La Nouvelle Politique du Premier Ministre Thaïlandais Restreint l’Usage du Cannabis à des Fins Médicales

Partagez cet article

 

Le Premier ministre thaïlandais fraîchement élu, Srettha Thavisin, a récemment annoncé une modification majeure de la politique du pays en ce qui concerne le cannabis. Son gouvernement s’est engagé à restreindre strictement l’utilisation du cannabis à des fins médicales, mettant fin à la vente généralisée de cannabis à des fins récréatives dans un délai de six mois. Cette décision marque un tournant significatif dans la législation thaïlandaise, qui avait récemment assoupli ses lois sur le cannabis en retirant cette plante de la liste des stupéfiants.

La Nouvelle Orientation Politique

Lors d’une interview accordée à Bloomberg, le Premier ministre Thavisin a souligné la nécessité de « réécrire la loi » pour mettre un terme à la vente non réglementée de cannabis à des fins récréatives, citant une préoccupation croissante concernant l’usage de drogues dans le pays. Cette déclaration intervient alors que la Thaïlande avait assoupli sa législation sur le cannabis l’année précédente, retirant la plante de la liste des stupéfiants et ouvrant la voie à une nouvelle ère de l’industrie du cannabis.

Le gouvernement dirigé par Srettha Thavisin, qui représente une coalition de 11 partis, s’est engagé à éradiquer l’usage des drogues dans la société thaïlandaise. Récemment, le Premier ministre a participé à un événement où il a présenté diverses saisies de stupéfiants, promettant de « réduire de manière décisive » la menace liée aux drogues dans un délai d’un an.

Une Préoccupation Croissante face à cette politique

Le Premier ministre Thavisin a souligné que le problème de la drogue s’était aggravé ces derniers temps, en particulier dans les régions du nord-est et du nord de la Thaïlande. Il a ajouté que le pays ne peut se permettre d’ajouter un autre problème à cette situation déjà complexe.

L’Industrie du Tourisme Applaudit cette politique

La décision du gouvernement a été chaleureusement accueillie par l’industrie du tourisme thaïlandais, qui avait constaté les effets négatifs du commerce non réglementé du cannabis au cours de l’année écoulée. Un porte-parole a insisté sur le fait que le commerce non réglementé du cannabis avait eu un impact négatif sur le tourisme, notamment dans des villes touristiques comme Pattaya.

« Vous pouvez maintenant facilement trouver un magasin de cannabis tous les 200 à 300 mètres dans les rues de Pattaya, et 90 % d’entre eux ne sont pas destinés à des fins médicales », a déclaré Thanet Supornsahasrungsi, directeur exécutif du groupe Sunshine Hotels et Resorts à Pattaya, au Bangkok Post.

Il a souligné que cette prolifération du cannabis avait eu un effet dissuasif sur les touristes.

politique thaïlande

Les Défis de l’Industrie du Cannabis face à cette politique

Bien que le gouvernement précédent de coalition ait dépénalisé le cannabis afin de permettre aux agriculteurs locaux de tirer parti des revenus potentiels du cannabis en tant que culture à haute valeur ajoutée, des lacunes réglementaires ont permis la prolifération des ventes de cannabis au public. Les agriculteurs locaux se plaignent également que la majeure partie du cannabis en vente était importée illégalement, ce qui a nui à l’économie locale.

Le cannabis en transition avec cette nouvelle politique

Malgré le ton ferme adopté par le nouveau Premier ministre, l’industrie émergente du cannabis en Thaïlande ne semble pas ébranlée. Poonwarit Wangpatravanich, président de la Phuket Cannabis Association, a exprimé une certaine ouverture à une forme de réglementation légale du cannabis. Il a déclaré : « Le cannabis est là pour rester, mais son statut n’est pas encore clair. » Il a également souligné que l’industrie thaïlandaise du cannabis, encore à ses débuts, devait faire face aux incertitudes quant à sa réglementation future.

Pour conclure, la Thaïlande, qui avait récemment dépénalisé le cannabis, est en train de réorienter sa politique pour limiter strictement son usage à des fins médicales. La décision du Premier ministre Srettha Thavisin vise à résoudre les problèmes liés à l’usage des drogues dans le pays, tout en répondant aux préoccupations de l’industrie du tourisme. Cependant, les défis de l’industrie thaïlandaise du cannabis persistent, notamment en ce qui concerne la réglementation et l’origine des produits. L’avenir du cannabis en Thaïlande reste incertain alors que le pays continue d’explorer des moyens de gérer cette plante polyvalente de manière responsable.

spot_img

Articles Similaires

Découvrez la Recette de Smoothie au CBD pour une Journée sans Stress

Le CBD, abréviation de cannabidiol, gagne en popularité en...

Biden Révolutionne la Classification du Cannabis aux États-Unis : Une Étape Monumentale

Le président Joe Biden a annoncé une décision historique...

Changement de Cap en Thaïlande : Le Retour du Cannabis surla Liste des Stupéfiants d’ici fin 2024

La Thaïlande, autrefois pionnière dans la dépénalisation du cannabis,...

Le Pakistan Va Légaliser le Cannabis à des Fins Médicinales : Une Révolution en Marche

Le gouvernement pakistanais vient d’annoncer une décision historique :...

Référendum sur le Cannabis en Slovénie : Nouvelles Perspectives et Défis

Le 9 juin prochain, les électeurs slovènes se prononceront...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img