République Tchèque : Légalisation imminente du cannabis

Partagez cet article

 

La République tchèque envisage de légaliser le cannabis récréatif, créant ainsi un marché réglementé qui permettrait aux consommateurs de posséder jusqu’à 5 grammes de cannabis par jour. Cette proposition, qui sera débattue au Parlement tchèque ce mois-ci, pourrait rapporter au gouvernement environ 2 milliards de couronnes tchèques (85 millions d’euros) par an, selon Jindřich Vobořil, le coordinateur de la politique antidrogue de l’État.

Une base de données pour les consommateurs, des droits annuels pour les cultivateurs et les vendeurs

Les consommateurs devront s’inscrire dans une base de données pour acheter du cannabis dans des magasins spécialisés, tandis que les cultivateurs et les vendeurs devront payer des droits annuels. La légalisation du cannabis récréatif offrirait une alternative légale au marché noir qui se développe dans toute l’Europe, tout en garantissant la sécurité et la qualité du produit.

Plus de protection pour les consommateurs

La légalisation permettrait également de mieux protéger les consommateurs, car le gouvernement pourrait mieux contrôler la quantité de cannabis sur le marché. Actuellement, la possession de petites quantités de cannabis est dépénalisée en République tchèque, mais la consommation de cannabis à des fins récréatives reste techniquement illégale. Le cannabis à usage médical est légal depuis 2013.

légalisation

Taxes et licences pour générer des revenus

Le gouvernement tchèque prévoit de générer des revenus en imposant des droits de licence et une taxe d’accise similaire à celle qui s’applique aux cigarettes. Il pourrait également gagner de l’argent grâce à l’exportation légale de cannabis vers d’autres pays européens où il serait légal. La culture du chanvre sur de grandes parcelles de terre coûterait des centaines de milliers de couronnes, et un magasin indépendant souhaitant vendre du cannabis devrait s’acquitter d’une taxe annuelle à partir de 50 000 couronnes tchèques (2 000 euros) environ.

Des magasins spécialisés et un registre consommateur

Selon le projet de régulation, le cannabis ne serait disponible que dans des magasins spécialisés, et les produits ne pourraient pas être publicisés. Les consommateurs devront également s’inscrire dans un registre spécial pour acheter du cannabis dans ces magasins. Ils ne pourront acheter qu’une quantité limitée de cannabis par mois pour éviter la revente du produit légal. Si la légalisation est approuvée, elle pourrait être mise en œuvre dès l’année prochaine.

spot_img

Articles Similaires

Changement de Cap en Thaïlande : Le Retour du Cannabis surla Liste des Stupéfiants d’ici fin 2024

La Thaïlande, autrefois pionnière dans la dépénalisation du cannabis,...

Le Pakistan Va Légaliser le Cannabis à des Fins Médicinales : Une Révolution en Marche

Le gouvernement pakistanais vient d’annoncer une décision historique :...

Référendum sur le Cannabis en Slovénie : Nouvelles Perspectives et Défis

Le 9 juin prochain, les électeurs slovènes se prononceront...

Comment Identifier une Huile de CBD de Qualité

Dans un marché en pleine expansion du cannabidiol, la...

Le Taux Légal de CBD au Luxembourg : Ce Qu’il Faut Absolument Savoir

Le marché en plein essor du cannabidiol s'étend progressivement...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img