Astuces pour fumer du cannabis sans irriter la gorge

Partagez cet article

 

Hey, les fans de weed expérimentés savent que ça peut provoquer des quintes de toux et faire mal à la gorge. Mais, est-ce qu’il y a un moyen d’éviter cette gêne ? On va explorer comment prévenir et soulager ces douleurs causées par la fumée de cannabis.

Si vous êtes un fan de cannabis confirmé, vous connaissez sûrement ce moment gênant où vous vous mettez à tousser comme un malade après une taffe. Et le lendemain, vous vous réveillez avec une gorge toute irritée et douloureuse. Mais pourquoi ça arrive ? Dans cet article, on va vous expliquer les raisons derrière ce phénomène et vous donner des astuces pour soulager votre gorge et éviter que ça se reproduise. Après tout, un petit mieux vaut toujours mieux que rien !

Pourquoi ma gorge me brûle après avoir fumé du cannabis ?

Fumer du cannabis peut sembler moins dangereux que fumer du tabac, mais inhaler de la fumée de n’importe quelle plante en combustion présente des risques pour la santé. Les cancérigènes présents dans la fumée peuvent endommager les voies respiratoires et provoquer des douleurs à la gorge. Les cils vibratiles qui tapissent les voies respiratoires peuvent également être paralysés ou détruits, entraînant une toux.

Comment éviter d’avoir mal à la gorge et de tousser en fumant du cannabis ?

Pour éviter la toux et les douleurs à la gorge après avoir fumé du cannabis, il existe plusieurs précautions à prendre. Tout d’abord, la qualité du cannabis que vous fumez peut être un facteur important. Les têtes de cannabis vieilles et desséchées brûlent plus vite et produisent une fumée plus chaude, ce qui peut irriter la gorge. Les pesticides et autres produits chimiques peuvent également provoquer des douleurs à la gorge et d’autres problèmes de santé à long terme. Il est donc recommandé de choisir une herbe de qualité, de préférence issue d’une source fiable ou cultivée soi-même si possible.

cannabis

Comment rendre vos inhalations plus douces et fraîches ?

Si vous cherchez une façon plus douce de fumer votre weed, les percolateurs et les diffuseurs sont les outils qu’il vous faut ! Ces éléments offrent une filtration et un refroidissement supplémentaire de la fumée en la diffusant à travers le bang, ce qui permet d’avoir des inhalations plus douces et plus fraîches que les pipes, blunts et joints traditionnels.

Vous voulez rendre votre expérience de fumage encore plus fraîche ? Essayez d’ajouter de la glace dans votre bang ! Bien que cela puisse vous offrir une inhalation encore plus fraîche, cela peut aussi causer des effets secondaires nocifs. Assurez-vous de connaître les risques avant d’essayer cette méthode.

La vaporisation, une alternative douce à la fumée

Si vous cherchez une alternative plus douce à la fumée, la vaporisation est une option potentielle à essayer. Les vaporisateurs chauffent la weed ou les concentrés au point que les composés ciblés (cannabinoïdes et terpènes) sont libérés sous la forme de vapeur, sans brûler la matière végétale. Cela peut aider à éviter la toux et l’irritation de la gorge causées par la fumée. Cependant, cela ne garantit pas que vous ne tousserez pas en vaporisant, car cela dépendra de la forme de cannabis que vous utilisez et de la température choisie.

Éviter de tousser comme un fumeur de première fois 

Si tu veux éviter de tousser comme un tuberculeux après avoir fumé de la weed, il existe des alternatives à l’inhalation. Par exemple, tu peux essayer de manger des comestibles. Faire ses propres produits comestibles est peut-être intimidant, mais il y a des options simples comme les « firecrackers » ou les cookies au cannabis sans-cuisson. Si tu ne veux pas arrêter de fumer, tu peux opter pour des variétés moins fortes en THC, car moins c’est puissant, moins ça agresse tes poumons.

Fumer moins

Vous voulez également prendre une pause de temps en temps et fumer moins souvent pour donner un peu de repos à vos poumons et à votre gorge. C’est l’une des meilleures façons d’éviter l’irritation de la fumée de cannabis. Profitez-en pour faire une pause de THC, ça ne fait jamais de mal.

Des astuces pour soulager rapidement une gorge irritée

Si vous avez déjà une gorge irritée à cause du cannabis, voici quelques astuces pour vous en remettre :

Hydratation

Le cannabis a tendance à vous assécher la bouche et la gorge, c’est donc important de rester hydraté. Prenez de grosses gorgées d’eau toutes les 10 minutes pour éviter de vous sentir tout sec. Cela devrait soulager votre gorge irritée.

Gargarisme à l’eau salée

Si votre gorge vous fait souffrir après une soirée à fumer, un gargarisme à l’eau salée est une solution rapide et facile pour réduire l’inflammation. Mélangez une cuillère à soupe de sel dans une tasse d’eau tiède et gargarisez pendant 30 secondes à 1 minute. Vous ne trouverez peut-être pas cela très savoureux, mais vos cordes vocales vous en seront reconnaissantes.

Utiliser un humidificateur

Une atmosphère sèche peut aggraver une gorge irritée, alors si vous souffrez d’irritation après une soirée à fumer, dormir dans un environnement trop chaud et sec ne fera qu’empirer les choses. Utilisez un humidificateur pour ajouter un peu d’humidité à votre chambre et soulager votre gorge. Vous pourriez même devenir accro à cette sensation de bien-être et l’utiliser toutes les nuits !

Dormir avec un coussin supplémentaire

Fumer peut parfois causer une accumulation de mucus, qui coule dans votre gorge lorsque vous êtes allongé sur le dos et peut causer de l’irritation. Pour remédier à cela, dormez avec un coussin supplémentaire pour incliner légèrement votre corps et empêcher le mucus de couler dans votre gorge.

Boire une infusion ou une tisane au miel

Le miel est connu pour ses propriétés apaisantes pour la gorge, et même le Centre de contrôle des maladies aux États-Unis recommande son utilisation pour soulager une gorge irritée. Pour ajouter un peu de plaisir, vous pouvez ajouter du cannabis à votre miel et le mélanger dans une infusion ou une tisane chaude. Profitez de la chaleur apaisante de la boisson et des bienfaits du THC sans l’inconfort de la fumée.

Dites non au café et à l’alcool

Pour éviter de déshydrater davantage votre corps, il est recommandé d’éviter le café et l’alcool. En effet, ces deux substances sont des diurétiques qui peuvent aggraver votre mal de gorge. Il peut être difficile de résister à la tentation, mais cela vaut la peine de le faire.

Une pastille pour la gorge 

Pour un soulagement instantané, vous pouvez sucer une pastille pour la gorge. Bien qu’elle puisse sembler froide et gênante au départ, elle libérera rapidement son effet apaisant. Les pastilles pour la gorge sont disponibles dans différentes formes et saveurs pour répondre à vos préférences.

Le sport

Si vous souffrez d’un mal de gorge mineur, l’exercice peut être une option pour ouvrir vos voies nasales. Cependant, il est important de s’abstenir de faire de l’exercice si vous avez une toux thoracique, de la fatigue, de la fièvre ou d’autres symptômes d’une véritable maladie. Lorsque vous faites de l’exercice, assurez-vous de vous hydrater tout au long de la séance. Les experts recommandent de pratiquer un exercice léger si vos symptômes sont « au-dessus du cou ».

Conseils pour une expérience de consommation positive

Vous êtes un amateur de cannabis, mais les maux de gorge et la toux vous gâchent la vie ? Pas de panique, il existe des astuces pour éviter ces désagréments ! Tout d’abord, vous pouvez essayer d’éviter de fumer et opter pour d’autres méthodes de consommation comme les vaporisateurs ou les edibles. Si vous ne pouvez pas vous empêcher de fumer, essayez de prendre de petites inhalations pour réduire l’irritation.

Si vous êtes un fan des blunts et des bangs, ne désespérez pas ! Il existe des moyens pour réduire l’irritation. Par exemple, vous pouvez essayer de mélanger votre cannabis avec des herbes moins irritantes, ou encore utiliser des filtres spécialement conçus pour limiter les effets négatifs.

Enfin, n’oubliez pas que la consommation de cannabis devrait toujours être une expérience positive. Si vous souffrez déjà de maux de gorge, prenez le temps de vous reposer et hydratez-vous régulièrement. Et surtout, n’hésitez pas à expérimenter pour trouver la méthode de consommation qui vous convient le mieux !

spot_img

Articles Similaires

Cannabis comestible ou édibles : Quels sont les bienfaits ?

Les bienfaits du cannabis dans l’alimentation, y avez-vous déjà...

Cannabis récréatif : Entre lois et fausses certitudes

Ces dernières années, notre façon d’utiliser ainsi que notre...

Strasbourg se penche sur la légalisation du cannabis

Après la légalisation du cannabis en Allemagne, la maire...

Chaos à New York : Légalisation du cannabis invalidée ?

Une récente décision de justice a bouleversé l’industrie du...

Exploitez tout le Potentiel du Cannabis : Révolution de la Fertilisation Foliaire !

Dans le domaine de la culture du cannabis, maximiser...

Le Duo Cannabinoïde : CBD vs THC dans le Soulagement de l’Anxiété

L’anxiété est l’un des troubles mentaux les plus répandus...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img