Soutien canadien à la légalisation du cannabis médicinal en Ukraine

Partagez cet article

 

La légalisation du cannabis médicinal en Ukraine gagne du terrain grâce à un soutien inattendu en provenance du Canada. Cette initiative vise à soulager les Ukrainiens touchés par le stress post-traumatique, un problème qui touche près de 10 millions de personnes dans le pays, selon l’OMS. Cet article explore les efforts déployés par des activistes ukrainiens et le Conseil canadien du cannabis pour promouvoir cette cause et présente les défis auxquels ils sont confrontés.

En Ukraine, un mouvement en faveur de la légalisation du cannabis médicinal gagne en force, porté par des activistes déterminés à soulager les souffrances de millions de personnes touchées par le stress post-traumatique lié à la guerre. Cette initiative a récemment reçu un soutien surprenant de la part du Conseil canadien du cannabis, une organisation de producteurs de marijuana. 

Alors que la production et la consommation de cannabis demeurent illégales en Ukraine, les événements récents ont fait naître l’espoir d’un changement. Dans cet article, nous explorerons les efforts conjoints des activistes ukrainiens et du Conseil canadien du cannabis pour légaliser le cannabis médicinal en Ukraine, en mettant l’accent sur les besoins pressants en matière de santé mentale dans le pays.

Soulager le stress post-traumatique en Ukraine

La guerre en Ukraine a laissé des cicatrices profondes sur la population, et l’Organisation mondiale de la santé estime que près de 10 millions de personnes dans le pays souffrent de problèmes de santé mentale. Parmi ces problèmes, le stress post-traumatique est particulièrement préoccupant. Les vétérans et les civils touchés par ce trouble ont cherché des solutions pour atténuer leurs souffrances, et le cannabis médicinal est apparu comme une option prometteuse.

Hélène Le Scelleur, une capitaine à la retraite des Forces armées canadiennes et doctorante à l’Université d’Ottawa en service social, témoigne de l’efficacité du cannabis médicinal pour traiter le stress post-traumatique. Cependant, elle souligne l’importance d’une utilisation responsable de cette substance. Selon elle, un suivi médical est essentiel pour éviter les dépendances.

cannabis médicinal

Un soutien inattendu du Canada

En juin 2022, le Conseil canadien du cannabis a été informé de la campagne de sensibilisation en Ukraine en faveur de la légalisation du cannabis médicinal. George Smitherman, PDG de l’organisation, a rapidement pris contact avec le mouvement ukrainien Cannabis Freedom March. En tant que leaders dans la légalisation du cannabis médicinal et récréatif au Canada, ils ont estimé qu’il était logique de prêter main-forte à leurs homologues ukrainiens.

Le Conseil canadien du cannabis a partagé son expertise sur la distribution du cannabis médicinal à des fins thérapeutiques au Canada. De plus, ils ont orienté les militants ukrainiens vers d’autres modèles internationaux. Bien que le soutien financier du Conseil canadien du cannabis soit modeste en raison des défis auxquels l’industrie canadienne est confrontée, il s’engage à offrir une aide continue aux activistes ukrainiens.

Le changement de cap en Ukraine

Jusqu’à récemment, la légalisation du cannabis médicinal en Ukraine était un projet en suspens. Toutefois, le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a fait une déclaration marquante le 28 juin dernier, appelant le Parlement à accélérer le processus de légalisation pour traiter les civils et les soldats. Cette déclaration a eu un impact significatif, et le 13 juillet dernier, une première lecture du projet de loi en faveur de la légalisation a été adoptée au Parlement avec le soutien de la majorité des députés.

Défis à relever

Le soutien du Conseil canadien du cannabis est apprécié, mais il reste limité en raison des défis auxquels l’industrie canadienne est confrontée. George Smitherman souligne que le modèle d’affaires canadien ne génère pas un retour sur investissement optimal pour les actionnaires, comme en témoigne la récente faillite de trois producteurs de cannabis au Canada.

Les activistes ukrainiens, quant à eux, cherchent à élaborer leur propre modèle, en s’inspirant des meilleures pratiques internationales. Ils visent à rendre le cannabis médicinal accessible tout en veillant à ce qu’il soit utilisé de manière responsable. De plus, ils cherchent à exploiter cette industrie naissante pour contribuer à la reconstruction économique de l’Ukraine.

La légalisation du cannabis médicinal en Ukraine prend de l’ampleur grâce au soutien inattendu du Canada. Les efforts conjoints des activistes ukrainiens et du Conseil canadien du cannabis visent à soulager le stress post-traumatique qui affecte des millions de personnes dans le pays. Malgré les défis à relever, notamment sur le plan financier, cette initiative offre de l’espoir pour une amélioration de la santé mentale en Ukraine. La collaboration internationale dans ce domaine démontre que des activistes déterminés peuvent influencer le changement législatif, et le Conseil canadien du cannabis s’engage à continuer de soutenir cette cause importante en Ukraine.

spot_img

Articles Similaires

Cannabis et Diabète : Une Révélation Surprenante sur le Contrôle de la Glycémie

Une nouvelle étude révolutionnaire a révélé que la consommation...

Personnalité et tabagisme : Fumeurs et non-fumeurs décryptés

Une étude approfondie publiée le 3 juillet dans Plos...

Boom des patients dans les cliniques de cannabis médical à Londres

Les cliniques de cannabis médical à Londres connaissent une...

Wiz Khalifa Interpellé en Roumanie pour Possession de Cannabis : Un Festival qui Tourne Mal

Le célèbre rappeur américain Wiz Khalifa a récemment fait...

Le Maroc vise le marché européen du cannabis légal

Le Maroc est en passe de devenir un acteur...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img