Quelles sont les principales molécules du cannabis ?

Partagez cet article

 

La plante de cannabis est très répandue et pousse dans les régions tempérées et surtout tropicales. Elle contient plus de 500 composés différents. Les 5 principaux sont le delta-9-tétrahydrocannabinol (THC), le cannabidiol (CBD), le cannabinol (CBN), le cannabigerol (CBG) et le cannabichromene (CBC). Ils sont tous capables d’activer les récepteurs cannabinoïdes de l’organisme, de solliciter le cerveau et le système nerveux. Envie d’en savoir plus sur les principales molécules du cannabis et leurs effets sur l’organisme ? Le présent article va vous permettre d’en savoir plus.

La plante de cannabis : Un ensemble complexe d’éléments ?

Le cannabis est une plante aux multiples usages. Elle est considérée comme une excellente herbe. En effet, elle est capable de satisfaire les quatre besoins fondamentaux de l’homme : se nourrir, se loger, se vêtir et se soigner. Le cannabidiol contenu dans la plante de chanvre est utilisé en médecine alternative pour soulager diverses infections. Il présente également un intérêt dans le domaine cosmétique en raison de ses bienfaits pour la peau. Le cannabis est également utilisé dans le secteur industriel à des fins textiles, et dans le secteur de l’éco-construction pour la fabrication de matériaux durables. 

Parmi les nombreux constituants, on trouve des cannabinoïdes, des acides gras, des acides aminés, des aldéhydes, des cétones… On trouve également divers flavonoïdes aux propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes éventuelles : apigénine, lutéoline, kaempférol, etc. Pour compléter cette liste de principes actifs contenus dans les plantes de cannabis, il faut également compter les terpènes

Les différentes catégories de cannabinoïdes

Les cannabinoïdes sont des composés naturels présents dans la plante Cannabis sativa. Sur plus de 500 composés différents présents dans la plante, seuls 66 environ sont qualifiés de cannabinoïdes. Le plus connu de ces composés est le delta-9-tétrahydrocannabinol (Δ9-THC), qui est le principal ingrédient psychoactif du cannabis. Les cannabinoïdes sont séparés en les sous-classes suivantes :

  • Cannabidiol (CBD)
  • Tétrahydrocannabinol (THC)
  • Cannabinol (CBN)
  • Cannabigerol (CBG)
  • Cannabichromènes (CBC)
  • Cannabicyclol (CBL)
  • Cannabitriol (CBT)

Humain manipulant un microscope

Aperçu des 7 principaux cannabinoïdes présents dans le cannabis : 

1 . Cannabidiol (CBD)

Le cannabidiol (CBD) fait partie des molécules du cannabis ne produisant pas d’effets psychotropes. On le trouve principalement dans la fleur et les feuilles adjacentes. Les études de recherche fondamentale sur le CBD ont montré qu’il possède des propriétés anxiolytiques, anti-inflammatoires, anticonvulsivantes, neuroprotectrices et analgésiques.

Le CBD a été recommandé pour soulager des problèmes de santé. Toutefois, les preuves scientifiques les plus solides attestent de son efficacité dans le traitement de certains des syndromes épileptiques infantiles. Parmi ceux-ci, citons le syndrome de Dravet et le syndrome de Lennox-Gastaut (LGS), qui ne répondent généralement pas aux médicaments antiépileptiques. Dans de nombreuses études, le CBD a permis de réduire le nombre de crises. 

2 . Tétrahydrocannabinol (THC)

Le THC (delta-9-tétrahydrocannabinol) est l’un des cannabinoïdes les plus connus en raison de la notoriété de ses effets euphorisants. Il s’agit de la principale molécule active du cannabis. Le THC agit sur l’organisme en activant les récepteurs cannabinoïdes. Il existe deux types de récepteurs du THC :

  • CB1, présents sur les cellules du cerveau : dans le système limbique où il joue un rôle dans les émotions, dans le cortex, l’hippocampe , dans le thalamus et dans le cervelet qui sert à la motricité. L’existence de ces récepteurs suggère la présence de cannabinoïdes endogènes. Par exemple, l’anandamide, un dérivé d’acide gras, se lie au récepteur CB1.
  • CB2, présent dans les cellules immunitaires. Des études indiquent que CB2 est une cible prometteuse pour l’immunothérapie, ainsi que pour le traitement des douleurs inflammatoires et neuropathiques. Par ailleurs, il a été observé que les molécules bloquant CB2 peuvent réduire la croissance des tumeurs.

Il faut savoir que la consommation de THC conduit à des troubles de la concentration, à des problèmes de mémoire et à des troubles du comportement. Outre les effets psychotropes de la consommation de cannabis, toutes les complications inhérentes à l’inhalation de produits de combustion (troubles cardiovasculaires, cancer du poumon) s’ajoutent lorsque le THC est fumé.

3 . Cannabinol (CBN)

Le CBN est un cannabinoïde qui peut produire une réaction d’intoxication, mais de façon limitée par rapport au THC. Cela s’explique par le fait que le CBN est en fait du THC qui a été décomposé après une longue exposition à la chaleur et à l’oxygène. C’est pourquoi la marijuana plus ancienne peut perdre de sa puissance à mesure que le THC diminue et que le CBN augmente.

Le CBN est encore en cours d’études. Comme la plupart des cannabinoïdes, il interagit avec les récepteurs CB1 et CB2 de notre organisme. On ne sait pas exactement comment le CBN affecte le corps. Toutefois, il est fort probable qu’il s’agisse d’un autre cannabinoïde contribuant à l’effet d’entourage.

4 . Cannabigerol (CBG)

Le CBG est l’un des nombreux cannabinoïdes présents dans le cannabis. Il est dérivé du CBGA. Ce dernier n’est que la version acide du CBG. Durant la croissance du cannabis, la quasi-totalité de la CBGA d’une plante est convertie en THCA ou en CBDA. Au moment de la récolte, la teneur en CBG est d’environ 1 % ou moins dans la plupart des variétés. Comme le THC ou le CBD, le CBG a de nombreux effets sur notre corps. Il est de plus en plus recherché à mesure que nous apprenons ce qu’il peut faire.

Quant aux effets, la première chose à savoir sur la CBG est qu’elle n’a pas de propriétés psychotropes. La consommation de CBG ne vous fera donc pas planer. Cependant, comme beaucoup d’entre vous le savent, se défoncer n’est pas la seule chose pour laquelle les cannabinoïdes sont bons. En fait, la recherche suggère que le cannabigerol peut traiter ou atténuer de nombreuses conditions.

5 . Cannabichromènes (CBC)

Le CBC, appelé cannabichromene, est également l’un des principaux cannabinoïdes présents dans le cannabis. Elle se trouve essentiellement dans les plants jeunes, parfois en très grande quantité. Lorsque le chanvre est cueilli et séché, sa proportion en CBC peut chuter sous la barre des 1 %.  Ce qui rend ce composé différent des autres est qu’il n’interagit pas directement avec les récepteurs CB1. Il se lie plutôt aux récepteurs TRPV1 et TRPA1, moins connus, du système endocannabinoïde.

La CBC ne produit pas d’effet euphorisant comme le THC. La CBC a montré un très fort potentiel pour être fournie en avantages thérapeutiques, comme le traitement de l’inflammation, de la fonction des cellules souches et progénitrices ainsi que de l’humeur. En outre, les huiles de CBC peuvent être infusées dans des produits CBD comestibles ainsi que dans tout produit topique, y compris les formules de soins de la peau.

6 . Cannabicyclol (CBL)

Le cannabicyclol est un cannabinoïde dérivé de la dégradation naturelle d’un autre cannabinoïde par oxydation ou par la lumière UV. Le CBL a été isolé pour la première fois par Korte et Sieper en 1964, mais depuis lors, la recherche sur les propriétés de ce cannabinoïde mineur a été lente.

À l’heure actuelle, on ignore tout de la manière dont le CBL affecte le corps. Néanmoins, comme ce cannabinoïde est un dérivé du CBC, il est probable qu’il ne soit pas intoxicant. Si la relation entre le THC et le CBN est un exemple, les cannabinoïdes qui émergent par oxydation ont généralement des effets plus faibles que leurs substances mères. 

7 . Cannabitriol (CBT)

Le Cannabitriol a une structure moléculaire proche de celle du tétrahydrocannabinol (THC). En revanche, on ne sait pas s’il a les mêmes effets psychoactifs et les mêmes caractéristiques que le THC. Il transforme la version acide du cannabinoïde en une version active qui révélera tous ses effets. Par exemple, le THCA après décarboxylation devient le THC. 

D’ailleurs, le CBT a été découvert en 1966 à la suite d’une étude de différents cannabinoïdes dans la plante de cannabis. Mais, comme le CBT se trouve en quantités infimes, il n’y a pas encore eu beaucoup d’études réalisées sur ce composé.

plantation de cannabis

Les 4 principaux acides cannabinoïdes produits par le cannabis

Les plus célèbres cannabinoïdes associés à la plante, le THC et le CBD, ne sont pas directement produits par le cannabis. Il synthétise plutôt plusieurs acides cannabinoïdes. Ces acides cannabinoïdes doivent être activés. C’est généralement la chaleur qui permet d’obtenir les composés recherchés par la plupart des consommateurs (THC ou CBD). Ils sont les suivants : 

  • CBGA (acide cannabigérolique)
  • THCA (acide Δ9-tétrahydrocannabinolique)
  • CBDA (acide cannabidiolique)
  • CBCA (acide cannabichroménique)

Le THCA et le CBDA sont généralement les cannabinoïdes les plus abondants dans les souches. Les autres sont normalement présents à des niveaux beaucoup plus faibles. D’ailleurs, les acides cannabinoïdes ne sont pas connus pour produire des effets intoxicants comme le THC. Mais ils enregistrent des propriétés intéressantes. Par exemple, de nombreux acides cannabinoïdes ont des propriétés antibiotiques ou insecticides. Cela est probablement lié à la raison pour laquelle le cannabis produit ces composés en premier lieu pour se défendre.

Nous avons fait un tour d’horizon des différentes molécules les plus connues et les plus présentes en général dans le chanvre et de leur potentiel respectif. Tout ceci nous laisse optimistes pour l’avenir. Nul doute que la science se chargera d’étudier davantage ces molécules et leurs bienfaits.

spot_img

Articles Similaires

OG Kush : Mystères olfactifs sous diverses identités

La véritable origine de l’OG Kush varie selon la...

THC et lait maternel : Révélations

Une équipe de chercheurs de l’Université d’État de Washington...

Cannabis et Soulagement de la Douleur : Les Terpènes plus Puissants que la Morphine ?

Une révolution médicale semble en marche. Des chercheurs de...

Décrocher du cannabis : 5 étapes essentielles !

Le cannabis fait partie du quotidien de nombreux Français,...

La Rébellion des Cherokees : Le Cannabis comme Acte de Souveraineté !

Cherokee, Caroline du Nord – Dans une salle de...

Royaume-Uni : Premier cannabis médical national disponible

Le cultivateur britannique de cannabis médical Glass Pharms a...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img