Réglementation sur la marijuana : De nouveaux changements qui impactent les jeunes

Partagez cet article

 

La réglementation sur la marijuana change d’un pays à un autre, et ce, depuis des années. Mais les États-Unis ont toujours été parmi les précurseurs en matière de dépénalisation ou d’allègement de la réglementation. Désormais, outre l’usage du cannabis médical, certains pays acceptent aussi l’utilisation de la marijuana récréative. La question étant : quels sont les impacts de ces changements chez les jeunes. 

Les jeunes consomment moins de cannabis de nos jours

Monitoring the Future a récemment fait une analyse du comportement des jeunes face au cannabis. Il semblerait que :

« Le pourcentage d’adolescents déclarant consommer des substances a considérablement diminué en 2021. »

Cela vaut notamment pour les adolescents et les pré-ados de la classe de 8e jusqu’à la classe de 12e année. 

Les chiffres font état respectivement de 7.1 % pour la 8e, 17.3 % pour le 10e et 30.5 % pour la 12e au cours de l’année 2021. Alors qu’en 2020, le taux de consommation est de 11.4 %, 28 % et 35.2 %. 

Ce sont les sondages les plus prometteurs concernant la consommation du cannabis récréatif sous toutes ses formes par les jeunes depuis 1975. 

Le changement de la réglementation sur la marijuana en serait-il la cause ? 

On ne peut s’empêcher de faire le lien entre cette baisse de consommation et le changement de la réglementation en matière de cannabis. Et pourtant, selon YRBS ou Youth Risk Behavior Survey, ce n’est pas le cas. Le taux affiché actuellement, bien qu’il soit encourageant, a déjà été affiché auparavant. C’était justement le cas en 2009. Pourtant, aucune mesure n’avait encore été prise concernant la consommation de cannabis médical. 

Et d’ailleurs, le changement de réglementation sur l’utilisation de la marijuana médicale ou récréative n’impacte pas les jeunes, mais uniquement les adultes. La loi interdit toujours le cannabis aux adolescents, peu importe la forme. Pour autant, il n’est pas rare de voir des revendeurs de drogues dans la cour de récréation des collèges américains. 

Pour autant, la facilité d’accès à la marijuana par les jeunes a aussi reculé au cours de ces dernières années. Selon le Centers for Disease Control des États-Unis : « De 2002 à 2014, la disponibilité perçue a diminué de 13 % chez les personnes âgées de 12 à 17 ans et de 3 % chez les personnes âgées de 18 à 25 ans. » 

La dépénalisation de la marijuana médicale ne présente-t-elle donc pas que des avantages ? 

De ces études, on peut conclure que la dépénalisation de l’utilisation médicale de la marijuana n’influence en rien les adolescents. Cependant, c’est une mesure qui permet de contrôler l’utilisation de ce produit par les adultes. Il ne s’agit nullement d’une simple mesure politique, mais d’une véritable envie d’améliorer les conditions de vie des patients. En outre, mettre des normes sur la consommation des MML ou Marijuana à des fins médicales permet de réguler la qualité des produits. Et cela aidera à assurer la sécurité des consommateurs. 

Aux États-Unis, la dépénalisation de la consommation du cannabis médical n’est pas la seule mesure qui inquiète certains parents. Quelques pays ont déjà voté la mise en place d’une réglementation moins lourde pour le cannabis à usage récréatif ou RML. Et encore une fois, les chiffres démentent les inquiétudes des adultes. Selon JAMA Open Network :

« Conformément aux estimations d’études antérieures, il y avait peu de preuves que les RML [lois sur la marijuana récréative] ou les MML [lois sur la marijuana médicale] encouragent la consommation de marijuana chez les jeunes. »

Au contraire, JAMA Pediatrics annonce en 2019 :

« De plus, les estimations rapportées ont montré que la consommation de marijuana chez les jeunes pourrait en fait diminuer après la légalisation à des fins récréatives ». 

On a beau se poser des questions sur les avantages ou non de la légalisation de la marijuana pour les adultes, une chose est sûre : la révolution est en marche. Depuis des années, le cannabis est utilisé et toléré à cause de ses nombreux bienfaits. Mais cette drogue est surtout assimilée à un usage récréatif pour permettre de planer. Aux États-Unis, on fait le rapport entre ces nouvelles normes d’utilisation et les moins de 21 ans. C’est le cas de l’étude sur le comportement à risque des jeunes. La preuve est faite que la législation actuelle n’affecte pas négativement le taux de consommation du cannabis chez les ados. De quoi inciter les Américains à se lancer dans la plantation et production de cannabis récréatif à usage personnel chez eux. 

spot_img

Articles Similaires

Cannabis et Diabète : Une Révélation Surprenante sur le Contrôle de la Glycémie

Une nouvelle étude révolutionnaire a révélé que la consommation...

Personnalité et tabagisme : Fumeurs et non-fumeurs décryptés

Une étude approfondie publiée le 3 juillet dans Plos...

Boom des patients dans les cliniques de cannabis médical à Londres

Les cliniques de cannabis médical à Londres connaissent une...

Wiz Khalifa Interpellé en Roumanie pour Possession de Cannabis : Un Festival qui Tourne Mal

Le célèbre rappeur américain Wiz Khalifa a récemment fait...

Le Maroc vise le marché européen du cannabis légal

Le Maroc est en passe de devenir un acteur...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img