Actualités sur le cannabis en Europe

Partagez cet article

 

En France, la légalisation du cannabis reste un sujet controversé, alors qu’en Allemagne et en Tchéquie, les projets de légalisation avancent rapidement. Pendant ce temps au Portugal, le marché connaît un bouleversement. 

France : Vers une légalisation réglementée du cannabis

Le 24 janvier 2023, le CESE en France a publié un projet d’avis appelant à légaliser le cannabis. Le projet, basé sur 10 mois de recherches et d’auditions, s’intitule « Cannabis : vers une légalisation réglementée ». Il argumente que l’interdiction du cannabis est « inefficace pour la santé publique » et fait référence à « l’échec de la politique actuelle ». Le projet propose de légaliser la production, la distribution et la consommation supervisées en se basant sur des études de cas au Canada, Malte et Allemagne.

Les recommandations du CESE

Le CESE de France recommande de commencer par la dépénalisation du cannabis, en légalisant la culture du cannabis et les clubs sociaux, et en travaillant sur un moyen de tester les conducteurs pour la consommation de cannabis afin de ne pas les pénaliser s’ils ont des traces de THC. Cela fait face à une préoccupation croissante en Europe et le CESE précise que les « objectifs de santé publique » devraient être la priorité, tout en éloignant les consommateurs du marché noir. Le projet propose également de porter les limites de THC sur le chanvre à 1% pour encourager la recherche sur le cannabis.

Une forte opposition à la réforme

Malgré les récentes avancées en matière de rejet du cannabis en France, comme l’annulation par le Conseil d’État de la décision du gouvernement d’interdire la vente de fleurs de CBD, il y a toujours une forte opposition à la réforme. Benjamin-Alexandre Jeanroy de la société de conseil en cannabis Augur Associates a déclaré que la position générale du gouvernement contre les drogues n’a pas changé et qu’ils font de leur mieux pour compliquer les choses à l’avenir. Ce qui signifie que les recommandations du CESE, qui conseille seulement les autorités législatives françaises, pourrait rencontrer des obstacles pour être mises en œuvre concrètement.

Portugal : Cleaver Leaves se retire du marché

Clever Leaves se retire du marché portugais en raison de perturbations dans l’industrie du cannabis. Cette semaine, l’entreprise a annoncé la cessation de toutes ses activités au Portugal, ce qui comprend le licenciement de 63 employés et la fin des opérations estimées à plus de 12 millions de dollars. Cette décision représente un changement radical pour l’entreprise, qui avait récemment reçu la certification GMP de l’UE pour la fabrication d’API de cannabis dans son usine portugaise. À ce moment-là, Clever Leaves avait confirmé que cette certification confirmait son engagement à soutenir d’autres entreprises du cannabis dans la région.

Un retrait prévu dans le cadre d’un plan de restructuration

Clever Leaves explique que le retrait de ses activités au Portugal fait partie de son plan de restructuration. Cette décision permettra à l’entreprise d’économiser environ 7 millions de dollars en réalisant des économies annuelles. Cependant, cela entraînera également des coûts engendrés entre 19 et 21 millions de dollars, y compris des indemnités pour les employés licenciés et les coûts liés aux installations et équipements. Selon les derniers résultats trimestriels, Clever Leaves a enregistré une perte de 20 millions de dollars au cours des trois mois précédant septembre 2022 et a également signalé une dette de 1 million d’euros auprès d’un prêteur local en vertu de son accord de ligne de crédit.

cannabis
Abstract empty white frame in the leaves of marijuana with copy space

Des perturbations sur le marché

La décision de Cleaver Leaves de se retirer du marché portugais intervient quelques jours seulement après l’annonce de Tilray, le géant canadien du cannabis, de licencier près d’un quart de son personnel au Portugal. De plus, selon Cannareporter, une publication portugaise sur le cannabis, VF1883 Pharmaceuticals, une société de production de cannabis médicinal basée à Benavente, a été déclarée insolvable par le tribunal de Santarém. Les documents d’insolvabilité consultés par Cannareporter présentent qu’une personne a été nommée administrateur pour la société et qu’elle compte plus de 80 créanciers, notamment des particuliers, des entreprises et des entités telles que l’administration fiscale.

Légalisation du cannabis en Allemagne et en Tchéquie : des documents clés attendus en mars

En mars, l’Allemagne et la Tchéquie publieront des documents importants sur la légalisation du cannabis. 

En allemagne

Le ministre allemand de la Santé, Karl Lauterbach, a demandé à l’Institut interdisciplinaire de recherche sur les toxicomanies et les drogues (ISD Hambourg) de fournir un avis scientifique sur le projet de légalisation du cannabis. L’Allemagne continue de développer son projet de législation et prévoit de le présenter à la Commission européenne d’ici mars. Le rapport de l’ISD Hambourg, attendu pour fin mars, traite de huit points clés, tels que la consommation, la sécurité routière, la dépendance, la protection des mineurs et les effets sur le trafic de drogue illicite

En Tchéquie

De son côté, la Tchéquie publiera son projet de légalisation du cannabis, une avancée importante pour le pays. Le coordinateur anti-drogue Jindřich Vobořil espère que les principales lignes de la loi seront soumises dans les prochains mois. David Hluštík, du département gouvernemental pour la coordination de la politique anti-drogue, a annoncé que le projet comprendra les plans pour la fiscalité, la culture légale, les clubs de cannabis et les licences, les ventes et les exportations. Un groupe d’experts a récemment évoqué ce cadre juridique, avec des plans pour que les politiciens de la coalition discutent des propositions au printemps. Vobořil souhaite que la loi soit en vigueur en 2024.

spot_img

Articles Similaires

UCN : Parler de cannabis sans aucune censure

Le sujet du cannabis a toujours fait l’objet de...

THC : D’où vient le taux 0,3 %

Dans plusieurs pays, il est facile de différencier le...

Nevada : Un lounge de cannabis pour le tourisme

Il existe de plus en plus de consommateurs de...

New York : L’autoculture du cannabis bientôt

De plus en plus de pays ont déjà adopté...

Espagne : En voie pour la légalisation du cannabis médical

L’Espagne connaît aussi un bouleversement politique et sanitaire à...

République tchèque : Interdiction du HHC

Le statut du HHC pose un problème dans de...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img