Cannabis contre paralysie cérébrale

Partagez cet article

 

Julián, un jeune homme de La Plata, est né avec une paralysie cérébrale qui affecte sa vie quotidienne en l’empêchant de marcher, de parler et de s’alimenter par lui-même. Après avoir essayé de nombreux médicaments conventionnels pour contrôler ses dépressions nerveuses, sa mère a décidé d’essayer le cannabis, qui a amélioré sa qualité de vie.

Le cannabis pour traiter la paralysie cérébrale : « Avec la plante, nous avons réduit de moitié les médicaments »

La décision d’essayer la marijuana a été prise en 2015, lorsque les dépressions nerveuses de Julián ne pouvaient plus être contrôlées par les médicaments conventionnels. Malgré sa polypharmacie, les médicaments n’étaient pas suffisants. La mère de Julián a alors cherché des alternatives et a découvert l’huile de cannabis. Après avoir rencontré un ami qui savait comment la produire, ils ont commencé à l’utiliser ensemble. Ils ont également assisté à un congrès local où ils ont rencontré des professionnels et d’autres personnes dans la même situation qu’eux.

Décryptage de l’effet de l’huile de cannabis : le témoignage poignant de Julian et sa mère

L’huile de cannabis a suscité beaucoup de controverses en raison de son utilisation dans un contexte récréatif. Cependant, pour Julian et sa mère, cette huile est un traitement essentiel pour sa maladie rare et grave. Malgré cela, ils ont rencontré de nombreux obstacles pour accéder à cette solution thérapeutique.

Au début, la plupart des médecins étaient sceptiques quant à l’utilisation de l’huile de marijuana et affirmaient qu’il n’y avait pas de preuves scientifiques. Cette réponse a également été donnée à Julian et sa famille. Cependant, en 2017, Julian a été hospitalisé en soins intensifs pendant quatre mois et demi. Pendant cette période, ils ont arrêté de lui administrer de l’huile de marijuana, ce qui a entraîné une détérioration de son état. Les médecins ont finalement déclaré qu’il n’y avait pas d’autre solution et qu’il fallait l’hospitaliser. Désespérée, la mère de Julian a cherché de l’huile de cannabis à La Plata et l’a administrée à son fils malgré l’opposition des médecins. Grâce à cela, ils ont pu quitter l’hôpital et rentrer chez eux.

cannabis

Pour trouver l’huile de marijuana qui convient à Julian, sa mère a dû expérimenter différentes méthodes de production et dosages. Elle a appris des cultivateurs et a progressivement amélioré son processus de fabrication. À l’époque, il n’y avait pas de plantes riches en CBD, donc elle utilisait ce qu’elle pouvait trouver sur le marché illégal. Avec le temps, elle a commencé à parler à d’autres mères dans des associations et a même créé sa propre organisation l’année dernière.

Le témoignage de Julian et de sa mère met en lumière la complexité de l’accès à l’huile de cannabis pour un usage médical. Il souligne également l’importance de la recherche et du développement de traitements à base de marijuana pour les personnes souffrant de maladies rares et graves.

La culture personnelle de cannabis comme résistance familiale

Le mouvement des « Madres cultivadoras argentinas » est engagé dans la préservation de ses principes et de sa lutte initiale. Son objectif est de produire de l’huile de cannabis à usage personnel, plutôt que pour des fins médicales. Les membres de ce mouvement cherchent à éviter les fraudes fréquentes sur le marché libre, où l’on peut trouver des vendeurs peu scrupuleux vendant des produits de qualité inférieure. Pour eux, la production artisanale d’huile de cannabis offre une garantie absolue quant à la qualité de ce qu’ils consomment.

Les membres de ce mouvement ne sont pas les seuls à bénéficier des avantages de l’huile de cannabis. Julián, souffrant de diverses affections, prend six médicaments différents. La paperasserie liée à la sécurité sociale et la disponibilité limitée en pharmacie rendent l’achat de ces médicaments difficile et coûteux. En revanche, la production artisanale d’huile de cannabis offre une solution pratique et peu coûteuse à cette situation. De plus, le fait de produire eux-mêmes l’huile de cannabis garantit une qualité constante et fiable.

L’utilisation de l’huile de cannabis ne se limite pas à Julián, sa compagne en prend également pour soulager ses douleurs musculaires et améliorer son sommeil. La culture personnelle de l’huile de cannabis est donc une pratique bénéfique pour toute la famille.

Le mouvement « Madres cultivadoras argentinas » offre une alternative aux traitements médicamenteux traditionnels. Les membres du mouvement ont compris que la production artisanale d’huile de cannabis peut être une solution à long terme pour leur famille. Ils sont déterminés à résister aux normes établies et à lutter pour leur droit de cultiver leur propre plante pour leur propre usage.

spot_img

Articles Similaires

Cannabis et Grossesse : Une Association Périlleuse ?

La consommation de cannabis pendant la grossesse est de...

Startups européennes du cannabis : Vers une révolution boursière ?

Une vague d’optimisme souffle sur les startups européennes du...

Le NFP et la Légalisation du Cannabis : Une Position Ambiguë

Avec l'ascension du bloc NFP (Nouvelle Force Progressiste) à...

Guide ultime pour conserver votre cannabis

La conservation du cannabis est une étape cruciale pour...

Distribution de cannabis médicinal sur l’Île de Man : Une nouvelle ère

Les pharmacies de l’île de Man ont désormais la...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img