience

Vous savez que la patience est cruciale lorsque vous cultivez du cannabis, car un séchage lent et approprié est nécessaire pour obtenir une qualité optimale. Cependant, il peut arriver que des imprévus surviennent et que vous deviez sécher rapidement vos têtes. Peut-être avez-vous rempli vos bocaux alors que vos têtes étaient encore humides et vous voulez éviter les moisissures. Ou peut-être êtes-vous à court d’herbe et voulez-vous fumer pendant que vous faites sécher lentement le reste de vos têtes. Quelle que soit la raison, voici des méthodes d’urgence pour sécher rapidement votre cannabis.

Les impacts d’un séchage rapide sur vos têtes de cannabis

Avant de commencer, il est important de comprendre que toutes les méthodes de séchage rapide présentées dans cet article auront un impact sur la qualité finale de vos têtes de cannabis. Leur odeur, leur goût et leur puissance seront affectés à des degrés divers. Le seul moyen de sécher votre herbe sans endommager ses propriétés organoleptiques est de la laisser dans un endroit sombre, à des niveaux d’humidité et de température appropriés, jusqu’à 2 semaines (ou plus). Il est donc important de garder cela à l’esprit avant de choisir l’une des méthodes express présentées ci-dessous. 

1. Le sac en papier

Hand pulling out paper bag of marijuana from torn paper.

Notre méthode préférée pour sécher rapidement de l’herbe, en particulier les mini-têtes comme celles qui se trouvent au pied de nombreux plants de cannabis, consiste à utiliser des sacs en papier. Placez une poignée de têtes au fond du sac, fermez légèrement l’ouverture, et placez le sac dans un coin sombre et sec. Laissez reposer pendant environ 7 jours. Les petites têtes peuvent sécher plus rapidement, tandis que les plus grosses peuvent prendre un peu plus de temps. Vous pouvez utiliser par exemple des sacs en papier kraft. Il est important de vérifier régulièrement les têtes pour s’assurer qu’elles ne sont pas trop sèches ou humides et de les retirer du sac dès qu’elles sont prêtes. Il faut également s’assurer que le sac est bien fermé pour empêcher l’entrée d’air et d’humidité.

2. Les ventilateurs d’ordinateurs

Si vous cherchez une méthode encore plus rapide pour sécher vos têtes de cannabis, vous pouvez utiliser un ventilateur de refroidissement de l’ordinateur pour accélérer le processus. Pour ce faire, placez vos têtes sur une serviette en papier et placez-les devant le ventilateur. Assurez-vous de les retourner régulièrement pour assurer un séchage égal. Selon la taille et l’humidité des têtes, elles pourraient être prêtes à fumer en quelques heures. Cependant, gardez à l’esprit que cette méthode n’est efficace que pour les mini-têtes et peut altérer la qualité de l’herbe. 

Il est important de s’assurer que le ventilateur est propre et fonctionne correctement avant de placer les têtes sur celui-ci. Il faut aussi s’assurer que l’environnement où l’ordinateur se trouve est propre et sec pour éviter tout risque de moisissures ou de contamination. Enfin, il est également possible d’utiliser d’autres types de ventilateurs, comme des ventilateurs de refroidissement de pièce.

3. Le chauffe-eau

Si vous êtes prêt à payer un peu plus cher pour vos factures d’énergie, vous pouvez envisager de faire sécher vos têtes dans la pièce où se trouve votre chauffe-eau. Cette pièce est généralement chaude et sèche, créant ainsi un environnement idéal pour sécher de l’herbe. Il est recommandé de mettre les têtes les plus petites dans un sac en papier et de suspendre les plus grosses têtes sur un fil ou un cintre. Le temps de séchage peut varier en fonction de la taille des têtes et de la température de la pièce, mais il peut prendre entre 3 et 5 jours pour les têtes plus petites et jusqu’à une semaine pour les têtes plus grosses. Gardez à l’esprit que pour que cette méthode fonctionne, il faut utiliser l’eau chaude.

4. Le radiateur

Utiliser un radiateur électrique pour accélérer le processus de séchage de votre herbe est un moyen efficace. Il est important de placer le radiateur au centre de l’espace de séchage et de suspendre vos plants à une distance d’au moins un mètre pour éviter une température excessive. Il est aussi important de maintenir la température de la pièce en dessous de 25 degrés Celsius pour préserver les propriétés de THC et les terpènes de votre herbe.

Le séchage au radiateur peut être plus rapide que les autres méthodes, mais il faut surveiller attentivement la température de la pièce pour éviter de surchauffer l’herbe et de détruire les composés actifs. Il est également essentiel de surveiller l’humidité de la pièce pour éviter la moisissure et d’aérer régulièrement pour évacuer l’air humide. Enfin, il est recommandé d’utiliser un hygromètre pour mesurer l’humidité de l’air.

5. Au soleil

cannabis
Washing line with drying weed plants at attic. These cannabis or marijuana plants must be dry before they can be used for oil as a medicine.

Cette technique est plus utilisée pour faire sécher l’herbe de mauvaise qualité. Il faut s’assurer que l’air circule bien autour de vos têtes pour éviter tout risque de moisissure. Il est préférable de le faire dans un endroit ombragé ou en début de soirée, lorsque les températures sont plus fraîches. Ensuite, il est conseillé de tourner régulièrement les têtes pour s’assurer que toutes les parties de l’herbe sont exposées de manière égale à l’air et à la chaleur pour un séchage uniforme. 

Sécher le cannabis au soleil peut également causer une décoloration et une perte de saveurs, ainsi qu’une teneur en THC et en terpènes plus faible. Le mieux est sans doute d’utiliser des méthodes de séchage plus contrôlées et protégées.

6. Au four

Sécher de l’herbe au four est une autre option. Cependant, c’est de loin la plus conseillée car la chaleur élevée détruira la plupart des terpènes et cannabinoïdes présents dans les fleurs. Par conséquent, cela entraînera une herbe de mauvaise qualité, dure à fumer, avec peu de puissance et un goût de laitue sèche. Dans la mesure du possible, il vaut mieux se tourner vers d’autres méthodes plus appropriées pour sécher de l’herbe qui préservent sa qualité et ses propriétés.

Autre alternative : des extraits avec l’herbe fraîche

Nous ne sommes pas partisans du séchage rapide de l’herbe car cela peut détruire son parfum et sa puissance. Une alternative que nous aimons est la préparation d’extraits vivants, qui permet de conserver les arômes uniques des plantes frais tout en valorisant la puissance. Le cannabis vivant, également connu sous le nom de « live », possède une composition chimique différente de celle du cannabis séché. En transformant des têtes fraîches en extraits vivants, vous pouvez conserver les arômes uniques de vos plantes frais tout en exploitant radicalement la puissance.

1. Le charas 

charas
hashish lump of crushed cannabis trichomes, high thc brown charas closeup.

Le charas ou haschich au doigt est une forme d’extrait de cannabis qui est probablement l’une des plus anciennes connues. Il a une histoire riche dans les pays du sous-continent indien comme le Népal, l’Inde et le Bangladesh. Il se distingue des autres extraits de cannabis car sa préparation est simple et sûre. Il suffit de rouler répétitivement les têtes de cannabis ou les branches fraîches entre les paumes de votre main. Avec le temps, une couche marron et collante de résine se forme sur vos mains, que vous pouvez ensuite collecter et fumer.

2. Le bubble hasch 

Le bubble hasch est un vrai délice, surtout lorsqu’il est préparé à partir de têtes de cannabis fraîches et congelées. Cela permet de préserver les arômes uniques et d’augmenter la puissance de l’extrait. Pour réaliser ce délicieux extrait chez soi, il est possible de suivre l’une des méthodes décrites dans un tutoriel pour le bubble hasch en remplaçant simplement les fleurs ou résidus de taille secs par des têtes fraîches et congelées immédiatement après récolte, ce qui permet d ‘obtenir un rendement plus élevé et un produit de qualité supérieure avec des arômes délicieux et un effet élévateur marqué.

3. La live rosin 

La live rosin est une des meilleures extractions à faire à la maison, car elle est obtenue à partir de têtes de cannabis fraîches. Pour la préparer, vous devrez récolter vos fleurs, les taillez, les surgeler immédiatement. Ensuite, vous pourriez préparer du bubble hasch en utilisant ces têtes surgelées. Pour finir, vous pourrez presser le bubble hasch séché pour obtenir de la live rosin en utilisant une presse à rosin professionnelle ou un fer à lisser. Cette méthode vous permettra d’obtenir un concentré collant et très puissant avec des arômes uniques.

En résumé, si vous avez du cannabis frais et que vous voulez en faire des extraits de haute qualité rapidement, vous pouvez utiliser des méthodes comme le charas, le bubble hasch ou la live rosin. Ces méthodes utilisent des têtes de cannabis fraîches pour produire des extraits concentrés collants et puissants, avec des arômes et des effets plus prononcés que ceux obtenus par le séchage simple et rapide. Il est important de garder à l’esprit que le séchage rapide peut entraîner une perte de qualité. Si vous avez une réserve de concentré, découvrez également les secrets d’un stockage réussi.

spot_img

Articles Similaires

Cannabis comestible ou édibles : Quels sont les bienfaits ?

Les bienfaits du cannabis dans l’alimentation, y avez-vous déjà...

Cannabis récréatif : Entre lois et fausses certitudes

Ces dernières années, notre façon d’utiliser ainsi que notre...

Strasbourg se penche sur la légalisation du cannabis

Après la légalisation du cannabis en Allemagne, la maire...

Chaos à New York : Légalisation du cannabis invalidée ?

Une récente décision de justice a bouleversé l’industrie du...

Exploitez tout le Potentiel du Cannabis : Révolution de la Fertilisation Foliaire !

Dans le domaine de la culture du cannabis, maximiser...

Le Duo Cannabinoïde : CBD vs THC dans le Soulagement de l’Anxiété

L’anxiété est l’un des troubles mentaux les plus répandus...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img