Distillat de cannabis : Un nouveau concentré high level

Partagez cet article

 

Le distillat de cannabis est le nouveau concentré de cannabis qui fait sensation. Oubliez les huiles et les extraits. Celui-ci surpasse tous les niveaux avec un concentré de cannabinoïdes à l’état pur. Obtenu par processus de distillation, il est ultra puissant, d’une limpidité étonnante, sans saveur ni odeur. À la découverte du distillat qui révolutionne le monde du cannabis médical et récréatif.

C’est quoi le distillat de cannabis ? 

Le distillat de cannabis, alias The Pure, est le nouveau concentré 2.0. C’est la pépite du marché du cannabis débanalisé. Force est de reconnaître que c’est un marché en constante évolution, où les techniques de production se font à chaque fois plus innovantes. Le distillat est le résultat d’un procédé qui n’a rien à voir avec la fabrication d’autres concentrés tels que le haschich, le wax, la résine ou encore l’huile de cannabis.

Auparavant, il n’existait que deux techniques pour extraire cannabinoïdes et terpènes. Il s’agit notamment de l’usage de solvants ou du butane, et du rinçage ou de la pression. Dorénavant, on préfère la distillation pour éviter les résidus de solvants et de matières végétales qui affectent le goût du concentré, mais pas que. Les résidus douteux présentent aussi un risque de contamination dans notre organisme. Le distillat est un concentré de cannabinoïdes pur, avec des niveaux de concentration proches de 100 %. Distillat ou isolat? Voici les différences

Comment est obtenu le distillat ?

La distillation permet d’isoler des cannabinoïdes ciblés, des terpènes et aussi des flavonoïdes. Elle permet de créer du THC ou du CBD propre. En effet, nous avons à faire à un procédé qui permet de séparer et de raffiner les molécules. Le surnom The Pure, parfois The Clear, prend ici tout son sens.

Tout cela est possible grâce à la volatilité des composés, lorsqu’ils sont en contact avec la chaleur. Cette volatilité reste très variable pour chacun d’entre eux. Les composés plus sensibles et volatiles comme les terpènes peuvent être extraits à 190 °C, tandis que les cannabinoïdes ont besoin d’une température avoisinant les 260 °C. Si les composés délicats dépassent leur point d’ébullition pendant le processus, ils peuvent se détériorer. Il est donc plus facile de les extraire préalablement de manière séparée, et ensuite de les ajouter au produit fini. 

Déroulement de la distillation 

Dans ce nouveau procédé, les cannabinoïdes sont vaporisés par la chaleur. Un extrait de cannabis est placé dans un récipient en verre que l’on va chauffer. Un système de refroidissement par distillation permet de condenser la vapeur produite par l’ébullition. Un autre récipient en verre sert à accueillir les gouttes de distillat. 

Les cannabinoïdes sont séparés de tout élément de la plante de cannabis, tel que la chlorophylle. Le résultat est un liquide clair, propre, limpide, hautement concentré, le tout sans aucun solvant. La distillation ne prend que ce qui est essentiel et qui a de la valeur dans la plante. Tout ce qui est indésirable comme les pesticides est laissé de côté. 

Dans le cannabis, les composés les plus recherchés sont à l’évidence les terpènes, les flavonoïdes et les cannabinoïdes. Ils sont largement plébiscités pour leurs effets. Certains vouent un intérêt particulier pour leurs goûts et leurs arômes. D’autres ont simplement besoin des concentrés pour des raisons thérapeutiques.

Les avantages du distillat de cannabis

Un procédé facile à réaliser

Si on fait le calcul, la distillation est un processus simple et moins onéreux pour la fabrication de dérivés de cannabis. C’est une méthode d’extraction propre, qui ne nécessite pas le recours à d’autres produits tels que les solvants. Il peut être réalisé en DIY, à condition d’avoir le bon équipement. Aujourd’hui, vous pouvez facilement vous procurer un kit de distillation en ligne, de quoi vous occuper pendant le weekend. C’est sans compter les tutoriels de distillation de cannabis sur internet, et même des cours dans certaines localités où c’est autorisé.

Quelques cuisines proposent leurs locaux pour organiser des cours, mais cela nécessite du matériel professionnel et un investissement important. Outre les amateurs qui peuvent se le permettre, seuls les grands groupes pharmaceutiques fabriquent du distillat en laboratoire pour le commerce.

Un concentré de cannabis pratique pour les comestibles

Si cette technique d’extraction est largement appréciée, c’est parce qu’il s’agit de la méthode la plus sûre et la plus propre du marché. Comme le distillat est sans saveur, il peut être incorporé à un large éventail d’aliments et de boissons. Fini les comestibles au cannabis vieux jeu à l’arrière-goût désagréable. De plus, ajouter du distillat aux aliments est aussi facile que de préparer une recette avec les bons ingrédients et faire mijoter jusqu’à enlever une bonne partie de la biodisponibilité des composés dans l’herbe.

Ce n’est pas tout, le distillat de cannabis va aussi révolutionner le marché du cannabis récréatif avec des comestibles plus attrayants. C’est déjà le cas au Canada, où l’on peut trouver des boissons, des confiseries et toute une gamme de nourritures au distillat. 

Le distillat surpasse les innovations pharmaceutiques

Il peut également être utilisé dans la composition des produits pharmaceutiques, au grand bonheur de la communauté thérapeutique. On peut désormais s’attendre à une banalisation des innovations pharmaceutiques. En effet, le distillat permet de composer ses propres remèdes à base de cannabis. D’ailleurs, certains pays, comme l’Israël, n’ont pas perdu de temps pour le faire.

Du distillat de cannabis dans les produits de beauté

En cosmétique, le distillat de cannabis est aussi inexorable. Ajouté à une base comme une huile de noix de coco, il peut être un ingrédient dans les crèmes pour le corps et le visage, les huiles, les baumes, les gels, etc. On ne parle pas que de produits de beauté, mais aussi de produits topiques pour traiter les douleurs musculaires et articulaires. Les propriétés apaisantes, anti-oxydantes et anti-inflammatoires du cannabis agiront en pleine puissance à travers le derme.

Une révolution dans le domaine médical

La révolution la plus significative que peut apporter le distillat se trouve certainement dans le milieu médical. En effet, avant la distillation, les personnes souffrant de divers troubles ne pouvaient utiliser que des extraits à la puissance bien en dessous de ce que l’on peut avoir avec le distillat de cannabis. La nature et la puissance des cannabinoïdes apportent un meilleur soulagement de la douleur, et aident les personnes malades pour qui les traitements médicaux sont sans effet.

Les inconvénients du distillat de cannabis

Une version recréée du cannabis ?

Malgré tant de prouesses, le distillat de cannabis essuie quand même les critiques. Comme nous l’avons déjà exposé, si la méthode n’est pas réalisée dans les règles de l’art, une grande partie des terpènes risque d’être détruite. Comme ils sont délicats, l’extraction ne doit en aucun cas se faire à haute température. Pour contourner le problème, les laboratoires d’extraction extraient séparément les terpènes avant de les infuser avec d’autres composés comme les cannabinoïdes. Mais cette pratique est vue d’un mauvais œil par certaines personnes. Pour elles, c’est comme du cannabis monté de toutes pièces. Quoi qu’il en soit, cela n’empêche pas cette pratique de se répandre, pour la bonne raison qu’elle offre une grande possibilité de personnalisation du concentré.

Est-ce que ce n’est pas un produit exagéré ?

D’autres sont aussi sceptiques par rapport à la puissance du distillat. Ils craignent que la sensation de défonce ne passe du simple au double. Il est vrai que l’être humain n’est jamais satisfait du cadeau que leur fait mère nature. Quelque part, nous voulons toujours plus et avons tendance à aller trop loin. C’est prouvé avec le raffinage du pavot pour avoir des opioïdes, et de la feuille de coca pour avoir de la cocaïne. 

Comment trouver l’équilibre parfait ?

L’autre inconvénient est qu’il est difficile de contrôler les ratios de teneur des composés. Ces derniers sont naturellement présents avec des ratios fixes dans la plante. Leur synergie aboutit à ce que l’on appelle un effet entourage. Ce qui signifie que chaque composé dans la plante de cannabis apporte un effet spécifique. La difficulté pour l’extracteur se trouve dans l’ajustement des ratios de cannabinoïdes, de terpènes et de flavonoïdes dans le distillat. On peut dire qu’il va un peu à l’encontre de la nature.

Fabriquer du distillat de cannabis est tout un art, et la moindre erreur peut modifier complètement les effets et les sensations qu’il procure. Par exemple, le THC isolé donne une sensation désagréable. Une grande délicatesse est indispensable pour trouver l’équilibre parfait entre les cannabinoïdes et les autres composés. 

Le distillat de cannabis coûte cher

Mais la faiblesse de la distillation, c’est aussi qu’elle ne peut pas éliminer les pesticides à 100 %. Pour avoir un distillat de qualité irréprochable, le processus exige l’utilisation d’un produit brut sain et bio. Enfin, le distillat de cannabis est un produit onéreux par rapport aux autres concentrés. Mais son prix en vaut la peine, pour un concentré pur et ultra puissant.

Pour conclure, le distillat est la nouvelle génération de concentrés de cannabis. Vous pouvez l’utiliser à des fins médicales ou récréatives, tout en profitant au maximum de la puissance des cannabinoïdes et autres composés de la plante. La partie la plus intéressante de la distillation est que vous pouvez aussi personnaliser le produit fini, avec des cannabinoïdes spécifiques pour des effets spécifiques. Pour aller plus loin, voici les cannabinoïdes à surveiller en 2022

spot_img

Articles Similaires

UCN : Parler de cannabis sans aucune censure

Le sujet du cannabis a toujours fait l’objet de...

THC : D’où vient le taux 0,3 %

Dans plusieurs pays, il est facile de différencier le...

Nevada : Un lounge de cannabis pour le tourisme

Il existe de plus en plus de consommateurs de...

New York : L’autoculture du cannabis bientôt

De plus en plus de pays ont déjà adopté...

Espagne : En voie pour la légalisation du cannabis médical

L’Espagne connaît aussi un bouleversement politique et sanitaire à...

République tchèque : Interdiction du HHC

Le statut du HHC pose un problème dans de...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img