Le mystérieux « reclaim » : Ce qui se cache dans votre pipe

Partagez cet article

 

Si vous avez déjà fumé de l’herbe ou des concentrés à partir d’un bang ou d’un dab rig en verre, vous êtes probablement familier avec cette substance sombre et collante qui s’accumule au fil du temps. On l’appelle le « reclaim », et il peut être un sujet de controverse parmi les amateurs de cannabis. Alors, qu’est-ce que c’est exactement et est-il sûr de le fumer ? Découvrons-le ensemble.

La résine résiduelle — Qu’est-ce que c’est ?

Le reclaim, c’est essentiellement le résidu de résine qui s’accumule après de nombreuses sessions de fumée. Cela se produit parce que la résine contenue dans votre bang ou votre dab rig se condense progressivement et finit par coller aux parois en verre. En fonction de ce que vous fumez, que ce soit de la fleur de cannabis ou des concentrés, le reclaim peut prendre une teinte allant du jaune foncé au brun.

Ce n’est pas seulement le produit initial que vous fumez qui contribue à cette substance collante, mais aussi l’eau utilisée et les températures élevées auxquelles elle est exposée. Donc, même si vous êtes en train de vaporiser des concentrés dignes d’une étoile Michelin ou de fumer de l’herbe de qualité supérieure, le reclaim sera toujours de qualité inférieure.

Peut-on fumer le reclaim en toute sécurité ?

Maintenant, la question cruciale : devriez-vous fumer ce reclaim ? Eh bien, la réponse n’est pas aussi simple qu’un « oui » ou un « non ».

Le reclaim contient encore des cannabinoïdes, mais ils sont généralement moins concentrés que dans le produit d’origine. De plus, le reclaim peut également contenir des résidus de cendres, de goudron et d’autres impuretés qui se sont accumulées lors de vos sessions de fumée précédentes.

Si vous choisissez de fumer le reclaim, il est important de le faire avec modération. De plus, assurez-vous de bien nettoyer votre bang ou votre dab rig régulièrement pour éviter que ces impuretés ne s’accumulent. Certaines personnes prétendent que le reclaim peut être assez puissant, mais il est essentiel de peser les avantages par rapport aux inconvénients.

reclaim

Reste de résine vs. concentrés : Quelle différence ?

Il est temps de démystifier la différence entre le reste de résine et les concentrés, comme la rosin. Bien que le terme « résine » puisse englober les deux, ils sont en réalité très différents. La rosin, par exemple, est une forme concentrée de résine naturellement présente dans le cannabis. Après extraction et traitement, elle renferme une quantité beaucoup plus élevée de terpènes et de cannabinoïdes que les produits de cannabis ordinaires, conférant ainsi un effet plus puissant. 

En revanche, le reste de résine ne contient pas de terpènes et possède une teneur en cannabinoïdes bien moindre que la rosin. De plus, il contient des sous-produits de carbone nocifs provenant de la fumée, ce qui le rend moins pur que la rosin ou d’autres concentrés.

Comparons les chiffres — Reste de résine vs. rosin

Pour avoir une meilleure idée de la composition en cannabinoïdes de ces deux types de résine, jetons un coup d’œil au tableau ci-dessous. Gardez à l’esprit que ces données sont des approximations et peuvent varier d’un produit à l’autre.

Reste de Résine Rosin
Terpènes <0.1% 2.44%
THC 50.2% 6.99%
CBD 3.3% 0.2%
CBN 7.5% 0.06%
THCa 0.2% 74.51%
CBDa 0.5% 0.14%
Cannabinoïde Total 61.7% 81.9%

Peut-on fumer le reste en toute sécurité ?

Alors, la grande question : est-il sûr de fumer le reste de résine ? En théorie, oui, vous pouvez le faire, mais l’expérience risque de ne pas être des plus agréables. Comme le montre notre tableau, le reste de résine contient des cannabinoïdes, mais il est également chargé en CBD par rapport à la rosin. Cette composition pourrait ne pas correspondre à l’effet que vous recherchez.

De plus, la résine de récupération est souvent dépourvue de terpènes, ce qui signifie qu’elle ne présente pas l’arôme caractéristique du cannabis. Dans la plupart des cas, elle aura également un goût désagréable, car les terpènes sont souvent détruits lors de la première combustion.

Les dangers du fumage du reclaim

Comparé à la rosin de haute qualité et aux autres concentrés, le reclaim n’est plus aussi pur, car il a été brûlé. Il contient donc des éléments indésirables tels que du carbone, des cendres et du goudron, des sous-produits du tabagisme. Lorsque vous choisissez de fumer le reclaim, vous vous exposez à des effets secondaires potentiellement désagréables, notamment :

  • Irritation de la gorge.
  • Difficulté à respirer.
  • Maux de tête.

Il est important de noter que ces effets secondaires sont généralement bénins. La plupart des gens évitent de fumer du reclaim, et s’ils le font, c’est rarement. Cependant, si vous ressentez fréquemment ou intensément ces effets indésirables, il est sage de consulter un professionnel de la santé pour vous assurer que tout va bien.

Collecte du reclaim — Comment faire ?

Si vous décidez de collecter le reclaim, le processus est assez simple et peut être réalisé lors du nettoyage de votre bang ou de votre appareil à dab. Il existe plusieurs méthodes, mais voici deux options courantes :

  • Raclage manuel : Videz l’eau de votre bang ou de votre appareil à dab, puis grattez doucement le reclaim à l’aide d’un outil à dab ou d’un objet en métal. Cette méthode peut être un peu délicate en fonction de l’endroit où se trouve le reclaim, mais la plupart du temps, il sera à l’intérieur de votre appareil.
  • Chauffage et égouttage : Si vous avez récupéré autant de reclaim que possible mais qu’il en reste encore, chauffez légèrement votre appareil à l’aide d’une torche pour liquéfier le résidu, puis faites-le couler sur du papier ciré. Veillez à ne pas le chauffer trop longtemps pour éviter de brûler les cannabinoïdes.

Que faire avec le reclaim ?

Une fois que vous avez récupéré votre reclaim, vous vous demandez peut-être quoi en faire. Voici trois options :

  • Fumer : Vous pouvez le fumer dans un joint, mais ne vous attendez pas à retrouver le même arôme et le même goût que les concentrés ou la fleur d’origine, car la plupart des terpènes ont été détruits.
  • Infuser : Utilisez le reclaim pour préparer des édibles. Bien sûr, ils n’auront pas un goût délicieux, mais c’est un moyen pratique d’utiliser le reclaim car il est déjà décarboxylé. Assurez-vous simplement de ne pas cuire à des températures supérieures à 177°C. Vous pouvez également fabriquer des capsules de cannabis en mélangeant le reclaim avec de l’huile de noix de coco, de l’huile d’olive ou une autre huile de votre choix.

Devriez-vous fumer du reclaim de rosin ?

La plupart des consommateurs de cannabis évitent de fumer du reclaim, à moins que ce ne soit la seule option disponible. Le goût est désagréable, et la fumée peut être dure pour la gorge. De plus, le reclaim ne peut pas être comparé aux concentrés classiques, tels que la rosin, car il manque de terpènes et sa collecte peut être fastidieuse.

reclaim

Comment nettoyer votre bang ou votre dab rig

Avant de vous lancer dans le nettoyage de votre bang ou de votre dab rig, il est crucial de décider de l’usage que vous ferez du reclaim, car cela influencera le choix du produit de nettoyage. Si vous n’avez pas l’intention de le fumer, un nettoyant pour bang ordinaire fera l’affaire. Cependant, si vous prévoyez de fumer le reclaim, vous devrez opter pour de l’alcool isopropylique à haute teneur en alcool. Gardez à l’esprit que si vous envisagez de préparer des édibles avec le reclaim, vous devrez utiliser de l’alcool de grain à forte teneur en alcool.

Maintenant, voici les quatre étapes simples pour récupérer les résidus de votre dab rig :

ÉTAPE 1 : Démontage et préparation 

Commencez par démonter toutes les pièces de votre dab rig, puis remplissez la moitié de la chambre à eau avec de l’alcool isopropylique ou de l’alcool de grain. Notez que moins vous utilisez d’alcool, plus il s’évapore rapidement, alors commencez avec une petite quantité et ajoutez-en si nécessaire.

ÉTAPE 2 : Trempez et secouez 

Secouez doucement votre dab rig pour permettre au reclaim de se dissoudre dans l’alcool. Si le reclaim est particulièrement tenace, laissez-le tremper dans l’alcool pendant 10 à 30 minutes avant de le secouer. Évitez d’utiliser des sels ou des solutions de nettoyage si vous prévoyez de consommer le reclaim. Utilisez des outils de nettoyage pour faciliter le processus et nettoyez également l’embout et les autres parties de votre dab rig si elles sont sales.

ÉTAPE 3 : Évaporation 

Versez ensuite l’alcool et le mélange du reclaim dans un plat en verre. Placez le plat dans un endroit bien ventilé et attendez que l’alcool s’évapore. Vous pouvez accélérer le processus en utilisant des méthodes telles que des plaques chauffantes, mais assurez-vous de ne jamais utiliser une flamme nue, car l’alcool est inflammable. Optez plutôt pour des sources de chaleur sécurisées, comme des plaques électriques ou une exposition à la lumière du soleil.

ÉTAPE 4 : Récupération 

Laissez l’alcool s’évaporer complètement, ce qui devrait prendre un ou deux jours. Une fois que l’alcool a disparu, grattez le reclaim et conservez-le dans du papier ciré ou un récipient en silicone.

En conclusion

Le reclaim est le résidu qui s’accumule dans votre dab rig lorsque vous fumez des fleurs ou des concentrés. Cependant, son origine ne garantit pas sa qualité. Le reclaim peut présenter des risques potentiels pour la santé, il est donc essentiel de prendre des précautions et de consulter un professionnel de la santé en cas d’effets secondaires nocifs prolongés.

Si vous recueillez du reclaim parce que vous ne pouvez pas trouver de hash ou de rosin dans votre région, nous vous recommandons de consulter nos blogs sur la fabrication de hash à l’eau, le tamisage à sec et la préparation de la rosin à domicile. Cela pourrait être une alternative plus sûre et plus délicieuse !

 

spot_img

Articles Similaires

Cannabis comestible ou édibles : Quels sont les bienfaits ?

Les bienfaits du cannabis dans l’alimentation, y avez-vous déjà...

Cannabis récréatif : Entre lois et fausses certitudes

Ces dernières années, notre façon d’utiliser ainsi que notre...

Strasbourg se penche sur la légalisation du cannabis

Après la légalisation du cannabis en Allemagne, la maire...

Chaos à New York : Légalisation du cannabis invalidée ?

Une récente décision de justice a bouleversé l’industrie du...

Exploitez tout le Potentiel du Cannabis : Révolution de la Fertilisation Foliaire !

Dans le domaine de la culture du cannabis, maximiser...

Le Duo Cannabinoïde : CBD vs THC dans le Soulagement de l’Anxiété

L’anxiété est l’un des troubles mentaux les plus répandus...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img