Cannabis : Recommandations démographiques essentielles

Partagez cet article

 

Une vaste étude de santé, regroupant des données sur le cannabis et ses effets sur la santé de 2002 à 2022, a souligné que l’usage du cannabis devrait varier en fonction des groupes démographiques. Bien que des médicaments à base de cannabis puissent avoir des avantages médicaux, l’étude met en garde contre l’usage chez les jeunes, les femmes enceintes, les conducteurs et les personnes atteintes de troubles mentaux.

Les recommandations pour différents groupes 

La plus grande étude à ce jour sur le cannabis et la santé a établi des recommandations claires pour différents groupes démographiques. Les adolescents, les jeunes adultes, les femmes enceintes, les conducteurs et les individus souffrant de maladies mentales devraient éviter la consommation de cannabis. Ces recommandations découlent de l’examen minutieux de 101 méta-analyses portant sur les effets du cannabis et des médicaments à base de cannabis sur la santé. L’étude a été publiée dans le prestigieux British Medical Journal (BMJ).

Variations dans les effets médicaux 

L’étude a mis en évidence que, bien que certains composés du cannabis puissent être bénéfiques pour des conditions médicales spécifiques, leur utilisation peut être préjudiciable à d’autres groupes. Par exemple, le cannabidiol (CBD) a été identifié comme un traitement efficace pour réduire les crises chez les patients épileptiques. De plus, les médicaments à base de cannabis ont montré des avantages pour des affections telles que la sclérose en plaques, les douleurs chroniques, les maladies inflammatoires de l’intestin et les soins palliatifs.

Des résultats basés sur des méta-analyses 

Pour parvenir à ces conclusions, des experts internationaux ont passé en revue une variété d’études de référence sur le cannabis et la santé datant des deux dernières décennies. Les méta-analyses précédentes ont été examinées en détail pour synthétiser les preuves disponibles sur divers aspects de la santé en lien avec le cannabis.

recommandations

Effets nocifs découverts

L’examen des données a souligné plusieurs effets nocifs potentiels de la consommation de cannabis. Les résultats ont révélé des associations entre la consommation de cannabis et des problèmes de santé mentale et cognitive. En outre, l’étude a établi un lien entre la consommation de cannabis et un risque accru d’accidents de la route chez les conducteurs. Les femmes enceintes consommant du cannabis étaient également exposées à des risques pour la santé de leurs bébés à naître.

Importance de l’âge et du développement cognitif 

Les chercheurs ont particulièrement mis en avant les risques potentiels pour les jeunes. Étant donné que la plupart des troubles mentaux apparaissent pour la première fois à l’adolescence et au début de l’âge adulte, cette période critique de développement cérébral devrait être préservée. Les experts ont souligné que la cognition pendant cette période est cruciale pour optimiser les performances scolaires et l’apprentissage.

Bienfaits médicaux et limitations 

Malgré les mises en garde, les avantages médicaux du cannabis ont également été reconnus. Le cannabidiol (CBD) a été salué pour son efficacité dans le traitement de l’épilepsie, en particulier chez les enfants. De plus, certains cannabinoïdes ont montré des résultats positifs dans le traitement de conditions telles que la sclérose en plaques, la douleur chronique, les maladies inflammatoires de l’intestin et les soins palliatifs. Cependant, les chercheurs ont souligné que l’utilisation de médicaments à base de cannabis n’est pas dépourvue d’effets secondaires.

Analyse des métaux dans le sang et l’urine 

En parallèle, une étude distincte a été menée sur les consommateurs de marijuana, révélant des niveaux significatifs de métaux dans le sang et l’urine. Cette recherche, menée par des universitaires de la Mailman School of Public Health de l’Université Columbia, a mis en lumière que la marijuana pourrait être une source sous-estimée d’exposition au plomb et au cadmium.

Contexte légal 

Bien que le cannabis ne soit pas légal au Royaume-Uni en général, les médicaments à base de cannabis peuvent être utilisés à des fins médicales. Les médecins spécialisés ont la possibilité de prescrire du cannabis médicinal pour certaines conditions, telles que l’épilepsie sévère et les effets secondaires du traitement du cancer. Cependant, des produits tels que l’huile de CBD peuvent également être achetés, bien que le National Health Service (NHS) ait souligné que leur qualité et leurs avantages pour la santé ne soient pas garantis.

Cette étude approfondie a mis en évidence la nécessité de considérer le cannabis sous un angle différent en fonction des groupes démographiques. Bien que des avantages médicaux puissent être tirés de certains composés du cannabis, les risques potentiels pour les jeunes, les femmes enceintes, les conducteurs et les personnes souffrant de troubles mentaux doivent être pris en compte. Les recommandations fournies par cette étude pourraient aider à informer les politiques de santé publique et à guider les décisions individuelles concernant l’usage du cannabis.

 

spot_img

Articles Similaires

Cannabis comestible ou édibles : Quels sont les bienfaits ?

Les bienfaits du cannabis dans l’alimentation, y avez-vous déjà...

Cannabis récréatif : Entre lois et fausses certitudes

Ces dernières années, notre façon d’utiliser ainsi que notre...

Strasbourg se penche sur la légalisation du cannabis

Après la légalisation du cannabis en Allemagne, la maire...

Chaos à New York : Légalisation du cannabis invalidée ?

Une récente décision de justice a bouleversé l’industrie du...

Exploitez tout le Potentiel du Cannabis : Révolution de la Fertilisation Foliaire !

Dans le domaine de la culture du cannabis, maximiser...

Le Duo Cannabinoïde : CBD vs THC dans le Soulagement de l’Anxiété

L’anxiété est l’un des troubles mentaux les plus répandus...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img